Accéder au contenu principal

Pas simple de se mettre en arrêt de travail.

C'est le moment ou jamais de se mobiliser pour contrer un projet de réforme des retraites dont les français ne veulent pas. Si lors de la dernière grande mobilisation du 24 juin, une majorité des français était hostiles à la réforme à 56%, si 64% soutiennent la journée de mobilisation, le nombre de 2 millions de manifestants est-il satisfaisant ?

Si je pose la question, c'est que nous avons à faire à un gouvernement qui se moque du dialogue social. C'est même Mr Fillon, qui répondant à un journaliste sur la mobilisation du 24 juin, prétendait vouloir se soucier surtout des non-manifestants, soit 97% de la population.

Dès lors, il faut se poser les bonnes questions, pourquoi si peu de français se mettent en arrêt de travail pour manifester leur mécontentement, pourquoi considère t-on que 2 millions de salariés en grève sur 22 millions d'actifs est une mobilisation réussie ?

C'est Nicolas de PMA qui semblait s'interroger sur ce point, ou disons plus exactement qu'il justifiait qu'un blogueur de gauche, même influent, puisse ne pas faire grève.

Il a raison, ce n'est pas parce qu'on se sent impliqué, qu'on parle politique tous les jours, qu'on en est passionné, que l'on peut pour autant se mobiliser et se mettre en arrêt de travail. Et c'est bien là le fond du problème. Sommes-nous tous égaux face au droit de grève ? Pouvons-nous tous en jouir à notre convenance sans risquer des conséquences au niveau professionnel ?

La mobilisation est à l'image du nombre de salariés syndiqués ! Se syndique qui peut !
Et les raisons pour ne pas s'impliquer sont nombreuses : mise au placard, frein à la progression de carrière, ou même crainte de licenciement.

Je ne veux pas généraliser mon propos, toutes les entreprises ne se comportent pas comme cela. Mais ce sont toujours les mêmes salariés, des mêmes entreprises, des mêmes administrations et institutions que nous retrouvons dans les manifestations, celles et ceux qui ne risquent pas d'être sanctionnés pour avoir fait valoir leur droit de grève.

Tous les salariés ne peuvent simplement pas se mettre en arrêt de travail.

Dès lors, la position de Fillon est inacceptable, laisser à penser que les non-grévistes soutiennent ses réformes est une manipulation grossière.

Wikio

Commentaires

  1. Excellent, beaucoup ne peuvent simplement pas faire grève, j'en ai croisé bon nombre !!

    RépondreSupprimer
  2. C'est d'autant plus vrai avec les salaires misérables versés aux jeunes embauchés. Une journée de grève en moins sur un smic, quand tu as une famille, ça se ressent de suite !

    RépondreSupprimer
  3. Christie, Homer, vous avez tous les deux raison. L'argument de la perte de salaire est effectivement de poids aussi...

    RépondreSupprimer
  4. Sans oublier ceux qui n'approuvent pas la grève comme moyen d'expression. J'en connais qui sont très loin d'approuver la politique du moment mais ne s'autorisent rien d'autre que leur bulletin de vote.

    RépondreSupprimer
  5. Oui tu as raison Axel, il faut réfléchir à d'autres moyens d'action...

    RépondreSupprimer
  6. difficile d'y échapper quand tu as un interlocuteur qui joue la montre en espérant des divisions et un pourrissement de la situation..

    RépondreSupprimer
  7. Réfléchir à d'autres moyens d'actions ? Attention vous allez réinventer le syndicalisme ...
    Avant de se lancer dans un mouvement de grève, on peut signer des pétitions, distribuer des tracts, publier des billets et des commentaires sur des blogs, se syndiquer, voter aux élections prud'homales, bloquer des routes ou des tgv, etc ...
    Tout cela n'est qu'une question de rapport de forces. Mais tant que par ex les élections prud'homales auront un tel taux d'abstention, alors que les risques de représailles pour le salarié moyen restent pour le moins limités, nous aurons ce que nous méritons.
    Alors qu'on ne vienne pas dire que les 22 millions de non-grévistes ont TOUS un patron tyrannique ou sont TOUS défavorables aux mouvements sociaux.
    S'il ne faut pas jeter la pierre aux non-grévistes, que faire à ceux qui se cherchent des excuses ?

    RépondreSupprimer
  8. J'ai bien précisé qu'il ne fallait pas généraliser mon propos, et bien sur je ne dis pas que tous les patrons sont des tyrans...

    Une chose à retenir dans votre commentaire Thomas, il est bien question de rapport de force...

    RépondreSupprimer
  9. @stef : oui, il est bien question d'un rapport de force : soit tu te laisses baiser, soit tu agis... Serons nous toujours des lâches ?

    RépondreSupprimer
  10. Hum , je suis un peu réservé sur ta façon de voir les choses , concernant les non-grévistes de certaines boites ..Une tolérance qui m'exaspére un peu ...

    1. Conséquences professionnelles ? ..si tout le monde pensait à çà , il n'y aurait aucun volontaire pour se mettre sur les listes de délégués en position non éligible !..Si les élus sont protégés de par leur statut , les non élus pas ! ..et c'est valable aussi pour les grosses boites ou le syndicat est admis ...Et même dans ces grosses boites , le fait d'être militant syndical , nuit à ta carrière ! .. oh non, çà vient pas du fait de la direction générale ! .. mais du fait des petits cheffaillons de service , qui dans l'organigrame oublient qu'ils ont un délégués sensé s'absenter , et ne prévoient pas son remplacement , lorsqu'il prend son crédit d'heures ! .. et à la clé , çà finit parfois par des hostilités venant surtout de ceux qui ne sont pas syndiqués , mais qui profitent des accords signés ! ..je passe sur les promotions qui sont proposées aussi par ces cheffaillons ! .. et j'en connais quelque chose ! y compris dans une grosse boite, dont j'étais aussi ! ( devenue Arcelor-Mittal actuellement pour te dire ) .. j'étais de mon temps Délégué syndical Central , + mes mandats locaux en qualité d'élu du CE . Autant dire que mes absences étaient fréquentes , et jamais planifiées par la hiérarchie ! ..c'est ainsi qu'on met à dos d'une manière insidieuse , les salariés et leurs représentants ! ...bien sur , c'était pas la majorité des salariés , mais tout de même ! ..

    Je tenais à préciser çà .. avant d'aborder ces non- grévistes , qui ont peur d'avoir des répercussions professionnelles ! ..

    ( suite )

    RépondreSupprimer
  11. ( suite 1 )

    je m'excuse , camarade, mais si moi, ou toi avions eu peur à ce point , il n'y aurait aucun volontaire pour faire du syndicat , même là ou le fait syndical est reconnu , vu mon expérience propre ! ..qui doit être assez courante .. car çà l'était aussi dans d'autres établissements du groupe ...

    Tu discutes a propos d'une journée précise dont on connaissait bien à l'avance la date ! .. Les RTT , çà peut servir aussi à çà , surtout quand on s'est vanté pendant des lustres être le Number One ! ..et le suppose que son patron , à moins de sortir de la jungle , a aussi le net , et est au courant du " militantisme politique supposé " de son illustre salarié ! ..

    Alors permets moi de rigoler un peu quand il affirme , ne pas savoir comment justifier une absence pour gréve ! ..je ris aux éclats ! .. A mon avis, c'est son patron qui doit rester perplexe , pourquoi il ne le fait pas ! ou qu'il ne lui demande pas ! ..Avoir de la gueule sur un blog " z'influent " , et ne pas en avoir , pour demander ne serait-ce qu'une RTT dans le pire des cas .. avoue que c'est paradoxal :-) :-)


    ( suite )

    RépondreSupprimer
  12. ( suite 3 )

    bon je sais bien , que nous ne sommes pas tous égaux , face au droit de gréve , surtout dans ces petites boites à caractére familial , ou l'on met le patron qui pour la plupart est aussi une relation amicale , dans la moise au regard de son carnet de commande qu'il a bien du mal à remplir .. Ok là , je veux bien le comprendre ..

    Mais quand même ! ..faut dire aussi qu'il y en a beaucoup qui profitent du sacrifice des autres , tout en en récupérant les acquis ! ...

    Se syndiquer , par exemple , c'est anonyme ! personne n'empeche personne de le faire ! .. Il est de combien le tx de syndicalisation en France ? ..

    eT qui un jour a osé se payer l'honneteté de refuser une augmentation de salaire octroyée par la seule lutte syndicale ?

    J'en connais pas un en France , car çà aurait fait un scoop !..

    C'est çà la vérité , n'ayons pas peur de le dire ...

    Rendons nous à l'évidence , nous vivons de plus en plus dans un monde ou l'égoisme et l'individualisme dominent ! ..et la tendance c'est de plus en plus , il y en aura toujours quelques uns qui défendront mes interêts supérieurs , mais moi, je fais le maxi pour préserver les miens, mes touts petits perso ! Le beurre et l'argent du beurre !

    Et çà la droite le sait bien !

    Bon bien sûr il y a aussi ceux qui vraiment n'ont pas de sous , pour la gréve ..et n'ayant pas de RTT . mais il reste les CP tout de même ..On peut bien en sacrifier un de temps en temps ! .. au lieu de laisser les autres se sacrifier continuellement , et toujours les mêmes !

    D'ailleurs , j'ai jamais compris pourquoi dans ce pays de 40 millions de salariés , pourquoi le rapport droite/ gauche est de 50/50 en gros ! ...il y a forcément une grosse majorité de salariés qui regardent la situation de leur voisin , qui la jalouse ! .. et qui au lieu de se préoccuper de leur exploitation propre , se préoccupent du petit avantage social accordé en plus au voisin qui est peut être au RMI ( euh RMA ) ...

    Et çà aussi la droite aime entretenir ! .. Diviser pour mieux régner ! .....

    Non non, camarade , je te trouve bien tolérant .. je sais c'est une valeur de gauche .. je le suis aussi bien souvent , mais sur d'autres sujets ..

    celui ci , merde ! ah non ..je parie qu'ils en perdent plus au loto , ou au tiercé :-).. du fric !
    Et tu nous fais là une " drole de campagne d'adhésion syndicale " avec cette compréhension d'inspiration " chrétienne " :-) ..

    Encore une fois , il n'est pas interdit de se syndiquer , y compris avec des tarifs préférenciels , en fonction du salaire !

    cordialement

    PS ..j'oubliais les cas ou les salariés ne savent même pas le B.a BA du code du travail , travailler 24 h d'affilée , payées 12 ! eh oui, çà existe encore !..Les retraites , çà les dépasse ! j'ai quand même eu un rendez vous à l'Inspection du T. mais à mon Nom ! pas le leur ! et c'est gratis ! :-) ...

    Que demande le peuple ? :-)

    RépondreSupprimer
  13. Oui , Axel à raison .

    y'en a aussi qui considérent que ces journées d'action ne sont pas adéquates , face à l'enjeu . ils se disent que çà ne sert à rien , en fait celà sont plus extrémistes que nos syndicats .. Et dans certains cas , j'ai pas peur de le dire , çà me vient aussi dans la tête ..des fois

    Mais si j'ai bien compris , on sort du sujet , dont Stef s'est inpiré , suite à un article , vu sur Nicolas ....

    Lui, c'est pas pour faire une gréve générale illimitée ( n'ayons pas peur des mots ) ..c'est seulement la difficulté de demander à son patron de faire gréve une seule journée ( voire quelques heures ) :-) ....hihi !

    A stef , tu crois qu'ils réfléchissent à autre chose ? .. HUMM ...Un même truc , mais le Week end ! ... je parie !

    Mailly , a dit : une gréve illimitée , ca serait mal percu , çà a un caractére insurrectionnel !.. elle est bonne celle là !

    Si Mailly avait existé en 68 ! il n'y en aurait jamais eu ! ..et c'est un syndicaliste qui parle ! un grand chef ! ...

    Alors des fois , faut pas s'étonner aussi , qu'il y en a qui ne veulent plus bouger ! .. mais c'est un choix d'une toute autre nature !

    Bon et Thibauld il en pense quoi d'une illimitée ? il lui faut peut-être des étudiants en guise d'éclaireurs ? .. :-)...

    Bon dans notre malheur faut bien rire un peu !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des…