Accéder au contenu principal

Discours d'unitude de Ségolène Royal

Dans un discours d'ouverture de la 18ème université d'été du PS à la Rochelle, Ségolène Royal est apparue très offensive, mais très peu applaudie. On constate là son manque de popularité même (surtout) au sein de son parti.

Il est vrai que nous avons été habitués depuis quelques temps à ne plus l'entendre. La conquête de l'opinion par le silence étant payante pour Dominique Strauss Kahn, et puisqu'elle portait en elle la défaite de 2007, un retrait de la vie politique au niveau national s'imposa pour l'ancienne candidate à la Présidentielle.

Si lors des dernières réunions du PS à la Rochelle, elle fît acte de présence que très ponctuellement, on peut comprendre qu'au vu des évènements de Reims, elle ne souhaita pas représenter les divisions de son parti au risque de se faire huer par les militants Aubryste gagnants de l'élection du premier secrétaire. Tout ceci faisant partie maintenant d'un passé assez lointain, j'imagine qu'elle est cette fois bien décidée à occuper le terrain de ces universités d'été pour refaire son retard dans les sondages sur DSK et Aubry.

Elle a insisté sur l'unité du PS, mais en a profité aussi pour faire valoir son bilan. Presque légitime puisqu'elle est en charge de la gestion de la région où se déroule cette université d'été.

Pourquoi ce que j'ai réussi dans ma région ne pourrait-être appliqué au niveau national ?

Objectivement, il y a bien des points de ses politiques qui me conviennent :

Accorder les aides aux entreprises en garantissant qu'elles ne délocaliseront pas, ça me parle. Au niveau national c'est 70 milliards d'aides tout de même.

Rentrer dans le capital des entreprises en difficulté, c'est la moindre des choses quand ce sont les impôts des français qui permettent de sauver l'emploi et les intérêts des entrepreneurs. La Région Poitou-Charente est actionnaire à plus de 30% dans le capital d'Heuliez, les quelques 200 employés n'ont pas perdu leurs emplois, c'est peut être aussi pour cela que dans son équipe des délégués CGT la soutiennent.

On retrouve d'ailleurs des expressions syndicales devenues slogan :

"les discours, ça suffit !"

"L'être humain doit être remis au cœur de l'économie."

Abordant la réforme des retraites, elle a très justement rappelé que Nicolas Sarkozy s'était engagé durant la campagne à ne pas toucher au droit à la retraite à 60 ans.

Elle parle du "clan" qui est au pouvoir en France. "Il y a une corruption plus grave encore, c'est la corruption de l'esprit de la République, c'est celle des valeurs" "Le pouvoir est fait pour servir et non pas pour se servir".

Sans aucun doute, elle a le sens de la formule. J'en retiendrais surtout une, celle qui importe le plus et qui je l'espère sera respectée par tous au moment de la primaire socialiste : "Unis nous sommes, unis nous demeurerons, nous resterons unis quoiqu'il arrive, rien ne doit nous séparer"

Wikio

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des…