Accéder au contenu principal

Retour à la Police de Vichy ?


On apprend la création d'un dispositif dans l'Essonne permettant aux habitants de contacter par mail, la Police.
Ils envisageraient même d'organiser dans certains quartiers, la distributions de tracts directement dans les boîtes aux lettres.
«Aidez la police nationale dans son action au service des citoyens. Confidentialité garantie»

La police de l’Essonne propose de «transmettre ses renseignements à police-ddsp91@interieur.gouv.fr».

Je sais pas pour vous, mais moi ça me fait froid dans le dos. Imaginer que la police pourrait venir sonner à ma porte suite à une plainte ou une délation de l'un de mes voisins de quartier me ferait quand même bien chier : il faut bien le dire.

Alors comme pour les caméras qui filment nos centres villes, on avance l'argument que si on a rien à se reprocher, on a rien à craindre. J'ai toujours trouvé cet argument bien léger.

Mais le syndicat Alliance ne s'y trompe pas :
«C'est une police d'une autre époque et je ne vois pas comment nos collègues pourront faire et trier les bonnes ou mauvaises informations ainsi recueillies»«C'est une fausse bonne idée», a déclaré à l'AFP le secrétaire général du syndicat, Jean-Claude Delage, et «je condamne cette initiative locale» qui est de la «poudre aux yeux».

Sur France Info, le syndicat avait déclaré craindre de «donner l’impression de réinstaller la police de Vichy».

Moi, personnellement je n'ai pas envie de ce genre de procédé dans nos vies.

Le code Pénal oblige le citoyen à dénoncer les crimes et les délits, c'est pourquoi ce simple rappel des devoirs à la population devrait suffire.

Pas besoin d'outil de délation.

Commentaires

  1. On se bat les uns contre autres alors que le vrais problèmes sont sans doute ailleurs...
    Bonne fin de semaine

    RépondreSupprimer
  2. Oui, puisque l'avenir ne rassure pas, l'individualisme prime et ce genre de politique nauséabonde s'accepte un peu plus...Comme tu le rappelles dans ton billet du jour "Résistons"

    Bon week end à toi Christie :)

    RépondreSupprimer
  3. Je tiens à féliciter la Direction Départementale de la Sécurité Publique de l’Essonne, pour son initiative, qui laisse songeur, puisque le courriel électronique existe maintenant depuis de nombreuses années et est reconnu.
    Il y a pour tous les citoyens obligation de dénoncer les crimes et délits, et sans doute de nombreuses personnes ont elles déjà pensé à utiliser ces moyens auprès des Préfectures, commissariats, brigades policières, et autres direction de répression des Fraudes ou des infractions au Commerce.
    Que sont devenus ces e mails, qu’en ont fait les fonctionnaires qui les recevaient ?
    C’est une question importante à résoudre avant d’avoir un avis sur cette initiative louable de la Police en Essonne, qui n’a tout de même rien d’extraordinaire !

    Généralement la réponse des sites administratifs est le plus souvent de ces types :


    « Merci pour votre contribution à laquelle nous apportons grande attention et à laquelle nous répondrons dès que possible »,

    ou


    « Vous avez envoyé une question au service messagerie de ……….fr il y a 3 jours.

    En raison d'un flux important de messages, nous ne sommes pas en mesure de vous répondre dans les délais annoncés.
    Nous répondons actuellement dans un délai d'environ 5 jours.

    Nous sommes désolés du désagrément occasionné par ce retard et vous remercions pour votre compréhension.

    Nous mettons tout en oeuvre pour améliorer ce service.

    Merci de ne pas répondre à ce message. »



    Il y a pour tous les citoyens obligation de dénoncer les crimes et délits,
    Un gain colossal est la dématérialisation des pièces, leur archivage facile sous ordinateur et le transfert à un autre service. Tout cela permet d’augmenter la performance coordinatrice à mon avis assez faible de ces services, évite les coûts, les pertes de temps à la mise sous courrier, voire même les pertes complètes ou partielles de document (ce qui arrive !).


    Bref félicitations que cet exemple soit suivi,…. Il est aberrant de voir par ailleurs d’autres policiers vouloir interdire la dénonciation par courriel, alors même que l’on sait que la majorité des plaintes pénales adressées par courrier R AR reste sans réponse, classé sans suite et que de ce fait de nombreux citoyens évitent de dénoncer les délits dont ils sont témoins.


    Alain LE HYARIC
    Paris 14

    RépondreSupprimer
  4. Les grandes heures noires de l'histoire de notre pays refont surface. Comment peut on en arriver là ? Résistons encore et encore.
    Soyons vigilants
    à bientôt.
    Phil

    RépondreSupprimer
  5. Un dispositif inquiétant, espérons que c'est juste de la Comm' !

    Certes "anonyme", il y a obligation de dénoncer les crimes et délits mais dans cette info, il me semble que ça dépasse ce cadre

    RépondreSupprimer
  6. @ Alain le Hyaric,

    Rends toi compte que c'est un aveu d'inefficacité de la Police... Il vaut mieux chercher à rétablir l'ordre et à créer les conditions de sécurité pour tous, plutôt que de demander aux citoyens qu'ils se surveillent entre eux

    @ Phil

    Oui il faut résister !

    Merci de ton passage :)

    @ Des pas perdus,

    Oui, l'obligation du code pénal de dénoncer les crimes et délit doit suffire.

    RépondreSupprimer
  7. La loi du silence n'est pas civique. Qui protège-t-elle? Illam Alimi ? Les enfants battus non signalés par les services sociaux et l'éducation nationale?
    Quelle est la différence avec les mains courantes ?

    RépondreSupprimer
  8. @ SD,

    Je crois que la loi du silence est effectivement à dénoncer, mais la combattre ne doit pas tout permettre.
    En plus ici, il n'est question que d'un outil de délation, mais que nous réserve demain, un système basé sur la délation ? Je crois qu'il ne faut pas mettre le doigt dans l'engrenage.

    RépondreSupprimer
  9. Bien entendu, c'est une pratique que je ne peux encourager...
    Une pratique qui est un aveu de boulot mal fait par certains, car les citoyens n'ont pas à faire le travail de la police.
    De plus, comment trier les menteurs des "bons délateurs" ?
    Par contre, le syndicat Alliance me fait sourire, car il y a un certain temps, il condamnaient cette même DDSP de l'Essonne pour avoir instauré un code de bonne conduite automobile dans la police, ce qui là, par contre, me parait justifié au vu de l'attitude de certains sur la route, je dirais même une bonne partie, qui ne donnent vraiment pas l'exemple aux automobilistes (griller les feux rouges, accélérations intempestives...)

    RépondreSupprimer
  10. @ Poison Social,

    Oui, c'est un aveu d'impuissance. Et puis pourquoi devrions nous accepter cela, c'est une mascarade, les plaintes, les mains courantes ne sont pas traitées et il faudrait croire que cet outil de délation serait la solution ?
    Cela apparait être plutôt un raccourci qui doit simplifier le boulot d'enquête de la Police. A terme, ayant toujours eu un peu plus de pouvoir et dans un climat de tension sociale persistant, il sera courant d'avoir la police à la maison...

    Comme je l'ai déjà dit, je ne veux pas ça dans nos vies. Je crois qu'il faut s'y opposer.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…