Accéder au contenu principal

Devoir de neutralité des journalistes.

J'ai eu envie de faire ce billet après avoir vu la première vidéo de "Politique à domicile". Le concept, laisser du temps pour l'échange entre des citoyens lambda et l'un de nos représentants politiques.

A mon sens, la différence entre une émission dite "politique" classique et celle-ci, est bien le temps accordé aux différents participants pour échanger, ce qui est fondamentalement différent des émissions dites classiques où les interruptions intempestives des journalistes et autres invités empêchent souvent d'aborder le fond des problématiques.
Et je crois que l'on pourra en faire le constat quel que soit l'invité, qu'il soit de droite ou de gauche.

Et j'insiste en ce sens sur le fond comme sur la forme, l'émission m'a beaucoup plu dans son concept, mais aussi sur ce qu'a dit Vincent Peillon au sujet des débats politiques biaisés par une société devenue trop médiatique.

Je retiens deux choses qui à mon sens peuvent être partagées que l'on soit de droite comme de gauche :

1- Nos leaders politiques ne sont plus désignés par leurs pairs, mais par les médias.

Jospin, Delors, Chevènement étaient désignés naturellement par leurs pairs. Avant, ces leaders étaient sélectionnés par l'ardeur à travailler, par la volonté de débattre, la connaissance des dossiers, aujourd'hui c'est la stratégie médiatique qui prévaut.
Ce sont les médias à coup de sondages et d'interviews mal préparées qui désignent par l'intermédiaire de magazines, de journaux et d'émissions people, les leaders dits les plus populaires parce que les plus médiatisés.

2- Manque de rationalité des sujets abordés, ne faudrait-il pas dépasser le débat politique pour le rationaliser...

J'ai bien aimé l'image faite par V.Peillon de s'imaginer "le Politique"en tant que parents souhaitant le meilleur pour son enfant dans l'approche de son éducation.
Je m'explique, il décrit l'information du mois d'octobre "on est dans le dégueulasse", que les journalistes lui demande de commenter, car il est vrai que ce sont eux qui choisissent les sujets.
Il faut donc pour "le politique" se prononcer sur une chronique judiciaire lamentable, l'affaire Fréderic Mitterrand (les sujets abordés : tourisme sexuel, pédophilie, etc..), l'affaire Jean Sarkozy d'une médiocrité certaine, l'affaire Clearstream, l'affaire Pasqua, greffé à cela des faits divers tel que le petit garçon violé etc... Il laisse entendre ici, qu'à force de s'intéresser médiatiquement (pas qu'il ne faille pas s'y intéresser) qu'à ces sujets, on n'aborde plus l'école, l'hôpital, les sujets tels que les milliards de gens qui meurent de faim et on fait quoi à Copenhague etc, Non on nous parle de choses qui ne sont pas forcément intéressantes et qui sont de plus écœurantes.
Cet état de fait aboutit au constat des gens que les hommes et femmes politiques de droite comme de gauche, sont "tous pourris".

D'où le devoir de neutralité des médias, il faudrait redonner tout son sens aux fonctions et devoirs de nos hommes et femmes politiques. Rappeler pourquoi ils sont élus, rappeler qu'il y a bien une différence d'approche des politiques menées par la droite et la gauche. Confronter les bilans et éviter de laisser à penser qu'à droite comme à gauche il y a des choses à reprocher.

Soyons constructifs, abordons les vrais sujets Messieurs-dames les journalistes.



( Ps : Je n'ai pas eu le temps cette semaine de faire beaucoup de billets, et souhaite remercier par les quelques liens ci-dessous, les blogs de gauche qui pensent à moi. En plus je vous rends service, car si vous allez lire ce qu'ils ont à vous dire, vous ne serez pas déçu)

Alluvions
Quelque chose à dire
Partageons mon avis
Mon Mulhouse
Chez Homer
Le coucou de Claviers
Peuples.net
Unhuman
Le blog de Hypos
Avec Ségolène
De tout et de rien, surtout de rien d'ailleurs
Sarkofrance
Les privilégiés parlent aux Français...
Trublyonne voit la vie en rouge
Olympe
Le Rocrocodile kinépeuthe
BLOG LEGEREMENT LUDIQUE ET UN TANT SOIT PEU PUTASSIER
Nouvel Hermes
Mon Mulhouse les Photos-Montages
La France de toutes nos forces
Rénovation et Pragmatisme
La Brée-les-Bains
Evelyn Dumont Illustratrice Colors of Poulili Tous droits
des pas perdus
Humeurs de Gauche
Crise dans les médias
Refais Le Monde Avant Qu'Il Ne Te Refasse !
sauce politique
Intox2007.info, blog politique
Little Brother : humeurs
Je n'ai rien à dire ! Et alors ??
mtislav
Le blog Satirique de Nicolas Sarkozy de Nagy-Bocsa
SLOVAR les nouvelles - expressions libres
Le blog de David C.
Blog d'un jeune social-démocrate ouvert sur le monde
La Cerise sur l'Info
C'est juste histoire de dire
Monsieur Poireau, le blog qui donne la patate
Victoire au poing
Anti-Sarkomania
L'autre regard de J and J
Bah !? by CC

Commentaires

  1. Emission enregistrée avant Dijon... et d'ailleurs rétrospectivement, j'aime le moment où il parle de la guerre des égos...

    RépondreSupprimer
  2. Oui, c'est le premier point du billet "Nos leaders politiques ne sont plus désignés par leurs pairs", étant donné qu'il n'y a plus de transmission, de désignation naturelle du leader par "la famille" politique, c'est à celui qui se désignera, se vendra le mieux auprès des médias, donnant une bataille des égos comme celle qu'on connait au PS. Mais à droite ils ne faisaient pas mieux avant la création de l'UMP....

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

[Copé doit virer] Vers une raclée historique de la droite

J'écrivais en commentaire d'un billet du blog "Partageons mon Avis" que Copé fait du Sarko. Qu'il faudrait continuer à dénoncer cette façon de faire de la politique, et que cela explique selon moi en partie les raisons de la défaite du président sortant. Que cela pourrait expliquer l’échec de la droite aux prochaines législatives de Juin.

Copé n'a pas sa place à la tête de l'UMP

La "droitisation" des discours des leaders de la droite dite républicaine, dans l'espoir de récupérer l'électorat du Front national, est un flagrant échec, et persister dans cette stratégie est une grave erreur.

Je me demande si J-f Copé a bien sa place à la tête de l'UMP, quand il accuse les français fêtant la victoire de F.Hollande de ne pas porter assez de drapeaux français !? Qu’espère t-il encore sinon de se rabaisser à tenter de récupérer une fois de plus l’électorat de Marine le Pen. C'est juste lamentable. Faut-il rappeler que ce vote d’extrême dr…

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des…

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…