Accéder au contenu principal

Blog en pause mais se réserve le droit de donner son avis

Voilà c'est décidé, je mets ce blog en pause pour un sacré moment. A cela trois raisons, les négociations annuelles obligatoires dans mon entreprise ont commencé et m'occasionnent des déplacements en région, au moins jusqu'au 10 mars. Les réunions en CE et CCE s'additionnent et se cumulent, occupant une bonne partie de ma semaine, et j'ai surtout entrepris la rénovation de mon appartement dès que j'ai un moment de libre.

Alors du temps, de l'énergie et de la concentration pour blogger, je n'en ai plus. J'en suis un peu désolé, puisque j'aime vraiment ce temps passé à commenter l'actualité des blogs.

Mais chaque chose en son temps ! Aussi, je vais expérimenter la rédaction d'un même billet, au fil de ce qui sera mon actualité. Le titre du billet sera toujours "Blog en pause", mais sera agrémenté d'un second titre concernant "l'actu" que j'aurais souhaité commenter. Cela me permettra de continuer, tout en donnant l'explication d'un rythme de parution de billet, qui va franchement se ralentir.

Alors je vous souhaite à tous de bons billets et à bientôt.

Fidel Castré à Matignon et Chasse Présidentielle à Chambord

J'aurais pu faire un billet sérieux sur les grèves pour augmentation de salaires chez IKEA, ou une pseudo analyse sur ces sondages qui sont censés représenter les intentions de votes pour les régionales, mais mon bref aperçu de ce qu'est l'actualité politique ce matin, m'a tellement fait sourire à la lecture de certains articles, que j'ai plutôt envie de faire dans l'ironie. Et puis le Dimanche on peut faire dans la détente...

J'ai lu ici, que le pauvre Fillon était raillé de tous cotés. Diantre c'est le titre de l'article que j'ai lu, mais l'auteur aurait pu rajouter, que Fillon l'aura bien cherché ! Martine Aubry s'en est pris à lui, dénonçant le rôle du premier ministre comme étant celui de l'annonciateur des mauvaises nouvelles. Et de s'étonner de la réaction des journalistes "Vous le présentez comme un doux agneau, d'abord il n'en est pas un. Il a fait la réforme des retraites (en 2003) en s'asseyant sur la pénibilité. Dès qu'il y a une mauvaise nouvelle c'est lui!"

Fillon, il n'est pas populaire comme Premier ministre, il est populaire comme homme parce qu'on le traite mal.

C'est vrai qu'avec les collègues blogueurs, nous nous sommes plusieurs fois interrogés sur les raisons de la popularité de Fillon qui reste depuis 2007 régulièrement dix points devant Nicolas Sarkozy dans les sondages. Et l'analyse d'Aubry m'a paru bonne, ""C'est Poulidor ! Il n'est pas populaire comme Premier ministre, il est populaire comme homme parce qu'on le traite mal."
Il serait populaire parce que dans notre inconscient, on plaint l'homme, on plaint ce pauvre Fillon obligé de travailler avec celui qu'on devine difficile à vivre au quotidien...

Jean-Marie Le Pen, qui lançait la campagne régionale du FN, y allait franchement "Je sais bien qu'on reconnaît au Premier ministre sa qualité de fidélité mais qu'on me permette aussi de critiquer son impuissance. C'est ce qui fait dire à un certain nombre de mauvaises langues qu'on l'appelle Fidel Castré"

Et pendant que le chef du gouvernement se fait critiquer de toutes parts, que fait donc notre cher Président, serait-il adepte de la chasse aux sangliers ? Là aussi je souris, j'ai lu ici, que parce qu'il y a des murs en dur autour du domaine de Chambord, des battues seraient organisées pour gérer le nombre de sangliers dans le domaine. L'explication parait bonne, et répond à un début de polémique lancée par Brigitte Bardot.
Présidente d'une fondation pour la protection des animaux, elle a rendu public vendredi le jour même où Pierre Charon avait convié des parlementaires amateurs de chasse à Chambord, une lettre dans laquelle elle se dit «dégoûtée» par l'organisation d'une «chasse présidentielle».

Vous imaginez nos parlementaires UMP, avec notre bon roi Sarkozy, tous équipés d'une "bombe", le chapeau du cavalier, d'un fusil en bandoulière, en cet hiver allant chasser le sanglier....

Commentaires

  1. Arg ! Il est interdit d'arrêter, même partiellement, un blog !

    RépondreSupprimer
  2. J'arrête pas, je temporise :) Non vraiment suis obligé, rien que la semaine qui vient, je ne devrais pouvoir commencer à me mettre derrière le clavier seulement jeudi, parce que le soir c'est vraiment pas mon truc... Je reste connecté quand même et viendrai voir ce que vous avez tous à raconter ^^

    RépondreSupprimer
  3. Je te comprends très bien, c'est la galère. Ou alors bloguer du boulot? Non, ce n'est pas bien ;-)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

[Copé doit virer] Vers une raclée historique de la droite

J'écrivais en commentaire d'un billet du blog "Partageons mon Avis" que Copé fait du Sarko. Qu'il faudrait continuer à dénoncer cette façon de faire de la politique, et que cela explique selon moi en partie les raisons de la défaite du président sortant. Que cela pourrait expliquer l’échec de la droite aux prochaines législatives de Juin.

Copé n'a pas sa place à la tête de l'UMP

La "droitisation" des discours des leaders de la droite dite républicaine, dans l'espoir de récupérer l'électorat du Front national, est un flagrant échec, et persister dans cette stratégie est une grave erreur.

Je me demande si J-f Copé a bien sa place à la tête de l'UMP, quand il accuse les français fêtant la victoire de F.Hollande de ne pas porter assez de drapeaux français !? Qu’espère t-il encore sinon de se rabaisser à tenter de récupérer une fois de plus l’électorat de Marine le Pen. C'est juste lamentable. Faut-il rappeler que ce vote d’extrême dr…

Moins on en sait, mieux c'est...

Je rentrais du boulot quand j'ai entendu cette annonce à la Radio : le nouveau programme de sciences économiques est en consultation, et "le chômage" disparait des manuels scolaires.

Alors une fois rentré, je m'installe devant le clavier et tente de me renseigner.

Et j'apprends que le nouveau programme de seconde en sciences économiques et sociales (SES), est à l'étude jusqu'au 12 Mars par le ministère de l'éducation nationale. Il est question d'enlever des thèmes abordés par les professeurs, qui font l'objet d'explications aux élèves sur les questions de société, d'emploi, de discrimination, de précarité, des inégalités de revenus, de la valeur ajoutée et sa répartition ou encore des conditions de travail...

L'association des professeurs de sciences économiques et sociales (Apses), déplore que"le ministère ait demandé d'enlever des questions comme la discrimination à l'emploi ou le chômage et imposé deux fois celle du ma…

L'avenir/la fin du nucléaire est avant tout politique

300 tonnes/jour d'eau radioactive rejetée dans l'océan Deux ans après la catastrophe de Fukushima, on cherche mois après mois à estimer la quantité d'eau contaminée qui se déverse dans l’océan pacifique.  On sait très exactement l'estimer, mais la pression est forte au Japon depuis les dernières élections de décembre dernier pour minimiser l'impact. Face à l’inquiétude de la population et la mobilisation des associations anti-nucléaire, le gouvernement Japonais a officiellement communiqué ce 7 Août, le chiffre de 300 tonnes/jour d'eau radioactive rejetée dans l’océan. C'est la veille, que la NRA, l'autorité de régulation nucléaire Japonaise, déclarait Fukushima en "situation d'urgence".
C'est donc contraint que le nouveau premier ministre Shinzo Abe , a admis "un problème urgent qui suscite beaucoup d'inquiétude dans la population"il ne pouvait dire moins que ça ! Issu du Parti libéral-démocrate de droite, il prône le redé…