Pas de mea-culpa, le ministre accusé... niait tout !

Autorisé depuis le 21 juillet par le Conseil des ministres, Mr Woerth (qui se disait si pressé de répondre aux accusations) aura tout de même attendu plus d'une semaine avant d'être entendu par la brigade financière.
Une stratégie pour reprendre "la main" qui se traduit par la déclaration hier de son avocat, Mr Leborgne (ça ne s'invente pas), lançant un appel aux médias : "Je compte sur vous pour que ces illusions, ces allégations, ces mensonges qui ont nourri..."

Une illusion ? Que de constater qu'après une visite entre Mr De Maistre et Mr Woerth qu'aucun ne dément, c'est Florence Woerth qui a été embauchée par Mr De Maistre ? J'appelle cela plutôt un fait, qui porte en plus la confirmation par Mr De Maistre lui-même que la carrière de la femme du ministre avait bien été évoquée.
Ensuite ils peuvent réfuter toutes accusations des conversations tenues dans le bureau de Mme Bettencourt et enregistrées par son majordome. Ces écoutes et cette embauche ne sont pas une illusion mais bien un fait, un constat.

Des allégations, des mensonges ? Que de mettre en doute les témoignages d'anciens employés, et pas seulement Mme Claire T ? Mr Woerth a t-il reçu 150 000 euros pour un financement illégal de la campagne UMP de 2007, comme le maintient le témoignage de la comptable en charge des retraits d'argent, qui sont eux aussi bien réels ?

On ne s'attendait pas à ce que Mr Woerth reconnaisse avoir reçu cet argent en liquide, mais un simple mea-culpa sur quelques points de l'affaire comme l'embauche de sa femme aurait suffit à désamorcer cette bombe médiatique.


[A lire aussi] : Tiens, il y a une ministre de la justice
Woerth entendu, mais pas écouté.

Commentaires

  1. Il est étonnant tout de même Eric : pressé pour tout nier ...

    Tu as raison de dire que , tant qu'il n'avouera rien, l'affaire continue. Dilemme .

    RépondreSupprimer
  2. Captainhaka,

    Suis pas pressé moi, on va en reparler...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !