Accéder au contenu principal

Vivement les vacances !

Halte aux cadences infernales crieraient-ils si ils se lâchaient un peu nos parlementaires...

La session parlementaire ordinaire se déroule du 2 Octobre au 30 Juin traditionnellement, et c'est presque drôle de voir l'opposition se plaindre des "cadences infernales".
Peut être n'ont-ils pas complétement tort ; pourquoi précipiter des débats importants, tel que celui sur les retraites, en session extraordinaire durant l'été ? Il n'y a pas d'urgence à très court terme sur ce dossier.

Une semaine sans écrire ici sur ce blog, tant mon activité professionnelle et syndicale fût importante (déplacements, réunions, compte-rendus, tracts etc..), et comme tout le monde j'attends les vacances également avec impatience.

Une semaine, cela peut paraitre court et long à la fois ; il y a des périodes comme cela où rien ne va pour le mieux. C'est ce que doit se dire notre ministre du travail, lui qui aura dû faire face aux révélations le concernant.

C'est fou, non ? On assiste au grand déballage d'été, un peu comme les soldes, il faut liquider l'ancienne collection... Après de nombreuses révélations sur le couple Woerth qui prouvent qu'il y a bien des relations troubles entre certaines personnalités politiques aux responsabilités et les grandes fortunes de ce pays, on apprend les démissions du secrétaire d'état à la coopération et à la francophonie, Alain Joyandet (permis de construire illégal avion à 116 000 euros) et dans le même temps, celle de Christian Blanc, le secrétaire au 12000 euros de cigares payés par le contribuable.

C'est sûr qu'ils trainaient quelques casseroles, mais je ne comprends pas pourquoi ils démissionnent maintenant ? Pourquoi ces deux là, pourquoi pas les autres ? Est-ce un écran de fumée pour protéger Woerth ?

D'autant plus étonnant qu'un remaniement ministériel devrait avoir lieu en Octobre. Mais on imagine bien notre Nicolas Sarkozy taper du poing sur la table en réclamant la démission de ces ministres devenus indéfendables.

Alors je crois qu'un retour à plus de sérénité est attendu de tous, les députés de la majorité n'en pouvaient plus, des têtes sont tombées pour le bien du collectif, c'est beau la solidarité à droite...

Commentaires

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Merci Nicolas pour le message de service ^^

    RépondreSupprimer
  3. Les vacances sont en général une intense période d'activité gouvernementale propice aux décrets scélérats et circulaires empoisonnées.

    RépondreSupprimer
  4. @ mtislav,

    Oui, une bien mauvaise habitude...

    RépondreSupprimer
  5. Cela se passe depuis longtemps comme ça, nous sommes juste là pour justifier leurs politiques quelles qu'elles soient.

    La France est un état de droits mais pas les mêmes pour tous, et un état de devoirs mais pas pour tous non plus.

    Tant que les français cautionneront cette politique !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…