Accéder au contenu principal

Pourquoi les Français boudent-ils la Politique ?

Yann est à l'initiative d'une chaine pour laquelle il avait tagué nos amis Nicolas et Falcon Hill . Dans un second billet relatant le pearltrees dédié à cette chaine, il invite tout un chacun à répondre à la question " Pourquoi les Français boudent-ils la Politique ? "

Bizarrement c'est l'idée du militantisme que m'évoque cette question. Cela peut paraitre hors propos, puisqu'on peut s'intéresser à la politique sans pour autant militer au sein d'un parti ou d'une organisation syndicale.

Mais cette idée persiste dans mon esprit, et je me dis qu'il y a peut être un lien, une collusion dans le fait que les citoyens boudent la politique, et dans le constat que le militantisme d'aujourd'hui n'est plus ce qu'il était.

Alors je m'interroge et la première explication qui me vient est l'isolement de tout un chacun dans une société devenue malade de trop de compétition entre les individus, où l'accomplissement se fait à marche forcée. Où l'intérêt du collectif passe bien après son propre intérêt.

Du coup, puisqu'on pense plus à soi-même, s'intéressant moins aux intérêts des autres, l'idée de promouvoir des politiques d'intérêt général est moins en vogue que les politiques clientélistes.

C'est ce qui a fait avancer la droite en 2007, préserver les intérêts des uns pour diviser, opposer et ainsi capitaliser sur un socle électoral, séduit par tant d'attention.

Qu'est ce qui change aujourd'hui ? Le désenchantement général d'une société repliée sur elle-même.
Le militantisme en prend un coup par voie de conséquence. Désabusés, en manque de repères et de perspectives d'avenir, les Français bouderont-ils définitivement la Politique ? Mais ça c'est une autre question...

Pour cette chaine, j'invite Homer, Des pas perdus,

Commentaires

  1. Et zou, ça part dans la perle. Merci.

    RépondreSupprimer
  2. C'était intéressant de répondre à cette chaine, merci à toi.

    RépondreSupprimer
  3. Mission accomplie, je viens juste de réaliser que je n'ai tagué personne, j'y cours de ce pas ;)

    RépondreSupprimer
  4. C'est un peu le but d'une chaine :))

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…