Accéder au contenu principal

UIMM Vs MEDEF, le match est ouvert !

Réformer la gouvernance du MEDEF, tel était le message délivré par l'UIMM en la personne de Mr Frédéric Saint-Geours son Président. A trois mois de la désignation du nouveau Patron des patrons, le syndicat de la métallurgie compte bien jouer les premiers rôles. Et en y réfléchissant bien, il y va de son intérêt...

Il n'est donc plus question de quitter l'organisation, mais d'en prendre le contrôle ! J'ai trouvé le message plutôt cocasse quand on se rappelle qu'il y a quelques temps un certain Denis Gautier Sauvagnac était interrogé par la brigade financière sur les importants retraits d'argent en liquide au nom de l'UIMM. Caisse noire et financements occultes étaient mis à jour.

Cette affaire fît beaucoup de bruit, et on apprendra dans la presse de l'époque, (que l'on commenta abondamment), la possibilité que des personnes comme N.Sarkozy ou Laurence Parisot étaient au courant des financements et malversations de l'UIMM...
Mon sentiment personnel est depuis le début, que je ne suis pas étonné que ce syndicat, qui regroupe les entreprises "industrielles" qui sont celles qui délocalisent le plus leurs activités, se jouant des lois et de la fiscalité de l'entreprise, ait été tenté par des moyens peu avouables, tant les hommes qui représentent cette organisation sont habitués à déshumaniser leurs actions.

Alors pour justifier cette volonté de réforme, est mise en avant la nécessité d'un fonctionnement plus collégial. Forcément quand Laurence Parisot change trois fois de directeur général en cinq ans, on ne peut que souhaiter plus de continuité et une autre façon de faire remonter les revendications du patronat.

Il y a donc chez nos amis les coupeurs de têtes, une volonté affichée de mieux représenter l'immense diversité du paysage entrepreneurial français. C'est beau non ? (ironique)
Et il y a aussi cette volonté non-avouée de prendre les reines d'une instance qui cache bien des secrets...

UIMM Vs MEDEF, le match est ouvert !

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…