Un peu de rigueur fiscale s'il vous plait !

Un billet très rapide ce matin, 6h30 je pars à 7h :))

Juste pour exprimer mon ras le bol de ce gaspillage qui est le notre en France à l'heure où beaucoup de pays s'imposent une rigueur forcément légitime au vu des milliards dépensés en plan de relance et de soutien à l'économie depuis deux ans.

La réforme de la taxe professionnelle devrait nous couter plus de 5 milliards d'euros cette année, c'est Arnaud qui nous en parle.

La baisse de la TVA dans la restauration, plus de 3 milliards. Cela va pas plaire à Nicolas, mais c'est le genre de cadeau inutile dont on devrait se passer, au moins suspendre jusqu'à une réelle reprise.

Si on ajoute le cout de la loi TEPA, cela fait un paquet de milliards à économiser, combien 20 à 30 milliards c'est selon...

J'entendais l'économiste Mr Cohen nous parler des 10 milliards d'euros d'économies de l'Allemagne soit 0.3 point de son PIB (elle est entre 3 et 5% de pib de déficit) ; nous en France, on s'est engagé à rembourser 2 points de PIB alors qu'on en est à plus de 8 points de déficit en PIB.

L'effort devrait être 7 fois plus important en France qu'en Allemagne, mais non, on continue à dépenser ! Autant dire que Sarkozy se fout de ne pas respecter ses engagements et qu'il est en train de foutre un beau bordel.

Commentaires

  1. J'interviens juste sur le passage où je suis cité : non, ça ne me plait pas. La TVA est un impôt injuste sur la consommation, payé par les clients. Il est juste de baisser la TVA. Mais il faudrait augmenter d'autres impôts en compensation.

    RépondreSupprimer
  2. La TVA est un impôt injuste, mais cette mesure dans la restauration qui n'a pas d'equivalent est inefficace et couteuse. Elle n'a aucun sens dans ce contexte de crise.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !