Accéder au contenu principal

Wikio et baisse de moral


Wikio et baisse de moral ne font pas bon ménage.

La tenue d'un blog n'est pas toujours simple quand il s'agit de communiquer sur ses états d'âmes. La vie de chacun se déroulant en parallèle de celle vécue sur le web, il est difficile de cacher ses sentiments, pas toujours compatibles avec l'humeur, que l'auteur voudrait insuffler à son blog.

Enfin je dis ça, mais ce n'est pas du tout mon cas^^ mais je peux comprendre que cela puisse concerner certains. J'ai exposé dans mon précédent billet une mauvaise passe que je traverse dans mon entreprise, mais je dois dire que si je suis inquiet, j'ai assez de caractère pour réussir à faire la part des choses et me préserver malgré tout.
Non, ce billet pour dire que notre occupation, que de blogger sur la toile, est une saine occupation ! Et ce classement Wikio que j'apprends à découvrir me laisse à penser que le travail de la blogosphère n'est pas vain. Je suis tombé hier sur un échange entre Nicolas et Seb Musset, où Nicolas explique qu'il entretient une relation privilégiée avec ses lecteurs et que c'est ça, qui par l'intermédiaire des liens fait le classement wikio et pas le contraire, me répondait-il ensuite.

Alors du coup, j'adhère complètement puisque je suis d'accord avec cette explication et vous livre ma grille de lecture, de quelques un des meilleurs blogs politiques de gauche, qui permettent cette relation privilégiée, d'un échange entre l'auteur et son lecteur.

Les liens pointent vers leurs billets du jour comme ça, cela vous fera un peu de lecture^^

Ben tiens, question moral, remuons Homer et allez lire donc la suite :

"Regarde, c'est Nico...Quelle beauté !"

le coup d'état grippal


Vive l'iniative populaire !

A la recherche du PS


Déménagement !

Cas de conscience

Nicolas Princen remet la main à la pâte


Nicolas hulot : écolo tartuffe

Nicolas Hulot est-il de gauche ?

Michael Moore :capitalism : A Love Story


Vite ! Une «Kamizole» de force pour Frédéric Lefebvre… victime d’un accès de sarkonnerie aiguë ! La «votation citoyenne» lui est montée au ciboulot

Votation pour la poste : 2 millions sont allés "votationner"

L'Europe [Le cabri, c'est fini !]


Sites Politiques : La grande foire continue


Les conséquences du non-cumul des mandats

Sur le référendum en Irlande, le 19-20 et Pascal Verdeau




Et y en a bien d'autres....

Commentaires

  1. Alors tant mieux, il avait l'air malheureux que cela ne se fasse pas...

    RépondreSupprimer
  2. Bien content que tu puisses finalement te rendre à Panam
    :)

    RépondreSupprimer
  3. Garde le moral ... un sourire et hop !

    :-)

    RépondreSupprimer
  4. Aahhh, c'est super sympa de m'avoir citée .. hop moral au beau fixe !! ;)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…