Accéder au contenu principal

Abstention massive, N'est-ce pas là l'un des symptômes d'une crise politique profonde ?

Record à la baisse pour la participation lors de ce premier tour des élections régionales, est-ce une surprise ? Sûrement pas, la campagne n'ayant pas eu lieu, ou restant du niveau des cours d'écoles, les gens n'auront pas été accrochés, aucunement intéressés à ce scrutin.

F.Fillon s'est empressé de rappeler que la participation ne permet pas de tirer un enseignement national, il ne reconnaitra pas que le parti de gouvernement UMP essuie un échec face au principal parti d'opposition qu'est le PS.

Le PS est devant l'UMP contre toute attente.

Il était attendu que le parti socialiste se qualifie pour un second tour qui aurait été l'occasion d'alliances pouvant être difficiles à négocier. Il n'en est rien, le premier parti d'opposition a une avance confortable pour laisser venir à lui les listes qui refusaient de travailler avec lui dès le premier tour.

Si Cécile Duflot clame haut et fort qu'Europe écologie fait le même nombre de votes que lors des dernières élections Européennes, il apparait que cette formation politique fait du surplace. L'écart entre les socialistes et les écologistes est assez net pour faciliter les accords. Le résultat d'EE est assez fort pour apporter un gain important à la coalition à gauche qui va se former pour le second tour.

Je suis assez étonné du peu de résultat du Front de gauche que j'attendais à un meilleur niveau. Cette toute nouvelle formation politique paye surement le plus le peu de participation. L'alliance, le pacte, l'union se fera également avec ce parti, les différents intervenants ont montré une volonté commune de rassemblement, comme le rappelait Marie-George Buffet.

Le Front national fait un bon résultat suite à la campagne sur l'identité nationale voulue par le gouvernement. En êtes-vous étonnés ? Moi pas...

Et le vote sanction ? N'en est-il pas un ? L'abstention pouvant être interprétée comme étant une forme de sanction. Abstention pour sanctionner des politiques menées par les régions ou sanction contre les politiques menées par Sarkozy, toujours est-il que la gauche emporte une majorité des voix.

Si le résultat me convient assez, je ne peux m'empêcher de me demander si il n'y a pas là les ingrédients d'une crise politique profonde ? Gagner ces élections, là n'est pas la difficulté, mais pourrons nous continuer à gagner par défaut ?

Commentaires

  1. bonbiyé ! juste pour le score du Front de Gauche, je le trouve plutôt encourageant ! bonne fin de soirée

    RépondreSupprimer
  2. Oui c'est vrai, c'est encourageant et le Front de gauche devient incontournable dans la coalition à gauche.
    Bon début de semaine à toi OSEM.

    RépondreSupprimer
  3. Je crois qu'il faut arrêter d'interpréter l'abstention. Les électeurs de droite ne sont pas venus voter, c'est tout !

    RépondreSupprimer
  4. Peut être Nicolas, mais avec moins de la moitié des 44 millions d'électeurs ayant voté, la gauche a donc mobilisé quelques 10 millions de votants, même pas 1/4....

    On ne peut donc pas dire que l'électorat de gauche se soit mobilisé non-plus...

    RépondreSupprimer
  5. Le système est en crise, je partage ton analyse. La gauche ne doit surtout pas être triomphaliste.

    J'ajouterai que les gens n'ont pas le sentiment qu'il existe une véritable alternative politique.

    RépondreSupprimer
  6. oui.. y'a comme un probléme dont la classe politique ferait bien de s'inquiéter...très sérieusement .

    Ok c'était les régionales ..mais c'est loin d'expliquer tout ..

    Quant à l'autre alternative dont parle DPP.. c'est aussi loin d'expliquer tout .

    Voyons les choses en face :

    Je pense qu'il y a un rejet massif ou une sorte de raz le bol , chez certains ..qui sont découragés ..voire écoeurés de la politique, telle qu'elle se pratique dans ce pays.

    Cordialement

    RépondreSupprimer
  7. Certainement Joel, il y a comme un "écœurement" pour certains qui s'intéresseraient même ponctuellement à la politique, et pour les autres un manque évident d'intérêt pour des applications politiques qui manqueraient d'exemple concret.

    C'est dire si il y a eu des loupés dans cette campagne. Tu as raison DPP, un manque d'alternative...
    Mais c'est peut être aussi dans la pratique même de la politique qu'il y a un gros problème. S'est-on réellement intéressé aux citoyens qui vivent dans ces régions ? En tout cas, on ne les a pas convaincu de donner leurs avis.

    Merci à vous pour vos commentaires.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des…