Accéder au contenu principal

Quel vote pour ces régionales ?

J'ai un regret en ce moment, c'est de ne plus avoir assez de temps pour bloguer ces derniers jours, ou disons plutôt qu'avec un planning assez chargé, je ne trouve plus l'énergie et la concentration nécessaire pour rédiger des billets. Cela ne m'empêche pas de me tenir informé de ce que mes blogueurs préférés écrivent chaque jour, grâce à mon google reader mobile.

Aussi la chaine sur les régionales ne m'a pas échappé, c'est celle à laquelle m'invite de répondre notre ami Homer, et comme l'ont déjà fait FalconHill, Nicolas, Disparitus, Mr le coucou, CC ou Christie.

Quel est l'objet de cette chaine ? Répondre à trois question assez simples, mais pour lesquelles il est intéressant de se justifier.

1- Voterez-vous lors de ces élections ? Merci de justifier votre réponse.

La réponse des quelques camarades qui ont répondu est toujours la même, "OUI", cela parait être une évidence pour chacun d'entre nous, responsable nous irons tous voter avec ce souvenir d'un certain 21 Avril qui nous rappelle quels sont nos devoirs en la matière.

2- Si oui, savez-vous déjà pour qui vous voteriez au premier tour ? Pourquoi ?

Malgré mon mandat d'élu à la CGT, certains s'étonnent du fait que j'assume avoir toujours voté socialiste. Et à chaque fois j'explique, que c'est un choix de "raison" car la politique, comme le combat syndical est une histoire de compromis, une éternelle négociation. Pour moi, il me parait important de donner du poids à celui qui a le plus de chance d'obtenir plus, de peser le plus, le plus important étant la capacité de mobilisation pour gagner.

Sauf que, j'ai souvent défendu les intérêts et l'image du parti socialiste depuis la défaite de 2007, même lors du congrès de Reims, jusque dernièrement. Mais depuis maintenant plus d'un an, alors que la crise financière a eu les conséquences que l'on connait, alors que la crise économique produisait ses effets, j'ai constaté l'incapacité de la direction actuelle à proposer une alternative à un système que ce parti dénonce depuis toujours. Alors que cette crise lui permettait d'apparaitre comme une force de proposition alternative.
Cela incombe directement au bureau national du parti socialiste, et Martine Aubry en est selon moi la principale fautive.

C'est pourquoi, je voterai donc cette fois ci non pas par défaut, mais en misant sur le fait qu'Europe écologie augmente sa capacité à peser. Parce que dans ces élections intermédiaires, il peuvent apporter une alternative crédible, parce qu'en leur donnant du poids, ils forceront le parti socialiste à intégrer toujours plus des idées déjà légitimes, sur le développement durable, sur une autre façon de consommer, sur une autre façon de soutenir l'économie locale.

3- Avez-vous une idée de vote pour le second tour?

Le report de voix étant largement favorable au parti dominant, des alliances PS-EE-Parti de gauche, devraient donc se faire naturellement et être suffisantes pour s'opposer aux (mono)listes UMP.

Beaucoup auront donc déjà répondu à cette chaine, ou auront été invités à le faire par les collègues cités plus haut, notamment Hypos, Corto74 , Gwendal, Seb Musset, Elmone, Epamin', Suzanne , je vais donc rajouter Dpp, Eric, OSEM, Christophe ou Philippe, si ils le veulent bien, même si pour certains on sait déjà ce qu'ils vont voter^^

Commentaires

  1. Amusant ! J'étais hier soir avec un "vieux" militant des verts. Tout ce qu'ils cherchent, les "nouveaux chefs" de EE c'est un poste de ministre ou de sénateur, d'après lui... La conclusion que nous avions tous les deux est que l'écologie serait grandie si EE ne dépassait pas 11 ou 12% pour qu'enfin, les Verts puissent redevenir un partenaire du PS pour pousser celui à plus d'écologie. Car leur seul angle, aujourd'hui, es de taper sur le PS, donc sur la gauche, donc sur le seul "camp" politique où puisse vraiment se développer l'écologie.

    En gros : la conclusion inverse de la tienne.

    RépondreSupprimer
  2. Je pense que les régionales, élections intermédiaires, sont un moyen pour EE de s'imposer comme un partenaire incontournable pour le PS dans des élections nationales comme les législatives. Effectivement, et Cohn Bendit ne s'en est pas caché dernièrement, le but est d'avoir plus de députés à l'assemblée nationale...
    La stratégie est donc aujourd'hui de réduire l'écart avec le PS dans des élections locales pour mieux négocier un rapprochement dans les élections nationales.
    C'est de la stratégie d'appareils, c'est surement critiquable mais en tapant sur le PS aujourd'hui, EE s'impose et construit ses alliances possibles pour demain...

    RépondreSupprimer
  3. Je ne vote pas au premier tour, Le vote par procuration m'a échappé, mais si tout va bien je suis rentrée pour le 24 Mars et là, je vote pour EE ou bien pour le PS selon ceux qui resterons face à l'UMP
    Par contre, pas de vote pour la droite, c'est l'évidence même!

    RépondreSupprimer
  4. Autant il y a des gens supers chez les Verts, autant ça ne me semble vraiment pas le bon moment de voter pour eux et de soutenir ainsi la ligne Cohn-Bendit qui n'est vraiment pas du tout sociale.
    Personnellement, j'ai envie de pousser le PS (et EE) à cesser de dériver vers le Centre droit, je voterai Front de gauche au 1er tour.

    RépondreSupprimer
  5. Merci, vote FDG pour apporter de la diversité... EE, ce n'est pas tout à fait les verts... :- )

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour ton commentaire sur mon blog ! ..

    Moi, aussi , je fais partie des étonnés d'être à la cgt et de voter Ps.. :-)

    Remarque , je suis d'une autre génération , c'était le temps de Séguy , ensuite Krasu , ou la CGT, c'était surtout la courroie de transmission du PC.

    les temps ont changé , si je ne me trompe , Bernard était pour le OUI .. au TCE ..

    et puis d'ici là , d'E.E au front de gauche , y'a plus qu'un effort à faire :-)..

    Dur dur le boulot de syndicaliste , hein ! y'en a n'en ont aucune idée ..

    Un ex délégué syndical central d'un grand groupe sidérurgique qui a bien connu ce genre de contraintes , qu'on exerce avec passion et dévouement.

    Amicalement .

    RépondreSupprimer
  7. @Christie
    Les élections régionales sont les 14 et 21 Mars !
    En principe, une procuration peut être établie jusqu'à la veille du scrutin, mais le mandataire risque alors de ne pas pouvoir voter si la commune ne l'a pas reçue à temps.Vous pouvez établir cette procuration
    à l'ambassade ou au consulat de France si vous résidez à l'étranger.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

[Copé doit virer] Vers une raclée historique de la droite

J'écrivais en commentaire d'un billet du blog "Partageons mon Avis" que Copé fait du Sarko. Qu'il faudrait continuer à dénoncer cette façon de faire de la politique, et que cela explique selon moi en partie les raisons de la défaite du président sortant. Que cela pourrait expliquer l’échec de la droite aux prochaines législatives de Juin.

Copé n'a pas sa place à la tête de l'UMP

La "droitisation" des discours des leaders de la droite dite républicaine, dans l'espoir de récupérer l'électorat du Front national, est un flagrant échec, et persister dans cette stratégie est une grave erreur.

Je me demande si J-f Copé a bien sa place à la tête de l'UMP, quand il accuse les français fêtant la victoire de F.Hollande de ne pas porter assez de drapeaux français !? Qu’espère t-il encore sinon de se rabaisser à tenter de récupérer une fois de plus l’électorat de Marine le Pen. C'est juste lamentable. Faut-il rappeler que ce vote d’extrême dr…

Moins on en sait, mieux c'est...

Je rentrais du boulot quand j'ai entendu cette annonce à la Radio : le nouveau programme de sciences économiques est en consultation, et "le chômage" disparait des manuels scolaires.

Alors une fois rentré, je m'installe devant le clavier et tente de me renseigner.

Et j'apprends que le nouveau programme de seconde en sciences économiques et sociales (SES), est à l'étude jusqu'au 12 Mars par le ministère de l'éducation nationale. Il est question d'enlever des thèmes abordés par les professeurs, qui font l'objet d'explications aux élèves sur les questions de société, d'emploi, de discrimination, de précarité, des inégalités de revenus, de la valeur ajoutée et sa répartition ou encore des conditions de travail...

L'association des professeurs de sciences économiques et sociales (Apses), déplore que"le ministère ait demandé d'enlever des questions comme la discrimination à l'emploi ou le chômage et imposé deux fois celle du ma…

L'avenir/la fin du nucléaire est avant tout politique

300 tonnes/jour d'eau radioactive rejetée dans l'océan Deux ans après la catastrophe de Fukushima, on cherche mois après mois à estimer la quantité d'eau contaminée qui se déverse dans l’océan pacifique.  On sait très exactement l'estimer, mais la pression est forte au Japon depuis les dernières élections de décembre dernier pour minimiser l'impact. Face à l’inquiétude de la population et la mobilisation des associations anti-nucléaire, le gouvernement Japonais a officiellement communiqué ce 7 Août, le chiffre de 300 tonnes/jour d'eau radioactive rejetée dans l’océan. C'est la veille, que la NRA, l'autorité de régulation nucléaire Japonaise, déclarait Fukushima en "situation d'urgence".
C'est donc contraint que le nouveau premier ministre Shinzo Abe , a admis "un problème urgent qui suscite beaucoup d'inquiétude dans la population"il ne pouvait dire moins que ça ! Issu du Parti libéral-démocrate de droite, il prône le redé…