Accéder au contenu principal

Revue de blog -Une Blogosphère à gauche qui travaille-

La semaine écoulée a été l'occasion une fois de plus pour la blogosphère à gauche de se distinguer, de prouver que ça bosse, que cela anticipe et réfléchit aux problématiques et solutions envisagées à gauche.

Nicolas le prouve encore, en invitant ses lecteurs à répondre au questionnaire du Parti Socialiste, d'ailleurs j'aime beaucoup quand Nicolas défend comme il le fait les intérêts de toute la gauche en se faisant ainsi le porte parole du PS :)

Mais avant cela, c'est Juan de Sarkofrance, qui a pris l'initiative de poser la question à ses camarades "êtes vous de gauche ?", le but dans cette demande était de mettre en exergue ce qui paraissait être prioritaire dans nos convictions les plus à gauche.
Elsa, Rimbus, le coucou, Abadinte y répondaient avec beaucoup de talent et de conviction.

Vraiment, les auteurs de ces textes (qui sont autant de propositions dont pourrait s'inspirer les forces de gauche), peuvent être fiers du niveau de réflexion de chacun. Cela permet d'être optimiste pour ceux qui ont besoin dans ses temps éprouvés pour les valeurs de gauche, de croire qu'une autre politique est possible !

Et puis, il y a eu les billets qui dénoncent, voir qui appellent à la résistance. Et nous en avons besoin quand il apparait évident de devoir rééquilibrer le rapport de force idéologique avec la droite !

C'est pas perdus qui dénonce les attaques après celles portées sur le repos dominical, celles qui persistent sur le repos hebdomadaire.

Pour ma part je souhaite revenir dans ce billet sur ce qui m'apparait comme une des première urgences à traiter, celle de faire en sorte qu'il n'y est plus d'expulsion de gens de leurs maisons. Il y a déjà ce chiffre de 100 000 résiliations de bail en 2008, qui pourrait sur simple décision politique être ramené à Zéro ! C'est la fondation Abbé Pierre qui, réclamant la suspension des expulsions, nous livre quelques chiffres inquiétants, recueillis par sa propre plateforme « Allo prévention expulsion ».

Effectivement, la fondation dispose de chiffres alarmants qui montrent que la situation des ménages français se dégrade, créant toujours plus de précarité.
Sur un échantillon de 1186 personnes appelant, 34 % des ménages sont constitués d’une seule personne et 26 % d’une personne seule avec enfant(s).
Ces situation d'impayés et donc d'expulsion sont déclenchées dans 44 % des cas par la perte d’emploi, le chômage longue durée, le passage à mi-temps, etc. Le nombre des expulsions a augmenté de 157 % en dix ans. (ces chiffres viennent des deux liens plus haut)

Il était question d'une loi interdisant les expulsions sans propositions de relogement, le droit opposable au logement n'est pas suffisant, il faut faire plus.

Commentaires

  1. bsr, pas eu le temps de faire un billet ce week end, merci pour le lien, toujours plaisir à te lire

    RépondreSupprimer
  2. je vais peut-être t'énerver - un peu - mais concernant les expulsions, il s'agit de personnes qui ne paient pas leur loyer. Heberger des gens gratuitement, tu pourrais? Evidemment, je reste opposé à l'expulsion de force, sans aménagement ou solution de rechange. Il devrait y avoir un respect de l'individu.

    RépondreSupprimer
  3. @ Elsa,

    Merci, moi de même.

    @ Nicolas,

    Vive Nous !

    @ Homer,

    Je crois que pour ces 100 000 cas d'expulsions, suite à résiliation du bail, l'état doit pouvoir garantir le paiement des loyers et le relogement.
    Il suffit d'en avoir la volonté politique. Cela faisait partie du programme de Jospin en 2002, zéro SDF, il me semble...

    RépondreSupprimer
  4. Ouep, mais Jospin, c'est la gauche ;-)

    RépondreSupprimer
  5. J'ai du retard, je l'avoue...
    je suis "un peu" prise!
    Avoir viré le SESSAD me donne du boulot à tout mettre en place..
    ça prend du temps mais..je vous soutiens tous moralement!

    RépondreSupprimer
  6. @ Homer,

    Je confirme, il est bien de gauche :))

    @ Christie,

    pas grave, on pense bien à toi quand même.

    A +

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

[Copé doit virer] Vers une raclée historique de la droite

J'écrivais en commentaire d'un billet du blog "Partageons mon Avis" que Copé fait du Sarko. Qu'il faudrait continuer à dénoncer cette façon de faire de la politique, et que cela explique selon moi en partie les raisons de la défaite du président sortant. Que cela pourrait expliquer l’échec de la droite aux prochaines législatives de Juin.

Copé n'a pas sa place à la tête de l'UMP

La "droitisation" des discours des leaders de la droite dite républicaine, dans l'espoir de récupérer l'électorat du Front national, est un flagrant échec, et persister dans cette stratégie est une grave erreur.

Je me demande si J-f Copé a bien sa place à la tête de l'UMP, quand il accuse les français fêtant la victoire de F.Hollande de ne pas porter assez de drapeaux français !? Qu’espère t-il encore sinon de se rabaisser à tenter de récupérer une fois de plus l’électorat de Marine le Pen. C'est juste lamentable. Faut-il rappeler que ce vote d’extrême dr…

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des…

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…