Débandade au sein de l'UMP ?

"Je me sens mal à l'aise quand on associe insécurité et immigration", c'est un jeune UMP qui s'exprimait en ces termes. De la base au plus haut sommet du parti majoritaire, les voix s'élèvent pour dénoncer des politiques trop honteuses pour être défendues.

A la veille du choc sur les retraites, si la majorité n'est pas soudée, si Nicolas Sarkozy ne change pas de cap, si il ne calme pas le jeu politique, la fin d'année va vraiment être très difficile pour lui.

Le pompier Fillon tente désespérément d'éteindre le feu, si les doutes de certains ministres agacent les élus UMP, si on peut penser que le navire gouvernemental prend l'eau de toutes parts, il ne faut pas perdre de vue que le fin stratège Sarkozy spécialiste des contre-feux a encore des cartes à jouer pour poursuivre jusqu'à la prochaine présidentielle.

Pour autant les dissensions sont bien réelles, et c'est pour cela que j'imagine que Fillon sera remplacé par Michèle Alliot Marie en Octobre. Elle permettra de ramener de la sérénité après une rentrée chaotique pour le gouvernement.
Pour l'UMP se sera le moyen de ressouder sa famille politique, s'en suivront des discours d'autosatisfaction et des promesses d'un avenir meilleur.

Si il est facile de paraître, de laisser à penser, il faut encore convaincre. Et là la majorité a tout à refaire.

Wikio

Commentaires

  1. à tous : continuons à le dire : c'est le bordel à l'UMP.

    RépondreSupprimer
  2. à tous : continuons à le dire : c'est le bordel à l'UMP.

    RépondreSupprimer
  3. ils aiment bien faire semblant à l'UMP pour rassurer l'opinion public, tout est calculé.
    Tous responsables et coupables

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !