Au fond du trou ?

Cette illustration vient de la dernière édition du magazine Marianne. Il titre "Pathétique !"
Et on revient ainsi sur les deux mois de dérives sarkosiennes.

Deux mois qui nous séparent de la clôture du débat parlementaire sur les retraites, sur fond de remaniement ministériel, annoncé au début de l'automne.

Mais il manque la suite à notre histoire, le dénouement d'une situation où l'on constate que les syndicats et le Parlement ont été humiliés dans l'avancement de cette réforme.

Le durcissement de la mobilisation est-il envisageable à la mi-octobre avec un retrait du projet, ou Nicolas Sarkozy arrivera t-il à imposer son calendrier et sa réforme.

Le calendrier de la réforme, nous le savons, est une tromperie, mais c'est aussi la manœuvre qui permet au chef de l'état d'occuper le "temps médiatique" beaucoup plus rapide que le "temps politique".

Et c'est à mon sens la raison d'une stratégie à long terme dans le calendrier de mobilisation des syndicats.
Gagner du temps jusqu'à l'examen du texte au Sénat avant son retour à l'Assemblée pour la fin du mois d'Octobre.

Parce que nous aurions bonne figure d'appeler à la grève générale et qu'au bout d'une semaine nous ne soyons plus que quelques centaines de milliers quand trois millions ne suffisent pas face à un gouvernement sourd.

Il y a des cycles dans la popularité de nos représentants politiques qui laissent à penser qu'ils finissent toujours par reprendre la main dans l'opinion publique. Parfois le désamour se confirme dans le temps, parfois certains sont laminés, ils sont hors du jeu politique, ils sont au fond du trou. En sera t-il de même pour Nicolas Sarkozy ?

Coté syndicats, il est apparemment urgent d'attendre. L'enseignement de la journée du 23 septembre est qu'avec moins de grévistes, il faudra compter sur tous les types d'action : manifestation le samedi 2 Octobre, grève le 12, avec la menace qu'elle soit reconductible dans certaines entreprises par la suite.

En tout état de cause, cela n'empêchera pas cette réforme d'être définitivement adoptée ; si il doit y avoir résistance et obstruction à la mise en œuvre de cette loi de régression sociale, c'est ce mois d'octobre que tout doit se jouer.

Wikio

Commentaires