Accéder au contenu principal

L'Europe plus solidaire ?

La solidarité par l'endettement. En deux mots voilà comment est présenté le plan Sarkozy-Merkel, qui a pour but de "décourager" la spéculation pour rassurer les marchés, par la création d'un fond Européen d'assistance financière à des pays qui auraient des difficultés.

Nous nous interrogions hier sur d'éventuelles sanctions à donner aux spéculateurs et sur cette irresponsabilité de nos dirigeants de ne pas réguler les marchés, oubliez tout cela il est question aujourd'hui de rassurer tout ce petit monde simplement en leur signifiant que la zone Euro peut encore dégager des crédits.

750 Milliards d'euros ! Je m'étais rendu compte ici que le FMI n'avait pas la capacité de répondre seul aux besoins des pays en difficulté (son budget d'emprunt est de l'ordre de 150 milliards). Les pays de la zone Euro s'étant déjà largement endetté depuis deux ans en divers plans de relance de leurs économies, et plans de soutien aux pays les plus touchés, la question de la solvabilité de ces pays s'est donc posée.

Après avoir fait le tour des traditionnels emprunteurs encore dernièrement pour sauver la Grèce, les pays endettés empruntant encore pour sauver des pays plus endettés qu'eux, c'est donc sur l'institution Européenne que l'on compte faire peser le poids de la spéculation financière.

Et c'est une gouvernance économique qui se chapeaute ces dernières heures en Europe. Incroyable ! Vous en rêviez ? Angela et Nicolas l'ont fait ! Sauf qu'il n'est pas question ici de dégager des fonds pour mettre en œuvre des nouvelles politiques, mais plutôt d'absorber les déficits.

En fait c'est un peu comme si vous faisiez des crédits pour rembourser d'autres crédits. Elle est belle la solidarité. Je préférais l'idée de sanctionner les spéculateurs...

Commentaires

  1. Ah ! Enfin ce blog a un look sérieux... Bon, je vais lire le billet.

    RépondreSupprimer
  2. Rien à dire sur le fond !

    Par contre, en bas, il n'y a pas de bouton twitter.

    RépondreSupprimer
  3. Enfin un look sérieux ? Je ne sais pas comment je dois prendre cela :)

    C'est vrai que le rouge faisait ptet trop gauchiste, toi qui chantais encore hier je suis un centriiiste ^^

    RépondreSupprimer
  4. Non non ! Pas sérieux dans ce sens mais ton "template" d'avant faisait un peu amateur...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…