Et le smic à 1500 euros ?

Il reste 900 jours avant l'élection Présidentielle de 2012. Une des infos du jour est la probable augmentation du smic au 1er Janvier 2010, de 0,35 %.

Alors je me suis dit en me rappelant que nous étions plus qu'à deux ans et demi de l'échéance Présidentielle et apprenant la faible revalorisation du smic pour l'année qui vient, que le smic à 1500 euros, ce n'était pas pour demain...

Souvenez vous, le smic devait augmenter mécaniquement pour atteindre ce montant dès 2012.
C'est ce que nous chantait la droite en raillant la proposition de la candidate socialiste à la Présidentielle de 2007.

Au 1er juillet de cette année, l'augmentation du smic est de 1,3 %. Portant le smic brut à 1337,7 euros soit 1051 euros net. La revalorisation du smic se faisant à partir de 2010, chaque début de mois de Janvier, et avec cette nouvelle hausse envisagée de 0.35%, c'est 4,5 euros brut mensuels qui seront gagnés pour cette rémunération. 4,5 euros soit 1341 euros brut.

Vous l'aurez compris, le smic ne sera jamais à 1500 euros brut en 2012, les railleries se sont transformées en rires jaunes.

Commentaires

  1. oui mais c'est à cause "delacrise" et Johnny qu'est resté en Suisse, rien à voir avec l'identité nationale oups c'est parce que j'ai lu les deux billets à la suite !

    RépondreSupprimer
  2. je crois qu'il faut faire plus que le symbolique... même si augmenter le SMIC est important pour les 1ers concernés.

    RépondreSupprimer
  3. Tu ne vas pas aimer alors mon article du jour (sourire)...je précise que je ne suis pas de droite.
    Pour revenir au smic, sincèrement il vaut mieux repousser l'augmentation, car 0,35% c'est presque de la provocation...
    Bonne fin de soirée stef

    RépondreSupprimer
  4. En effet, 0,35% d'augmentation c'est même plus qu'une provocation, c'est de l'ironie... on est même tenté de croire que c'est une plaisanterie. Il faut croire que c'est désormais aux premiers concernés d'aller réclamer une augmentation substantielle...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !