Accéder au contenu principal

Une revue de blog pour un dimanche pluvieux


Quel est le point commun entre les régionales 2010 et l'ouverture d'une enquête pour corruption après l'attentat de Karachi ? Aucun, juste l'envie de parler de ces deux sujets sans avoir le courage de faire deux billets ^^ C'est donc une petite revue de blog que je déroule ici.

C'est Nicolas qui s'essaye à une extrapolation de ce que pourrait être les résultats de ces élections régionales, en comparant les erreurs faites par les instituts de sondages concernant les résultats des Européennes, avec celles qui pourraient être faites pour les élections à venir. Exemple : Europe écologie devait faire cinq semaines avant les élections Européennes 10%, il a fait en fait 16%. Aujourd'hui on les annonce autour de 13%, donc on extrapole et imagine qu'ils feront en fait 19% aux régionales. Inutile comparaison qui sert surtout à mettre en exergue la nullité de ces instituts de sondage. J'ai trouvé l'exercice très amusant.
Si vous avez du mal à suivre, allez donc lire son billet ^^

Non si j'en parle ici, c'est que j'ai ce fâcheux sentiment qu'il n'y aura pas vraiment de gagnant dans ces élections. Pas de victoire éclatante comme en 2004, ni de défaites cinglantes puisque le report de voix au second tour devrait permettre de limiter les dégâts. Mais si il y a bien une tendance qui semble forte, c'est qu'Europe écologie et l'UMP feraient de très bons résultats, modifiant fortement la Présidence des régions. Les socialistes n'ont donc pas fini de passer pour des loosers.

Ce que l'on peut dire ou pas.

Il y a de plus en plus d'exemples de rappel à la loi, qui laisseraient à penser que certains sujets abordés dans nos blogs dérangent. CC nous en parle ici. Elle a été contactée par un avocat sous la forme d'une mise en demeure concernant un commentaire sur l'attentat de Karachi. Un arrangement à l'amiable devrait être possible selon-elle, je lui souhaite.

Mais c'est quand même troublant, alors qu'une enquête pour corruption et entrave à la justice est ouverte cette semaine, quasiment aucun média n'en parle.
Il faut rappeler ce qu'est le départ de cette affaire. En résumé, c'est la vente par la France de trois sous-marins au Pakistan en 1994 qui pourrait avoir un lien, direct ou indirect, avec l’attentat de Karachi, qui a coûté la vie à onze employés français de la Direction des constructions navales (DCN) en mai 2002.
Nicolas Sarkozy était alors le ministre du budget d’Edouard Balladur (1993-1995) et en sa qualité de ministre du budget, il a forcément élaboré le "plan de financement" de l'achat de ces trois sous-marins.

L’enquête aurait d’ores et déjà permis de mettre en lumière les pratiques qui sont au cœur de certains grands marchés d’armement internationaux, ce sont corruptions, commissions et rétrocommissions qui seraient d'usage.

Pouvons-nous encore dans nos blogs aborder des thèmes qui dérangeraient en plus haut lieu, sans que cela soit pris pour de la diffamation. Ici, il est simplement rappelé que le chef de l'état était ministre du budget quand l'achat de ces trois sous-marins fût entrepris par le Pakistan.

Et c'est donc sur le Karachigate que je termine en vous invitant à aller lire le billet de Seb Musset, qui revient sur l'ouverture de cette enquête. Le coucou de Claviers en parlait aussi.

Cela ne ressemblerait pas vraiment à une revue de blog si je ne vous invitais pas à aller lire plus de billets que cela, alors ne loupez pas DPP, Thibault, Olympe, Eric, Homer, Hermes, FalconHill, Marc, Gaël, Christie.

Commentaires

  1. Merci pour le lien. Euh, concernant Karachi et l'histoire de CC, ne peut-elle pas faire appel à la simple liberté d'expression, fondement de tout blog qui se respecte?

    RépondreSupprimer
  2. Oui il est bien question de liberté d'expression, bon apparemment elle n'a pas l'air d'être inquiète, c'est un commentaire sur l'un de ses billets qui pose problème, peut être devrions nous faire un peu plus attention à la modération des commentaires... Difficile de mettre une frontière sur ce qui serait acceptable ou pas d'être écrit tant il y a des abus de toutes sortes à dénoncer.

    RépondreSupprimer
  3. La crise financière qui menace d'abord la Grèce risque de changer pas mal de choses... en France.

    Je ne sais pas si on pourra vraiment en tirer un enseignement national.

    RépondreSupprimer
  4. Oups, je n'avais pas lu ton billet en entier. Depuis que fiston est sorti de l'hôpital, j'ai moins de temps. position allongée obligatoire, au moins jusqu'à mardi prochain. Et puis on nous a changé de chambre. Celle-ci est plus ensoleillée (enfin quand le soleil brillera ;-)) et avec terrasse)
    Cette maison des Familles est un lieu très accueillant et l'on nous chouchoute..
    Heureusement que les associations existent pour les familles des personnes hospitalisées..
    !c'est une aide indéniable...
    Il ne faut surtout pas qu'elles disparaissent!

    RépondreSupprimer
  5. Pour les scores de la gauche, ça reste ouvert malgré tout.
    beaucoup en ont assez de cette politique. par contre, les verts risquent de faire un très bon score.

    RépondreSupprimer
  6. Oui Christie, moi non plus je n'ai pas beaucoup de temps pour blogger ces derniers temps... Content, que les structures d'accompagnement conviennent à la situation assez difficile que vous traversez avec "fiston"; Effectivement il ne faut pas qu'elles disparaissent et qu'elles soient renforcées notamment sur la gestion de la douleur dont tu parlais dernièrement.

    Pour ce qui est de ces "régionales" je reste très réservé sur le résultat... Je risque d'ailleurs d'en reparler dans mon prochain billet en réponse à la chaine que Homer me demande de relayer que j'appellerais "quel vote pour ces régionales ?"

    A bientôt

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

[Copé doit virer] Vers une raclée historique de la droite

J'écrivais en commentaire d'un billet du blog "Partageons mon Avis" que Copé fait du Sarko. Qu'il faudrait continuer à dénoncer cette façon de faire de la politique, et que cela explique selon moi en partie les raisons de la défaite du président sortant. Que cela pourrait expliquer l’échec de la droite aux prochaines législatives de Juin.

Copé n'a pas sa place à la tête de l'UMP

La "droitisation" des discours des leaders de la droite dite républicaine, dans l'espoir de récupérer l'électorat du Front national, est un flagrant échec, et persister dans cette stratégie est une grave erreur.

Je me demande si J-f Copé a bien sa place à la tête de l'UMP, quand il accuse les français fêtant la victoire de F.Hollande de ne pas porter assez de drapeaux français !? Qu’espère t-il encore sinon de se rabaisser à tenter de récupérer une fois de plus l’électorat de Marine le Pen. C'est juste lamentable. Faut-il rappeler que ce vote d’extrême dr…

Moins on en sait, mieux c'est...

Je rentrais du boulot quand j'ai entendu cette annonce à la Radio : le nouveau programme de sciences économiques est en consultation, et "le chômage" disparait des manuels scolaires.

Alors une fois rentré, je m'installe devant le clavier et tente de me renseigner.

Et j'apprends que le nouveau programme de seconde en sciences économiques et sociales (SES), est à l'étude jusqu'au 12 Mars par le ministère de l'éducation nationale. Il est question d'enlever des thèmes abordés par les professeurs, qui font l'objet d'explications aux élèves sur les questions de société, d'emploi, de discrimination, de précarité, des inégalités de revenus, de la valeur ajoutée et sa répartition ou encore des conditions de travail...

L'association des professeurs de sciences économiques et sociales (Apses), déplore que"le ministère ait demandé d'enlever des questions comme la discrimination à l'emploi ou le chômage et imposé deux fois celle du ma…

L'avenir/la fin du nucléaire est avant tout politique

300 tonnes/jour d'eau radioactive rejetée dans l'océan Deux ans après la catastrophe de Fukushima, on cherche mois après mois à estimer la quantité d'eau contaminée qui se déverse dans l’océan pacifique.  On sait très exactement l'estimer, mais la pression est forte au Japon depuis les dernières élections de décembre dernier pour minimiser l'impact. Face à l’inquiétude de la population et la mobilisation des associations anti-nucléaire, le gouvernement Japonais a officiellement communiqué ce 7 Août, le chiffre de 300 tonnes/jour d'eau radioactive rejetée dans l’océan. C'est la veille, que la NRA, l'autorité de régulation nucléaire Japonaise, déclarait Fukushima en "situation d'urgence".
C'est donc contraint que le nouveau premier ministre Shinzo Abe , a admis "un problème urgent qui suscite beaucoup d'inquiétude dans la population"il ne pouvait dire moins que ça ! Issu du Parti libéral-démocrate de droite, il prône le redé…