Accéder au contenu principal

L'union de Royal déplait.

Tiens ça faisait un long moment que je n'avais fait de billet sur notre très chère Mme Royal. En fait, cela fait un moment que je ne fais plus de billet sur les querelles intestines au sein du PS qui ne cessent jamais, tant elles rebondissent sans fin à la moindre occasion. Si il y a bien une chose à souhaiter pour ce parti, c'est qu'il se rassemble, qu'il combatte cette logique des courants politiques en son sein.

Si j'en parle, c'est que ce matin je suis tombé sur une brochette d'articles qui titrent "Royal débauche une partie du Modem", puis un autre "Ségolène Royal ravive les polémiques", puis "Régionales - Ségolène Royal fait l'union, mais pas l'unanimité".

Elle ne fait pas l'unanimité et pas seulement au PS. C'est même amusant de voir le commentaire de Bussereau, tête de liste UMP en Poitou-Charentes " Nous n'avons pas besoin de traîtres qui nous rejoignent, qui quittent leur famille politique " et « j'ai une pensée particulière pour le Modem ", gonflé le type, il oubli la politique d'ouverture de son grand chef. La vice-présidente du Modem, Marielle de Sarnez, elle estime carrément que Ségolène Royal confond " débauchage et rassemblement " et ajoute que " ces adhérents se sont mis d'eux-mêmes en dehors du parti, dont ils ne peuvent plus revendiquer l'étiquette ". Ils apprécieront, déjà que le Modem a beaucoup de mal à rassembler l'électorat dans les élections locales, si en plus ils font le choix de ne jamais être élus....

Est-ce les journalistes qui profitent de la moindre occasion pour créer une polémique, ou une très mauvaises habitude du milieu politique de confondre rassemblement et débauchage, qui fait que l'on donne encore autant d'importance à ce que peut faire Mme Royal. Ou alors c'est qu'elle inquiète "l'intelligencia" de se remettre en selle pour 2012.

Comme le dit Aubry, c'est une situation locale, bien sûr, elle qui a été élue à Lille grâce à l'union de sa liste aux municipales avec celle du Modem, ne pouvait s'exprimer en d'autres termes.

Mais au-delà de ça, n'est-il pas normal pour un leader politique de chercher à faire l'union pour rassembler les électeurs autour d'un projet commun ? Je crois que c'est l'essence même de la Politique.

Commentaires

  1. Pareil. Tiens ! T'as gagné un lien.

    RépondreSupprimer
  2. Pareil, sur l'essence même de la politique je suppose ^^

    Merci pour le lien

    RépondreSupprimer
  3. je suis ravie de voir que notre future présidente sait compter, (on ne peut pas en dire autant de l'actuel président) en effet, elle a compris que pour faire 50,1% il fallait rassembler, car malheureusement le PS tout seul ne fait pas ce chiffre (et je ne parle pas des PS qui voteront contre elle, dans un bel élan de fraternité) !! donc bravo ségolène, continue,nous sommes avec toi

    RépondreSupprimer
  4. Je paris que l'ump vaincra aux prochaines éléctions présidentielles

    RépondreSupprimer
  5. C'est amusant la différence de traitement entre Royal et Sarkozy, entre le débauchage et l'ouverture. Pour tout dire, c'est médiatiquement révélateur !
    :-))

    RépondreSupprimer
  6. C'est ce que je me suis dit aussi...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…