Retraite : Tout remettre en question

La mobilisation est réussie, et contrairement à ce que laisse entendre le gouvernement, ce sont tous les points de la réforme qui peuvent être négociés.

C'est bien sûr le nerf de la guerre, comment motiver la non-signature d'un accord, sur quels points essentiels de la réforme positionnons nous le blocage dans la négociation ? Ce sont les bases des techniques de négociation.

Mr Fillon et Mr Woerth le savent trop bien, et si ils reconnaissent une forte mobilisation, ils communiquent très vite pour faire savoir que le point essentiel est le report de l'âge légal à 62 ans pour signifier aux organisations syndicales quelles sont les limites de la négociation.

Le positionnement des organisations syndicales sur ce point est essentiel. Des décisions seront prises Mardi prochain. Beaucoup d'autres points doivent faire l'objet de négociations comme une meilleure prise en compte de la pénibilité, notamment pour les gens travaillant en horaires postés ou de nuit.

Ce qui importe aujourd'hui, c'est que le rapport de force s'est inversé par rapport au 27 mai. Si la tentative d'endormir le temps d'un été les manifestants est réelle, la capacité de négociation reste donc préservée, grâce au 24 Juin.

La mobilisation contre le projet de réforme des retraites ne fait que commencer.

Commentaires