Accéder au contenu principal

De plus en plus mobilisés localement Vs Déblocage Présidentiel

Il ne suffit pas que le chef de l'état décide du déblocage des dépôts de carburant pour que sa volonté se traduise dans les faits. Ce ne sont pas des décisions de répression anti-grève prises à Paris qui permettront aux français de remplir leurs réservoirs.

Les français souhaitent que Nicolas Sarkozy fasse une pause dans les réformes. Pour celle des retraites, ils sont 62 % à le penser, 80% des personnes interrogées se disent ainsi favorables à une reprise des négociations avec les syndicats, quand 61% souhaitent une modification partielle du projet, 60% une modification profonde, 43% un retrait complet, et 36% une suspension du projet. Répondre à la volonté des Français, voilà ce qui permettra de débloquer la situation.

La continuité et l'action des organisations syndicales est donc légitimée par la mobilisation et approuvée par les Français.

L'action continue :

La CGT appelle les organisations syndicales de chaque entreprise où elle est représentée à réunir ses adhérents en assemblée générale. Elles décident toutes quasi-unanimement leur pleine participation à toutes les actions menées localement.

Après la forte mobilisation des différentes journées d'action et notamment celle du 19 octobre, les salariés confirment qu'ils ne veulent pas de cette réforme injuste des retraites.

C'est pour cela que l'intersyndicale de chaque département (CGT, CFDT, CFE-CGC, FO, UNSA...) appelle les salariés à se mobiliser à nouveau !

De nombreux secteurs d'activité (SNCF, EDF-GDF, Impôts, Territoriaux, Poste et Télécommunications, Éducation, Industrie, Commerces...) sont à nouveau dans l'action.

Nous devons continuer ! Nous devons Gagner !

C'est pourquoi nous appelons tous les salariés à participer aux initiatives interprofessionnelles sur les lieux de production du patronat. Des rendez-vous sont pris pour bloquer les points d'accès stratégiques aux ports, sur les autoroutes, dans beaucoup de zones industrielles.

Des initiatives ici déjà réussies :

http://www.lavoixdunord.fr/Region/actualite/Secteur_Region/2010/10/20/article_des-blocages-routiers-tres-cibles.shtml

http://arras.lavenirdelartois.fr/actualite/Pays_d_Artois/CC_Val_de_Gy/2010/10/20/article_lyceens_et_routiers_rejoignent_la_contes.shtml

http://ouest.france3.fr/info/bretagne/des-blocages-un-peu-partout-en-bretagne-65477012.html

http://www.sudouest.fr/2010/10/20/des-blocages-persistants-a-cognac-et-angouleme-216411-882.php

etc, etc...

Il n'y a pas que les dépôts de carburant à bloquer, les barrages filtrant laissant la possibilité aux salariés qui le souhaitent de se rendre sur leurs lieux de travail.

Ce ne sont pas les décisions anti-grève décidées par un seul homme à Paris qui auront raison de la détermination des salariés bien décidés à remporter cette victoire et qui se mobilisent donc toujours plus localement.

Nous devons continuer ! Pour le droit de grève. Nous devons Gagner ! Pour le droit à la retraite à 60 ans.

Wikio

Commentaires

  1. Alliance avec le FN : un député UMP brise le tabou.

    L'élu du Nord Christian Vanneste milite pour la fin du «cordon sanitaire» à l'égard du parti frontiste en vue des législatives de 2012. Un sujet sensible pour les leaders de l'UMP et du FN.

    Coutumier des déclarations chocs, le député UMP du Nord Christian Vanneste a encore frappé.

    Interrogé le 6 octobre dernier au micro de Radio Courtoisie - une antenne proche de l'extrême-droite -, l'élu du parti majoritaire s'est clairement prononcé pour une alliance avec le FN lors des législatives de 2012.

    http://www.lefigaro.fr/politique/2010/10/20/01002-20101020ARTFIG00478-alliance-avec-le-fn-un-depute-ump-brise-le-tabou.php

    RépondreSupprimer
  2. Bon! Trève de plaisanterie !
    Cette histoire de retraite à été demandée en 2002/2001 par les commissaires européens NON élus puis paraphés par jospin/Chirac au sommet de Barselone des 15 et 16 mars 2002. Application à fin 2010 au plus tard... Faut dégonfler cette idée et, pour cela, dégonfler dès maintenant les pneus de tout ce qui est lourd (et qui roule). Plus besoin de barrage. Cà va se faire tout seul...

    Cordialement

    RépondreSupprimer
  3. Carburants : "Gros problèmes" dans 1 station sur 2.

    La moitié des stations-service françaises (hors grandes surfaces) ont de "gros problèmes d'approvisionnement" en carburants, a prévenu jeudi Christian Roux, représentant des exploitants de stations-service.

    "Il y a la moitié des stations-service qui ont des gros problèmes d'approvisionnement, qui sont à vide ou en manque d'un produit", a dit à l'AFP M. Roux, qui préside la branche des propriétaires-exploitants de stations-service au Conseil national des professions de l'automobile (CNPA).

    Cette branche représente les plus de 7.000 stations françaises (sur 12.300 au total) non détenues par des grandes surfaces, a affirmé M. Roux.

    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2010/10/21/97002-20101021FILWWW00434-gros-problemes-dans-1-station-sur-2.php

    RépondreSupprimer
  4. Carburant : pas d'amélioration de l'approvisionnement.

    PARIS - La Fédération nationale des transporteurs routiers français (FNTR) a indiqué jeudi s'attendre à une fin de semaine "difficile" et ne pas voir d'amélioration du côté de l'approvisionnement en carburant, demandant à accéder aux stocks en priorité.

    "On attend une fin de semaine difficile et le week-end tout autant, voire plus, si rien ne change (...) On a du mal à s'approvisionner, on n'attend pas d'amélioration sensible avant plusieurs jours", a déclaré à l'AFP Jean-Paul Deneuville, délégué général de la principale organisation du secteur.

    Stations et dépôts "ne sont pas totalement accessibles" et les camions eux-mêmes "ne pourront bientôt plus transporter le carburant et les produits nécessaires à l'approvisionnement des magasins", a-t-il prévenu.

    La Fédération Nationale des Transporteurs Routiers regrette que les véhicules utilitaires ne bénéficient d'aucune priorité spéciale pour obtenir du carburant, a-t-il expliqué.

    "S'il n'y a pas de décision prise pour le week-end et en début de semaine en matière de hiérarchisation des priorités pour les véhicules utilitaires, nos véhicules ne seront plus en mesure de livrer (le carburant) et on va dans le mur", a dit M. Deneuville.

    "Il y a effectivement pénurie", a confirmé de son côté Philippe Grillot, président de la Fédération des Entreprises de Transport et Logistique de France (TLF) lors d'une conférence de presse.

    http://www.romandie.com/ats/news/101021144344.pilpf42i.asp

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des…