Accéder au contenu principal

Identité nationale : Marine Le Pen, Besson, Sarkozy, même combat ?

«Oui je crois qu'il faut changer le code de la nationalité, qu'il faut supprimer le droit du sol et je pense qu'il faut supprimer la double nationalité» Voilà vers quoi nous tendons avec de telles politiques nauséabondes, que sont celles développées depuis plusieurs semaines par le ministre de l'immigration sous la tutelle de Mr Sarkozy.

C'est un propos de Marine Lepen qui s'exprimait sur la main de Henry, en faisant une comparaison douteuse au vu des actes de vandalisme qui ont eu lieu dans plusieurs villes de France après la qualification pour le Mondial-2010 de football de l'équipe d'Algérie. «Si la main de Thierry Henry avait été égyptienne je crois qu'il y aurait eu des morts»
«Je crois qu'il faut demander à ces jeunes de choisir. On ne peut pas avoir deux nations au cœur, deux allégeances», a-t-elle ajouté, avant de tacler Rama Yade. «Comment voulez-vous demander à ces jeunes de choisir quand la secrétaire d'Etat, Mme Rama Yade, déclare dans son livre: "jusqu'à 18 ans, s'il y avait eu une guerre entre le Sénégal et la France, j'aurais choisi le Sénégal. Et depuis, je ne sais pas"»

On reconnait bien là l'empreinte "Le Pen" que cela soit la fille ou le père, cette tendance à tout mélanger, à dire n'importe quoi, pour justifier des propos limite xénophobes.

C'est en choisissant de raviver de tels propos nationalistes, que Sarkozy et Mr Besson discréditent toujours plus la France sur ses valeurs et même sur son identité.

L'opposition est donc forcée de s'exprimer sur ces relents nationalistes et Martine Aubry le faisait encore ce week-end.
Elle a estimé que N. Sarkozy faisait "honte à la France en voulant opposer identité nationale et immigration".
Elle a aussi parlé de Besson, de ses propos sur les mariages gris, mariages qui seraient conclus entre un étranger et une personne de nationalité française de bonne foi, abusée dans ses sentiments par un étranger ou une étrangère, dont l'objectif est d'obtenir un titre de séjour ou la nationalité française.

Après l'identité nationale, voilà un autre sujet abordé par le ministre de l'immigration, le mariage, nouveau prétexte pour toujours plus expulser.
La réponse d'Aubry est simple, si il y a tromperie avérée, il y a annulation du mariage, mais elle précise bien aussi que "l'Etat ne doit pas nous dire avec qui nous marier" et "qui on doit aimer"
En citant précisément le nom du ministre de l'immigration"Eric Besson qui a parlé des mariages gris pour que la honte l'atteigne définitivement". Interdirons nous des mariages entre Français et étrangers ?

Voilà des hommes qui de par leurs politiques nous font honte et font honte à la France. C'était bon de le rappeler !
(propos sur le mariage "gris" repris de mon billet précédent)

Tiens j'y pense, "le number one du wikio" se disait que la semaine dernière avait été une des pires semaines qu'avait connu son blog, et espérait ainsi dans les commentaires que cette semaine soit meilleure. Je dirais pour ma part qu'en commentant de tels propos, pour moi c'est mal parti.

Commentaires

  1. Je préfère dénoncer Marine Le Pen que les socialos, sur mon blog ! Donc la semaine part bien !

    RépondreSupprimer
  2. Besson n'est plus socialiste, il est même encarté à l'UMP. C'est a se demander si il l'a été un jour au vu des propos de Moscovici : Quand il était au PS, M. Besson écrivait "des papiers où il décrivait Nicolas Sarkozy comme un néo-conservateur avec un passeport français, ce qui d'ailleurs était limite xénophobe"

    RépondreSupprimer
  3. Sur le thème des 'valeurs' mises en scène par Nicolas Sarkozy, j'ai vu sur Pnyx.com une étonnante anthologie de ses idées et de ses mots, sous la forme d'un assemblage très théâtral de nombreux extraits de ses discours et interviews :

    http://www.pnyx.com/fr_fr/sondage/434

    Les textes choisis sont retranscris, en illustration d'un sondage à mi-mandat sur le type de Société qui se construit depuis trente mois.

    Cette anthologie des valeurs de N Sarkozy est le premier volet d'une série de 5, traitant des autres grands thèmes de sa Présidence : les réformes, la sécurité, l'international, ...

    Pour accéder à la série complète : http://www.pnyx.com/fr_fr/profil/Summertime

    Chaque volet est illustré d'une video. Les 5 peuvent aussi être visionnées sur YouTube, à la requête : Sarkozy Midterm

    Pour tous ceux qui s'intéressent à l'intrigant personnage que la majorité des français ont mis à l'Elysée, c'est à voir, surtout à écouter, absolument !

