Accéder au contenu principal

Bataille idéologique sur les retraites, mieux vaut en rire ^^

J'aime les réactions de l'UMP face au contre projet socialiste sur les retraites, ça se voit, ils ont les boules ! C'est à une fronde du gouvernement que nous avons droit, le premier ministre en tête. Et vraiment ça fait du bien, de les voir s'indigner qu'on puisse faire appel à la solidarité nationale par l'impôt pour une meilleure redistribution, ça les défrise !

C'est vrai que la droite a plutôt tendance à faire appel à la solidarité nationale pour aider le secteur du privé, chômage partiel, bouclier fiscal, taxe professionnelle, emprunt pour les banques sont autant d'assistanats tournés vers le monde de l'entreprise... Et pour compenser ces cadeaux fiscaux, ce sont des désengagements de l'état que nous enregistrons depuis trois ans dans les aides sociales et les structures publiques, réduction de l'indemnisation chômage, déremboursements des médicaments, suppression de fonctionnaires etc...

Alors quand je vois François Fillon parler "d'une avalanche d'impôts nouveaux", Eric Woerth de "bombe fiscale" ça me fait sourire et cela donne l'impression qu'ils découvrent ce qu'est l'impôt !
Et ils s'indignent ! Comprenez qu'ils prennent aujourd'hui la défense des classes moyennes pour qui ils n'ont rien fait, est-ce normal selon Laurent Wauquiez de vouloir imposer l'intéressement et la participation ? Mais faudrait peut-être qu'il se renseigne le garçon, parce que c'est déjà le cas ! Ces sommes sont imposées depuis que Sarkozy a permis de les débloquer dans l'année de leur obtention (ben oui, on débloque, on ne défiscalise pas, nous qui avons besoin de pognon pour sauvegarder notre pouvoir d'achat). Et après ? Taxer l'assurance vie, rendez vous compte un tiers des Français en profite ! Mon dieu , mon dieu, c'est une très bonne chose que les français épargnent et s'assurent contre les difficultés de la vie, mais ce ne sont pas les quelques euros d'imposition sur ces contrats qui les rendront moins intéressants.

Et quand les représentants du gouvernement sont à court d'arguments comme Luc Chatel, on juge les mesures socialistes de l'ordre de "l'incantation" ou comme Nathalie Kosciusko-Morizet, on essaye de prétendre que le compte n'y est pas en prétextant que de trouver de nouvelles ressources c'est bien, mais il n'y a pas là de réponse démographique. Là c'est énorme, cela fait 30 ans que l'on dit que le système de financement est en déséquilibre parce qu'il y a pas assez de cotisants pour le nombre de retraités, mais non, il faudrait une logique tout comptable (propre à la droite) ; allez au choix, soit on travaille jusqu'à 70 ans, soit on réduit de 25 % le niveau des pensions, ça c'est comptable ! Là, ils se feraient plaisir !

Non, vraiment j'ai passé une très bonne journée, les réactions des uns et des autres m'ont beaucoup amusé. Encore une fois, comme je l'ai écrit dans mon précédent billet, je crois que ce projet est bon, le PS pourra le défendre facilement. Cela laisse à penser que si un gouvernement de gauche décompléxée revient aux responsabilités, la bataille idéologique risque d'être très intéressante.

Commentaires

  1. Et si on donnait plus de travail aux gens, si on empêchait que les entreprises foutent le camp pour ne plus payer de salaires ou si peu ?

    Ne vaut il pas mieux subventionner des emplois qui permettront de faire rentrer des cotisations dans les caisses de la sécu et de retraire que de financer un RSA où les bénéficiaires restent chez eux ?

    RépondreSupprimer
  2. Ce sont les politiques d'aides (d'assistanat pour certaines) aux entreprises qu'il faut revoir dans leur ensemble...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des…

[Copé doit virer] Vers une raclée historique de la droite

J'écrivais en commentaire d'un billet du blog "Partageons mon Avis" que Copé fait du Sarko. Qu'il faudrait continuer à dénoncer cette façon de faire de la politique, et que cela explique selon moi en partie les raisons de la défaite du président sortant. Que cela pourrait expliquer l’échec de la droite aux prochaines législatives de Juin.

Copé n'a pas sa place à la tête de l'UMP

La "droitisation" des discours des leaders de la droite dite républicaine, dans l'espoir de récupérer l'électorat du Front national, est un flagrant échec, et persister dans cette stratégie est une grave erreur.

Je me demande si J-f Copé a bien sa place à la tête de l'UMP, quand il accuse les français fêtant la victoire de F.Hollande de ne pas porter assez de drapeaux français !? Qu’espère t-il encore sinon de se rabaisser à tenter de récupérer une fois de plus l’électorat de Marine le Pen. C'est juste lamentable. Faut-il rappeler que ce vote d’extrême dr…