Accéder au contenu principal

L'info (la +) nulle du jour : Sarkozy sur les terres de Bayrou

C'est mon ami "Des Pas Perdus" qui m'invite à répondre à cette chaine initiée par "Gauche de combat" à savoir dénicher l'info la plus nulle du jour.

Constat, il n'y a que l'embarras du choix, et peut être que l'autre question sous-jacente est "Pourquoi nous présente t-on l'information d'une manière aussi nulle ?"

Mon exemple est celui-ci, hier Sarkozy visitait dans le cadre de l'inauguration d'un nouveau bâtiment, une usine de Production de moteurs d'hélicoptère.
Cette entreprise est un fleuron de l'aéronautique, et représente en terme d'avenir l'exemple de ce que devrait être le projet industriel français.

Alors que cette entreprise est déjà développée à l'international avec des sites sur tous les continents, les enjeux pour ce bassin d'emploi sont énormes. Garde t-on une capacité importante à produire en France ? Quelle est la répartition de la charge de travail ? Quelle garantie de l'emploi ? Quel investissement ?

Mais non, vous lirez "Bayrou et Sarkozy font assaut... d'amabilité" "Sarkozy va draguer Bayrou chez lui" "la main tendue de Nicolas Sarkozy à François Bayrou" respectivement Le Parisien, Libération, Le Figaro.
La brève de l'AFP n'était certainement pas assez croustillante pour la presse, il fallait de l'information spectacle, chercher à créer un début de polémique.

Cette presse qui croit ou essaye de nous faire croire qu'elle parle encore de "politique", n'est plus tournée que vers ses recettes, ne cherchant plus qu'à faire du sensationnel pour faire des ventes.

Alors vraiment je m'interroge sur ce pouvoir médiatique qui abrutit les gens qui les lisent.

Trouver l'info la plus nulle ne devrait donc pas être trop compliqué pour Christie,Elmone, le coucou, Homer (sort de ta pause)Falcon Hill et autres si l'envie est suscitée.

Commentaires

  1. Information très importante...

    RépondreSupprimer
  2. J'aurais préféré que les médias parlent projet industriel, emploi, plutôt que politique politicienne...

    RépondreSupprimer
  3. @stef : merci d'avoir relayé...
    Quand je vois qu'une chaîne que j'initie voit s'y coller des gens comme Falconhill, cela m'amuse plutôt...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…