Accéder au contenu principal

Retraites : mensonges gouvernementaux

La bataille des chiffres a toujours lieu, mais là on atteint des sommets dans la désinformation.

C'est l'Elysée qui a cru bon de communiquer un chiffre en "baisse significative" avant même le début de la manifestation Parisienne. Cela montre surtout sa volonté de manipuler une opinion publique qui lui échappe.
Mensonge !

Mais la méthode est plus que douteuse, et après une période où les affaires nous auront appris que le recours aux mensonges était de mise pour le ministre E.Woerth en charge de cette réforme, cette précipitation montre que Sarkozy et son ministre sont aux abois.

Ce sont donc 2 900 000 manifestants, soit une augmentation sensible du nombre de manifestants dans 231 contre 213 cortèges dans tout le pays, qui crient leur mécontentement aujourd'hui.

Mensonge !

Si il y a eu moins de grévistes avec plus de manifestants, il faut modérer le constat d'un baisse des arrêts de travail. Quand dans une entreprise de 100 salariés, on dit qu'il y a 39% de grévistes contre 41% lors de la dernière grève, il y a seulement 2 salariés de moins en arrêt de travail.

Non ce qu'il faut retenir, c'est qu'il y a une augmentation des gens qui manifestent leur désapprobation de la réforme, et même chez ceux qui ne manifestent pas puisque les sondages le disent 70 % des français ne veulent pas de cette réforme.

Mensonge !

Il faut donc que le gouvernement arrête de prétendre que la baisse du nombre de grévistes est une adhésion à la réforme.

Cela me donne l'idée d'une chaine, quelle sont pour vous les trois pires mensonges du Gouvernement Sarkozy ? Sur les retraites ou autres.

1-Les non-grévistes adhérent à la réforme. C'est faux ! Il faut arrêter avec cela, et ne pas ignorer comme le fait le gouvernement qu'il y a 1.5 million de salariés qui ne font jamais grève parce qu'ils travaillent dans une entreprise de moins de 20 salariés, et qu'il est impossible pour ces très petite entreprise de stopper leur activité. Pire un salarié sur deux travaille dans une entreprise de moins de 50 salariés où l'on ne fait pas grève non-plus.

2-Il y a urgence à réformer les retraites : C'est faux ! Cette réforme peut attendre 18 mois de plus et être l'objet d'un véritable débat. La campagne Présidentielle permettant un réel choix, un vrai débat.

3-Il faut une réponse démographique : C'est faux ! Si c'est bien le fond du problème, les caisses de retraites sont actuellement financées par le fond de réserve sur les retraites mis en place sous Jospin, et donc pas par la répartition. Puisque le problème de financement est ponctuel et dû à une démographie défavorable, on peut mettre en place des modes de financement complémentaires à la répartition.

Merci à vous d'y répondre ou pas ^^

DPP, Joel, Mecalex, Homer, Elmone, Nicolas, Poison, Lecoucou, Juan, Seb, Christophe, Romain, Rimbus, CC, Mathieu, Disparitus, Gabale, Eric, Christie, et les autres...

Wikio

Commentaires

  1. Une chaine ? Tu es un dangereux syndicaliste, doublé d'un récidiviste : il n'y a pas une loi contre ça ?

    RépondreSupprimer
  2. une loi contre ça ? Pas encore, mais certains y pensent, alors j'en profite encore ^^

    RépondreSupprimer
  3. Ils mentent, ils mentent, Sarko, Woertz et les autres; ils mentent sans retenue comme d'autres montraient leurs fesses aux bourgeois, ils mentent avec ostentation pour dire merde à ceux qui travaillent, à ceux qui s'usent. Ils mentent parce que l'obscénité du mensonge, ils l'arborent fièrement parce que ces gens là n'existent que dans leur absence de morale et son corollaire, l'exhibitionnisme du fric et du mépris pour les pauvres. Ils en sont fiers, décomplexés. C'est la droite.
    Et maintenant?
    Des armes, il y en a: Leur rendre la vie impossible, les harceler de boules puantes dans leurs meetings, etc.
    Inventons le terrorisme du rire, du boycott, du poil à gratter. Qu'ils crèvent, mais comme des bulles. Ils ne sont rien d'autre.

    RépondreSupprimer
  4. La manipulation des chiffres est massive, par exemple à Marseille.

    RépondreSupprimer
  5. UMP, 3 neurones selon la police, 2 selon les syndicats!


    (désolé)

    RépondreSupprimer
  6. Dès que j'aurais réintégré mes pénates...
    Je suis à l'extérieur et avec une toute petite connexion et des difficultés à publier..
    Mais il me parait évident que le mensonge est un passage obligé pour que Sarkozy entretienne le peu de crédibilité et le peu de dignité qu'il lui reste.

    RépondreSupprimer
  7. S'il y a moins de grévistes c'est que les gens ne peuvent se permettre deux journées de grève dans le mois. Pour ma part, j'ai pris une journée de congé, et je suis allé manifester.

    RépondreSupprimer
  8. le pouvoir s'est ridiculisé en donnant des chiffres ne correspondant à rien. Par exemple 65.000 à Paris alors que le cortège a été divisé en 2 tellement il y avaut de monde et que les défilé ont duré de 14h à 19h.

    S'il n'y avait eu que 65000 personnes en 1h30 cela aurait été expédié et sur un trajet unique.

    Le pire c'est le 997.000 tout ça pour ne pas dire 1 million.

    Ils sont pathétiques !

    RépondreSupprimer
  9. Les trois mensonges ? sur les retraites ou sur autre chose?

    RépondreSupprimer
  10. Encore du boulot ? tu serais pas tendance sado-maso, avec tes chaînes ?
    Ok, je m'y mets quand j'ai un moment.
    ;)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…