    RépondreSupprimer
  4. je pense que le sujet dérape .
    que veux dire identité nationale?
    elle désigne le sentiment que ressent une personne de faire partie d'une nation mais aussi l'ensemble des « points communs » entre les personnes se reconnaissant d'une même nation.
    Selon un sondage CSA sur les Français et le thème de l'identité nationale, à la question « Quels sont les éléments importants qui constituent l'identité de la France ? », dans la catégorie très important, les sondés placent en tête la langue française (80 %) devant la République (64 %), le drapeau tricolore (63 %), la laïcité (61 %), les services publics (60%) et La Marseillaise (50 %). mais avant tout l'identité nationale d'une personne est une intériorisation de repères identitaires due à une présence quotidienne de « points communs » de la nation, de manière intime .
    et je pense que cette question est importante car pour avancer tous ensemble il faut aimer son pays et se rassembler autour d'un point commun ,d'une histoire commune et non continuer a dénigrer la France.si ce n'est pas encore complètement le cas il est toujours temps de s'assurer que a l'avenir les jeunes ne soient pas dans un état d'esprit de renier la grandeur et les valeurs de la France par habitude généralisées qui se perpétraient automatiquement .alors oui je pense que c'est important de se poser la question.ce que je trouve dommage c'est qu'a chaque sujet patriotique on crie au loup et que l'on profite pour interviewer les nationaliste pour appuyer cette idées que aimer son pays c'est être xénophobe et raciste ou pire fachiste en leur posant des questions qui tendent a parler d'immigration .
    y'a t il un problème d'identité nationale ou un problème d'immigration clandestine ou légale .doit t'on se poser la question du sentiment que l'on va laisser a nos enfants sur le faite d'aimer ou pas notre pays et ses acquis?
    je vous pose a vous la question.
    pour ma part a tous ces questions je vous répondrais oui.

    RépondreSupprimer
  5. Mouais, on comprend surtout à la lecture de vos quelques lignes que vous accordez beaucoup d'importance à ces sujets. Mais le problème est que vous avez une fâcheuse tendance à tout mélanger comme se plaisent à faire père et fille de la famille Le Pen.
    D'ailleurs c'est ce qui est reproché aussi à Sarkozy et son ministre de l'immigration qui mélangent identité nationale et immigration.
    Il n' y a pas à crier aux loups lorsqu'on parle d'identité nationale, mais à dénoncer la connerie systématique de certains comme Marine Le Pen, qui s'amuse à rebondir à partir d'un fait divers tel qu'un match de foot pour en revenir toujours aux mêmes choses...

    Sur vos questions : y'a t il un problème d'identité nationale ou un problème d'immigration clandestine ou légale :
    Vous opposez deux sujets différents comme le fait le gouvernement d'ailleurs. Je réponds que non sur l'identité nationale et oui sur l'immigration clandestine (qui peut prétendre le contraire)

    Doit t'on se poser la question du sentiment que l'on va laisser a nos enfants sur le fait d'aimer ou pas notre pays et ses acquis?

    Je réponds que l'on peut se poser la question en tant que parents, que c'est l'affaire de chacun et qu'il ne faut pas tout attendre de nos politiques en la matière.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

[Copé doit virer] Vers une raclée historique de la droite

J'écrivais en commentaire d'un billet du blog "Partageons mon Avis" que Copé fait du Sarko. Qu'il faudrait continuer à dénoncer cette façon de faire de la politique, et que cela explique selon moi en partie les raisons de la défaite du président sortant. Que cela pourrait expliquer l’échec de la droite aux prochaines législatives de Juin.

Copé n'a pas sa place à la tête de l'UMP

La "droitisation" des discours des leaders de la droite dite républicaine, dans l'espoir de récupérer l'électorat du Front national, est un flagrant échec, et persister dans cette stratégie est une grave erreur.

Je me demande si J-f Copé a bien sa place à la tête de l'UMP, quand il accuse les français fêtant la victoire de F.Hollande de ne pas porter assez de drapeaux français !? Qu’espère t-il encore sinon de se rabaisser à tenter de récupérer une fois de plus l’électorat de Marine le Pen. C'est juste lamentable. Faut-il rappeler que ce vote d’extrême dr…

Moins on en sait, mieux c'est...

Je rentrais du boulot quand j'ai entendu cette annonce à la Radio : le nouveau programme de sciences économiques est en consultation, et "le chômage" disparait des manuels scolaires.

Alors une fois rentré, je m'installe devant le clavier et tente de me renseigner.

Et j'apprends que le nouveau programme de seconde en sciences économiques et sociales (SES), est à l'étude jusqu'au 12 Mars par le ministère de l'éducation nationale. Il est question d'enlever des thèmes abordés par les professeurs, qui font l'objet d'explications aux élèves sur les questions de société, d'emploi, de discrimination, de précarité, des inégalités de revenus, de la valeur ajoutée et sa répartition ou encore des conditions de travail...

L'association des professeurs de sciences économiques et sociales (Apses), déplore que"le ministère ait demandé d'enlever des questions comme la discrimination à l'emploi ou le chômage et imposé deux fois celle du ma…

L'avenir/la fin du nucléaire est avant tout politique

300 tonnes/jour d'eau radioactive rejetée dans l'océan Deux ans après la catastrophe de Fukushima, on cherche mois après mois à estimer la quantité d'eau contaminée qui se déverse dans l’océan pacifique.  On sait très exactement l'estimer, mais la pression est forte au Japon depuis les dernières élections de décembre dernier pour minimiser l'impact. Face à l’inquiétude de la population et la mobilisation des associations anti-nucléaire, le gouvernement Japonais a officiellement communiqué ce 7 Août, le chiffre de 300 tonnes/jour d'eau radioactive rejetée dans l’océan. C'est la veille, que la NRA, l'autorité de régulation nucléaire Japonaise, déclarait Fukushima en "situation d'urgence".
C'est donc contraint que le nouveau premier ministre Shinzo Abe , a admis "un problème urgent qui suscite beaucoup d'inquiétude dans la population"il ne pouvait dire moins que ça ! Issu du Parti libéral-démocrate de droite, il prône le redé…