N'oublions pas. Et les autres aussi...


Unis dans le souvenir, disent-ils et c'est bien normal. Mais je me demande ce qu'elle pense vraiment de lui, tant il y eu des anecdotes sur leurs désaccords.

Cette commémoration est nécessaire parce qu'elle entretient le souvenir collectif.

Mais elle est aussi l'occasion de rappeler qu'il y a des guerres qui se déroulent à l'heure où j'écris ces quelques lignes. Des hommes, femmes et enfants meurent. Eric nous le rappelle justement.

Commentaires