Accéder au contenu principal

Tant pis pour les plus values

Je ne suis pas un Fada du système boursier, qui permet par un jeu d'achat et de vente, la spéculation sur la valeur d'une entreprise. Mais on peut quand même se demander, pourquoi les banques cotées en bourse et ayant souscrit des prêts, par le biais d'aides publiques à coup de milliards d'euros, pourquoi sont-elles en compétition pour être les premières à rembourser leurs emprunts ?

En fait la raison est simple, il faut pouvoir lever des fonds au plus vite et profiter de l'augmentation des valeurs boursières en cours.
Même avec un cours des banques Françaises qui a doublé en six mois, et puisque les banques en Europe s'apprêtent à lever des fonds, il est urgent pour ses entreprises de ne pas louper le coche et d'être les premiers à en profiter.

Alors on peut quand même regretter que l'état Français ne récupère pas plus ! que les intérêts des prêts accordés.
Sans parler de nationaliser les banques, si l'état était rentré en partie dans le capital de ces entreprises, nous récolterions aujourd'hui des milliards sur un très court terme.

Avoir ce droit de regard temporaire sur la vie de ses entreprises bancaires, nous aurait permis non seulement les mêmes résultats, d'assainir le secteur, mais aussi de dégager de nouvelles sources de financement, dont le budget de l'état manque cruellement. Petit rappel 140 milliards d'euros de déficits publics sur l'année, et quelques 1400 milliards de dettes cumulés.

Occasion loupée...


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…