Un rêve typiquement Français ?

Je suis tagué par Elmone, sur la chaine initiée par Boris. La question est : Quel est le rêve français ?

Cette question nous nous la posons (le coucou, Nicolas) dans un contexte de débat identitaire, impulsé par un gouvernement Umpiste qui s'inquiète de ne pas récupérer comme il l'avait fait en 2007, l'électorat susceptible de voter extrême droite aux régionales.

Je n'ai fait à ce jour qu'un seul billet sur l'interdiction de la burqua, sujet qui à mon sens renvoie plus sur les valeurs Républicaines, plutôt que sur l'identité nationale.

Ce n'est pas le sujet, mais si j'en parle, c'est que le rêve Français n'est peut être pas typiquement Français et il est permis de penser que les hommes sur terre peuvent avoir les mêmes rêves au delà des frontières et de leurs nationalités.

Alors vous allez peut être me dire que mon raisonnement est un peu simple et facile, mais comme c'est sous-entendu dans les autres billets traitant du sujet, le rêve Américain s'est largement généralisé dans le monde, tant la réussite sociale nous parait importante et tant pis si elle nous met en compétition, quitte à écraser le voisin pour y arriver et que tout le monde sait que c'est un sacrée dégeulasserie ( ce qui renvoie plus ici à l'organisation sociale de nos sociétés capitalistes).

Mais le rêve Américain de liberté et de réussite, ne s'est-il pas construit à partir des rêves des colons Européens dont nous descendons ? C'est pourquoi je pense que nous ne sommes pas si différents de nos homologues Américains.

A la différence majeure que nous n'avons pas cette culture de fédérer les avis de chacun en une seule position, et que nous attachons beaucoup d'importance à notre liberté. Liberté d'opinion, d'expression et libre arbitre faisant la preuve d'une intelligence certaine.

L'exemple pris par Elmone, de cette fierté éprouvée lorsque Villepin s'opposa à l'administration Bush à l'assemblée de l'ONU, pour l'envoi de troupes en Irak en est un bon exemple.
C'est peut être ça qui est typiquement Français, se faire sa propre opinion et ne pas forcément suivre le plus fort.

Par contre, pour ce qui est d'un rêve typiquement Français, je ne vois pas. Comme je l'ai dit plus haut, il est permis de penser que les hommes sur terre peuvent avoir les mêmes rêves au delà des frontières et de leurs nationalités.

Et je refile le bébé à Poison-social , GdC ( Gauche de Combat) des pas perdus et Homer (quand il aura récupéré sa connexion internet).

Commentaires

  1. Pas mal! Ce fichu thème a l'air facile, mais dès qu'on essaie de cerner un rêve typiquement Français, ça se gâte! Il y a peut-être chez nous un goût du panache et des causes perdues… On doit traîner des fantasmes de chevalerie dans l'inconscient.

    RépondreSupprimer
  2. Oui, il doit y avoir un peu de ça aussi, une dose de panache et un côté chevaleresque dont on userait avec parcimonie :)

    RépondreSupprimer
  3. Il n'y a qu'un seul rêve, celui de la fraternité partagée..
    Serais-je trop bisounours??

    RépondreSupprimer
  4. Non, parce que si on posait la question aux français, je suis sûr qu'ils placeraient la fraternité dans les premières places des valeurs auxquelles ils sont attachés. Mais cela résume t-il le rêve Français plus largement, je ne crois pas vu l'individualisme qui prévaut malheureusement.

    J'aurais dû t'inviter à répondre à la chaine, fait le si ça t'intéresse.

    Bon Dimanche Christie.

    RépondreSupprimer
  5. Je le ferai plus tard..
    tu as pour le mieux..
    Peu importe les chaînes, nous avons le même combat, essayer de redonner du sens à nos actions..
    Bonne fin de dimanche à toi et à ta petite famille..

    Amitiés

    RépondreSupprimer
  6. En voilà un sujet intéressant ! mais pas évident d'y répondre... D'ailleurs, n'y a t-il qu'un rêve français ou chacun d'entre nous construit-il son propre rêve, sur un socle commun qui nous vient de l'histoire et de la fierté française où liberté, égalité, fraternité ne sont pas que des mots.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !