Accéder au contenu principal

Karachigate et Copenhague : Sarkozy ou l'histoire d'un looser

Le Karachigate refait surface. L'avocat des familles des victimes de l'attentat de Karachi au Pakistan a directement mis en cause le Président de la République. "Nicolas Sarkozy est au cœur de la corruption dans cette affaire, à la fois comme ministre du Budget et dans le rôle qu'il a joué comme porte-parole et directeur de campagne d'Edouard Balladur."

Mais qu'est ce que cette affaire du Karachigate ? :

En résumé, c'est la vente par la France de trois sous-marins au Pakistan en 1994 qui pourrait avoir un lien, direct ou indirect, avec l’attentat de Karachi, qui a coûté la vie à onze employés français de la Direction des constructions navales (DCN) en mai 2002.
Nicolas Sarkozy était alors le ministre du budget d’Edouard Balladur (1993-1995) et en sa qualité de ministre du budget, il a forcément élaboré le "plan de financement" de l'achat de ces trois sous-marins.
L’enquête aurait d’ores et déjà permis de mettre en lumière les pratiques qui sont au cœur de certains grands marchés d’armement internationaux, ce sont corruptions, commissions et rétrocommissions qui seraient d'usage.

Le problème ici, c'est que ces commissions payées par le gouvernement Balladur, ne le sont plus à la demande de Chirac, quand Edouard Balladur décide de se présenter face à lui pour la Présidentielle de 1995, ce qui a pour conséquence l'arrêt du versement des rétrocommissions qui auraient servi à financer la campagne de Balladur.

L'attentat de Karachi étant une représaille des intermédiaires n'ayant plus ces commissions.

Pour plus d'informations vous pouvez lire, les excellents billets chez Peuples.net, Seb Musset, et Sarkofrance.

Nul doute que le choix de N. Sarkozy que de soutenir Balladur et cette politique de corruption, ne fût pas les meilleures décisions de sa vie. Il va donc falloir maintenant en payer le prix ! Même si la justice n'aboutit pas, les soupçons de corruption pèsent et pèseront désormais sur cette façon déplorable de faire de la politique.

Autre exemple d'une façon déplorable de faire de la politique, Copenhague. Avec sa façon bien à lui de gesticuler, de provoquer (Obama), et de faire dans le populisme malveillant, Sarkozy n'arrive plus à convaincre ses partenaires sur la scène internationale.

Avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, il faudrait déjà être soit-même irréprochable.

20%, 30%, 50% de réduction des émissions de co2 d'ici à 2050, ce sont des objectifs qu'il faut s'appliquer à nous même, avant de les exiger des autres. Rien n'empêche que chacun prenne ce genre de décision unilatéralement.

Aujourd'hui, on a envie de dire, tout cela pour ça ? Pas de contraintes, des principes, des rendez vous, un programme de bonnes intentions...

C'était un échec annoncé, une mission impossible. Comment faire corréler des politiques industrielles, des développements de pays qui ont des histoires si différentes...

Encore une fois, si nous, Européens, ou même Français, étions arrivés en annonçant un programme de réduction des gaz à effet de serre ambitieux que nous nous serions appliqués avant le début du sommet, nous aurions sensibilisé beaucoup plus, en donnant l'exemple.

C'est ce qu'on fait beaucoup des états Américains qui ont dépassé les objectifs de Kyoto sans que les États-Unis n'ait signé l'accord.

Il y a eu une formule qui résume bien ce sommet, c'est celle de Chavez : Si le climat était une banque, ça ferait longtemps qu'il serait sauvé !

Alors Monsieur le Président, si comme vous le dites vous avez changé sur cette question du développement durable, dépassez les discours pavés de bonnes intentions et engagez vous !

Pour plus d'informations, vous pouvez lire les excellents billets de mémé Kamizole

[ Ceci était sûrement mon dernier billet de la semaine, les expatriés que nous sommes prennent une semaine de vacances pour rejoindre notre région d'origine pour le réveillon de Noël. C'est ainsi que je vous souhaite à tous un très joyeux Noël ]

Alluvions
Quelque chose à dire
Partageons mon avis
Mon Mulhouse
Chez Homer
Le coucou de Claviers
Peuples.net
Unhuman
Le blog de Hypos
Avec Ségolène
De tout et de rien, surtout de rien d'ailleurs
Sarkofrance
Les privilégiés parlent aux Français...
Trublyonne voit la vie en rouge
Olympe
Le Rocrocodile kinépeuthe
BLOG LEGEREMENT LUDIQUE ET UN TANT SOIT PEU PUTASSIER
Nouvel Hermes
Mon Mulhouse les Photos-Montages
La France de toutes nos forces
Rénovation et Pragmatisme
La Brée-les-Bains
Evelyn Dumont Illustratrice Colors of Poulili Tous droits
des pas perdus
Humeurs de Gauche
Crise dans les médias
Refais Le Monde Avant Qu'Il Ne Te Refasse !
sauce politique
Intox2007.info, blog politique
Little Brother : humeurs
Je n'ai rien à dire ! Et alors ??
mtislav
Le blog Satirique de Nicolas Sarkozy de Nagy-Bocsa
SLOVAR les nouvelles - expressions libres
Le blog de David C.
Blog d'un jeune social-démocrate ouvert sur le monde
La Cerise sur l'Info
C'est juste histoire de dire
Monsieur Poireau, le blog qui donne la patate
Victoire au poing
Anti-Sarkomania

Lisoloir.com
Tes reins et terroirs

CC
Blog de Arnaud Mouillard
Rimbus le blog
Pensées d’outre-politique

Unique et commun à la fois
Avec nos gueules
Blog à gauche de Thibault Dumas
Maï blog

Commentaires

  1. Bien, puisque c'est ton dernier billet avant Noël, alors Joyeux Noël !

    RépondreSupprimer
  2. Merci David, à toi et ta petite famille aussi, bonnes fêtes de fin d'année.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…