Accéder au contenu principal

Affaire Woerth bettencourt-même en vacances....

Oui je sais, il faudrait pouvoir couper un peu parfois. Mais l'audition de Mme Bettencourt et de Mr Woerth se déroulant cette semaine, je ne pouvais m'empêcher de donner mon avis sur ce qui apparait être un fiasco judiciaire.

Oui un fiasco, je lisais donc hier que Mme Bettencourt avait été entendue chez elle durant deux petites heures et que selon les dires de son avocat, cela s'était déroulé dans une ambiance "très courtoise".

D'une manière courtoise ? Drôle de qualificatif pour évoquer l'audition de Mme Bettencourt, qui, si il est vrai était entendue en tant que simple témoin, devrait tout de même répondre pénalement, puisqu'elle est responsable et en pleine possession de ses moyens intellectuels, répondre des faits qui lui sont reprochés, à savoir blanchiment d'argent, fraude et évasion fiscale, sans parler des soupçons qui pèsent sur elle de complicité de financement illégal d'un parti politique.

Alors bien sûr cette dame très âgée mérite tous les égards pour être entendue dans ces enquêtes préliminaires, mais si la brigade financière et le procureur de la république voulaient se donner les moyens d'éclaircir ces affaires, ce n'est pas autour d'une tasse de café, dans un palace doré, qu'on va y arriver !

Et j'ai bien peur que l'audition de ministre Woerth se fasse dans les mêmes conditions, si on lui déroule le tapis rouge, rien de nouveau ne devrait voir le jour....

C'est bien pour cela que le projet de suppression du juge d'instruction de Sarkozy est une atteinte importante à l'indépendance de la justice.
Enquêter à charge et à décharge devrait être une priorité dans cette affaire et ce n'est pas le cas.

Reste au pouvoir médiatique d'en dénoncer les dérives, même en vacances...

Commentaires

  1. Bête en cours ou en vacances ?

    (bon, je vais lire, le titre m'inspirait).

    RépondreSupprimer
  2. Ouais, je te mettrais tout le monde en garde à vue, moi !

    RépondreSupprimer
  3. Oui rien de tel que de passer quelques heures au cachot pour être plus loquace ^^

    RépondreSupprimer
  4. ne risque pas la noyade en réfléchissant à tes prochains billets, lol

    RépondreSupprimer
  5. Ça ne risque pas, je suis très bon nageur ^^

    RépondreSupprimer
  6. La Balle de Bettencourt

    Il y a des gourous que tu payes pour qu’ils t’apprennent à ne pas te mettre le doigt dans l’œil.
    Il y a des gourous que tu payes pour qu’ils t’apprennent à te mettre le doigt dans l’œil.
    Il y a des gourous que tu payes pour que tu apprennes à leur obéir au doigt et à l’œil.
    La fille Bettencourt soupçonne sa mère d’en avoir plusieurs qui ont l’œil pour faire faire à son doigt des milliards de merveilles.
    Et Dieu soupçonne la fille d’être intéressée par les biens… et non par le Bien de sa toute vieille.
    Si ce qu’il dit dans la Bible est vrai, la fille se retrouvera bientôt parmi les débiles mentaux à confondre un doigt avec un œil.
    Désolée, mais le nombre de gens qui nous veulent du bien,
    A moi, ça me donne soif… soif de méchanceté !

    http://www.tueursnet.com/index.php?journal=Balle%20de%20Bettencourt

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

[Copé doit virer] Vers une raclée historique de la droite

J'écrivais en commentaire d'un billet du blog "Partageons mon Avis" que Copé fait du Sarko. Qu'il faudrait continuer à dénoncer cette façon de faire de la politique, et que cela explique selon moi en partie les raisons de la défaite du président sortant. Que cela pourrait expliquer l’échec de la droite aux prochaines législatives de Juin.

Copé n'a pas sa place à la tête de l'UMP

La "droitisation" des discours des leaders de la droite dite républicaine, dans l'espoir de récupérer l'électorat du Front national, est un flagrant échec, et persister dans cette stratégie est une grave erreur.

Je me demande si J-f Copé a bien sa place à la tête de l'UMP, quand il accuse les français fêtant la victoire de F.Hollande de ne pas porter assez de drapeaux français !? Qu’espère t-il encore sinon de se rabaisser à tenter de récupérer une fois de plus l’électorat de Marine le Pen. C'est juste lamentable. Faut-il rappeler que ce vote d’extrême dr…

Moins on en sait, mieux c'est...

Je rentrais du boulot quand j'ai entendu cette annonce à la Radio : le nouveau programme de sciences économiques est en consultation, et "le chômage" disparait des manuels scolaires.

Alors une fois rentré, je m'installe devant le clavier et tente de me renseigner.

Et j'apprends que le nouveau programme de seconde en sciences économiques et sociales (SES), est à l'étude jusqu'au 12 Mars par le ministère de l'éducation nationale. Il est question d'enlever des thèmes abordés par les professeurs, qui font l'objet d'explications aux élèves sur les questions de société, d'emploi, de discrimination, de précarité, des inégalités de revenus, de la valeur ajoutée et sa répartition ou encore des conditions de travail...

L'association des professeurs de sciences économiques et sociales (Apses), déplore que"le ministère ait demandé d'enlever des questions comme la discrimination à l'emploi ou le chômage et imposé deux fois celle du ma…

L'avenir/la fin du nucléaire est avant tout politique

300 tonnes/jour d'eau radioactive rejetée dans l'océan Deux ans après la catastrophe de Fukushima, on cherche mois après mois à estimer la quantité d'eau contaminée qui se déverse dans l’océan pacifique.  On sait très exactement l'estimer, mais la pression est forte au Japon depuis les dernières élections de décembre dernier pour minimiser l'impact. Face à l’inquiétude de la population et la mobilisation des associations anti-nucléaire, le gouvernement Japonais a officiellement communiqué ce 7 Août, le chiffre de 300 tonnes/jour d'eau radioactive rejetée dans l’océan. C'est la veille, que la NRA, l'autorité de régulation nucléaire Japonaise, déclarait Fukushima en "situation d'urgence".
C'est donc contraint que le nouveau premier ministre Shinzo Abe , a admis "un problème urgent qui suscite beaucoup d'inquiétude dans la population"il ne pouvait dire moins que ça ! Issu du Parti libéral-démocrate de droite, il prône le redé…