Accéder au contenu principal

La retraite à 60 ans, l'arme fatale !

Nicolas Sarkozy n'est plus que l'ombre de lui-même, les affaires de conflits d'intérêts n'en finissent pas, il ne convainc pas sur les retraites, la dette qu'il a considérablement alourdie est devenue sa hantise. Le bilan approche à grand pas et on se demande ce qu'il restera du sarkosysme ?

D'ailleurs je m'étonne de l'abnégation d'un Copé par exemple, lui qui n'est pas vraiment Sarkozyste, met beaucoup d'énergie à défendre son groupe parlementaire. Un Fillon dans une émission de télévision ça ne fait plus audience, à peine 2,6 millions de téléspectateurs. Les belles années d'unité de la majorité Présidentielle auraient-elles vécu ?

Pire, les engagements solennels des socialistes sur un retour à la retraite à 60 ans en cas de victoire de la gauche en 2012, les déstabilisent au plus haut point. Le premier ministre s'exprimait ce samedi devant un parterre de 1500 militants et élus dans les Bouches du Rhône, et jugeait les engagements socialistes "démagogiques".

Mais les postures, les petites phrases, et jeux de communication ne suffisent plus. La France n'est plus qu'un terrain vague, labouré par presque quatre ans de saignées libérales.

Alors si certains évoquent les cinq raisons pour lesquelles Sarkozy pourrait être réélu, j'évoque ici, les cinq raisons pour lesquelles il sera battu.

1-Retraite. Ce qu'on nous présente comme étant LA réforme du quinquennat de N.Sarkozy, est d'après moi l'une des raisons principales de sa probable non réélection. Si il retire son projet, il apparait comme étant incapable de porter une réforme majeure. Si il poursuit, le Parti socialiste fera campagne pour le retour à la retraite à 60 ans et gagnera.

2-Si Nicolas Sarkozy a décomplexé la droite dans sa volonté de réduire l'impôt des plus riches par le bouclier fiscal, il aura incité la gauche à être aussi décomplexée dans sa volonté de proposer une réforme fiscale de grande ampleur, pour une meilleure redistribution des richesses, une imposition plus juste.

3-Une élection Présidentielle est un moment particulier où les candidats doivent tenter de rassembler tous les Français. Le clivage gauche-droite se fera également sur une certaine idée de la cohésion nationale. Je crois que là aussi la différence sera bien marquée : les français à qui on aura trop rappelé leurs origines qu'elles soient proches ou éloignées auront à cœur qu'on les traite sur un terrain d'égalité.

4-Sécurité, emploi, formation, santé, éducation nationale, service public, le Pacte social ébranlé par les années Sarkozy sera assurément plus "coloré" à gauche. Les années de réduction des dépenses publiques, la logique de rentabilité laissera place à la nécessité de service.

5-Le dissident. Le style de Nicolas Sarkozy agace jusqu'au sein de la majorité. Même si c'est rare à droite, celui qui voulait pendre Dominique De Villepin à un croc de boucher pourrait affronter l'ancien premier ministre Chiraquien, et représentant d'un courant important de l'UMP. On crédite de 6 à 8 points d'intention de vote l'ancien premier ministre. Je pense personnellement qu'il pourrait faire plus. En tout cas assez pour que NS soit battu dès le premier tour.

Si ces cinq raisons sont valables, il me semble que la retraite à 60 ans est la faute politique que Nicolas Sarkozy n'aurait pas dû faire en fin de mandat.
Il aurait certainement réussi en début de quinquennat, mais là c'est une réforme qui va jouer contre lui à coup sûr.
Les socialistes, en faisant la promesse de rétablir l'âge légal de départ à la retraite à 60 ans dans 20 mois, ont une promesse de campagne majeure pour attirer les bulletins de votes.

J'aimerais savoir ce qu'en pense mes camarades blogueurs, qu'ils répondent eux-mêmes aux raisons pour lesquelles Nicolas Sarkozy serait battu, et si le retour à la retraite à 60 ans leur parait être un gage de victoire.

Merci à : DPP, Joel, Mecalex, Homer, Elmone, Nicolas, Poison, Lecoucou, Juan, Seb, Christophe, Romain, Rimbus, CC, Mathieu, Disparitus, Gabale, Eric...

Wikio

Commentaires

  1. Bien dit.

    Pour revenir à la retraite à 60 ans, le PS l'a joué fine tout en acceptant l'inacceptable, c'est-à-dire l'allongement de la durée de cotisation... Chose aussi importante que l'âge légal de départ.

    Enfin, Fillon n'a pas été maladroit quand il rappelé que le PS n'était pas revenu en son temps sur certaines réformes de la droite. Je ne citerai que la réforme Balladur pour les salariés du privé qui a considérablement appauvri les retraités du privé. J'attends encore le PS là-dessus...

    RépondreSupprimer
  2. DPP,

    Ce n'est pas le sujet du billet.

    Taulier,

    J'ai essayé de répondre : je n'y arrive pas. En fait, les raisons se cumulent.

    Sans compter qu'il y a les mathématiques, je vois bien un scénario à la 2002 avec 3 ou 4 candidat autour de 16 ou 18%... NS pouvant n'être que 3ème.

    En outre, je suis pas persuadé qu'il se présentera.

    RépondreSupprimer
  3. Steph,

    Si Sarko se représente, c'est qu'il sera sûr de l'emporter. Il est visiblement mauvais perdant. Par contre, celui ou celle qui le remplacera n'est pas sûr(e) non plus de l'emporter.

    Quelque part, on dirait qu'il reste encore un peu de conscience en France et trop, c'est trop.
    Et j'espère que Sarko fera encore plus pour dégoûter la majorité des français de voter pour une politique dévastatrice.
    Il faut que la gauche, dans son ensemble garde l'objectif de virer les représentants de cette politique esclavagiste..
    Quitte, ensuite à se démarquer.

    Nos politiques auront-ils le réflexe de faire taire leur égo ,
    Et en ce cas, la gauche a dit qu'elle remettrait le "droit à la retraite à 60ans" et peut très bien le faire, en trouvant des financements ailleurs qu'en allongeant le temps de cotisations.
    Il y a encore le temps de la réflexion..

    RépondreSupprimer
  4. DPP,

    Puisque les socialos se sont engagés à rétablir la retraite à 60 ans, ils auront je suppose une réforme globale...

    Nicolas,

    Tu as raison, peut être que NS ne sera pas candidat et que le scénario de 2002 peut aussi se reproduire, c'est la particularité du scrutin uninominal direct... Le retour à une retraite à 60 ans fera certainement partie des promesses de campagne qui qualifieraient les deux candidats...

    Christie,

    Oui, on peut financer nos retraites autrement, partiellement par répartition, et puisqu'il y a déséquilibre démographique ponctuel, trouver d'autres modes de financement complémentaires.

    RépondreSupprimer
  5. "Il aurait certainement réussi en début de quinquennat..."

    En début de quinquennat il était plus urgent de mettre en place vite vite, le bouclier fiscal et les exonérations fiscales sur l'héritage pour renvoyer l'ascenseur amis et donateurs du premier cercle.
    De toutes les façons c'était l'acte fondateur de son mandat et le reste ce n'est que de la littérature dont il se fout royalement.

    RépondreSupprimer
  6. Exact Captainhaka !

    (Mince j'ai oublié de te mettre en lien ^^)

    RépondreSupprimer
  7. Je viens de voir que j'ai été tagué.
    Je fais un billet là dessus dès que possible.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des…