Accéder au contenu principal

Fillon Vs Strauss-Kahn : les candidats de la rigueur

J'avais déjà l'intention de faire un billet sur une opposition possible de Mr Fillon contre Mr Strauss-Kahn pour le deuxième tour de la Présidentielle de 2012, et un commentaire lu chez PMA m'a définitivement convaincu de le faire.

C'est en fait Henri, un collègue de travail qui a émis cette éventualité que Fillon pourrait être le candidat de l'Ump à la place de N.Sarkozy.
Son raisonnement est bon, il pense qu'au vu du triste bilan et de l'impopularité maintenant chronique du Président, qu'il pourrait laisser place à celui qui connait les dossiers. Il pourrait ainsi vendre au mieux un plan de rigueur devenu incontournable, même si il s'en défend encore aujourd'hui.

Si je parle du billet de Nicolas (celui de PMA), c'est qu'un échange entre lui et Falcon Hill (blogueur de droite) est très intéressant pour envisager quel pourrait être le candidat de la gauche. Pour résumer Nicolas rappelle la nécessité pour la gauche de dénoncer systématiquement les méfaits de la politique de N.Sarkozy pour éviter qu'il puisse dire "voyez, on s'en sort pas si mal malgré la crise".
Falcon Hill lui, pense que la gauche ne doit pas se contenter de dénoncer mais aussi proposer !
Pour moi, ils ont tous les deux raison ! Et c'est ce qui me laisse à penser que Strauss-Kahn pourrait être choisi pour la bataille Présidentielle, malgré qu'il soit le pire candidat pour la gauche.

C'est d'ailleurs ce qui m'agace depuis quelques temps. Le peuple de gauche, les français, les ouvriers que je côtoie au quotidien, n'ont que Strauss-Kahn en tête comme candidat possible pour gagner cette présidentielle.

Forcément, DSK a le vent en poupe parce qu'il est médiatisé de par le poste qu'il occupe, mais aussi parce qu'il a un certain charisme. Les gens ont vraiment envie de voir battre le candidat à droite, et ils veulent le candidat le plus combatif à gauche. La personnalité du leader étant le seul critère qui vaille.
Problème, DSk n'est pas de gauche, il n'augmentera pas les salaires, il n'aura que le mot rigueur à la bouche.

Et c'est bien le mot rigueur qui sera le facteur commun des candidatures des deux camps (UMP, PS). Quel sera le candidat à droite comme à gauche, qui sera le plus crédible et le plus efficace pour faire passer un plan de rigueur devenu incontournable ?

C'est peut être bien le prochain enjeu de cette élection.

En attendant, vous pouvez lire l'appel commun à la grève du 27 Mai chez Mathieu .

Commentaires

  1. Stef,

    Je ne suis pas d'accord avec une grande partie de ton billet. Il part d'hypothèses fausses. Tu dis, par exemple, que DSK n'augmentera pas les salaires. Que je sache, le Président de la République n'a pas le pouvoir d'augmenter les salaires.

    Une partie des gens de gauche prend plaisir à dire que DSK n'est pas de gauche. C'est une belle connerie. Les gens ne l'aiment pas pour des raisons qui m'échappent mais l'essentiel du programme de Jospin, en 1997, repose sur lui, notamment les 35 heures et les emplois jeunes.

    On ne l'aime pas parce qu'on pense qu'être patron d'une institution financière, le FMI, est obligatoirement un poste de droite.

    Je suis désolé, je suis de gauche mais je fais le boulot que me demande mon patron, même si c'est contraire à mes principes politiques.

    C'est lui qui a permis à la gauche de conquérir l'Ile de France.

    C'est lui qui a fait la baisse de la TVA pour les travaux dans les bâtiments, l'impôt le plus injuste, celui qu'il FAUT baisser. De mémoire, d'ailleurs, il a aussi baissé la TVA "normale" de 20,6 à 19,6.

    C'est lui qui a supprimé les fonds de pension.

    Enfin, on lui reproche surtout des privatisations. Il n'a fait que les superviser, ce n'est pas lui qui a imposé l'ouverture à la concurrence !

    Je ne suis pas un fan de DSK mais j'ai horreur de ce genre de contrevérité. Si DSK est la seule chance de faire gagner la gauche, qu'il soit candidat...

    RépondreSupprimer
  2. Oh non je ne crois pas que ce soit une contrevérité ! Dire que l'on est de gauche, c'est facile, proposer des politiques de gauche ça l'est moins !

    Effectivement ce n'est pas l'état qui augmentent les salaires. Mais il peut augmenter ceux des fonctionnaires, revoir les conventions collectives qui re-définiraient mieux les grilles et coefficients salariaux, revoir les minima sociaux. C'était dans le programme de l'ancienne candidate SR. Elle devait organiser en cas de victoire une conférence nationale sur les salaires, et ce dès Juillet 2007.

    Bref, l'état peut intervenir sur les salaires, il le doit !

    Si dans un contexte où l'on parle de rigueur, le PS n'est pas capable d'être en rupture avec ses vieux démons, c'est l'échec assuré. En ce sens DSK n'est pas le meilleur candidat parce qu'il portera une politique trop proche de celle de la droite.

    En même temps je suis de ceux qui vote pour le candidat qui peut faire gagner toute la gauche. Je suis donc d'accord avec la fin de ton commentaire, je ne suis pas fan de DSK, mais si c'est lui notre candidat, alors je voterai également pour lui. Je n'ai aucun problème avec ça. Mais je suis loin de penser qu'il est notre meilleure chance.

    RépondreSupprimer
  3. Pourquoi tu fais un commentaire sur un 2e tour entre deux candidats de droite ?
    biz !

    RépondreSupprimer
  4. Salut Trebor,

    Pour répondre à ta question, simplement parce que je considére que ce serait les candidats les plus aptes à nous vendre leurs plans de rigueur...

    Ça fait plaisir de te voir intervenir ici Trebor. A +. When you want :)

    RépondreSupprimer
  5. DSK participe à la confusion des esprits. Comment affirmer que ce type est de gauche quand on voit le plan qu'il a imposé à la Grèce ou plus tôt à la Hongrie ?

    DSK n'est pas un salarié lambda. Il a été choisi et accepté ce poste parce qu'il estime que le système capitaliste prodctiviste est indépassable, et qu'il accepte les dogmes néo-libéraux... Sinon, il aurait soit refusé, soit révolutionné le FMI ! Or, ce n'est pas le cas.

    Comme disait l'autre, l'habit ne fait pas le moine. Si DSK était honnète, il ne prendrait pas sa carte au PS... à moins que ce soit le PS qui ne soit plus vraiment à gauche... au choix !

    RépondreSupprimer
  6. Je continue à penser que le Ps est fondamentalement de gauche, et que ce sont les personnes qui l'incarnent qui ne le sont pas, moins ou plus du tout. Y a qu'à voir le cheminement de Besson ou de Kouchner...
    Mais je suis sûr, qu'il reste possible comme lors de la législature de Jospin, qu'une équipe gouvernementale socialiste obtienne de bons résultats

    RépondreSupprimer
  7. un plan de rigueur n'est incontournable que pour ceux qui n'ont pour référence que Strauss-Khan, Fillon et tutti quanti...

    Un autre monde est possible. Résistance ! au culte de l'argent roi, et au nivellement par le bas. Faisons payer les responsables de cette crise, qui continuent de s'enrichir sur notre dos, bordel de merde !!!!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des…

[Copé doit virer] Vers une raclée historique de la droite

J'écrivais en commentaire d'un billet du blog "Partageons mon Avis" que Copé fait du Sarko. Qu'il faudrait continuer à dénoncer cette façon de faire de la politique, et que cela explique selon moi en partie les raisons de la défaite du président sortant. Que cela pourrait expliquer l’échec de la droite aux prochaines législatives de Juin.

Copé n'a pas sa place à la tête de l'UMP

La "droitisation" des discours des leaders de la droite dite républicaine, dans l'espoir de récupérer l'électorat du Front national, est un flagrant échec, et persister dans cette stratégie est une grave erreur.

Je me demande si J-f Copé a bien sa place à la tête de l'UMP, quand il accuse les français fêtant la victoire de F.Hollande de ne pas porter assez de drapeaux français !? Qu’espère t-il encore sinon de se rabaisser à tenter de récupérer une fois de plus l’électorat de Marine le Pen. C'est juste lamentable. Faut-il rappeler que ce vote d’extrême dr…