Accéder au contenu principal

Remaniement quand tu nous tiens...

Depuis plus de deux mois, la réforme sur les retraites est le sujet central des billets de ce blog. Le remaniement ministériel, annoncé si précocement par N.Sarkozy pour faire diversion après le vote de cette importante loi de régression sociale, arrive. L'occasion aussi pour le chef de l'état, de ressouder les rangs de sa majorité en vue de 2012, et de faire de cette réorganisation un atout politique.

C'est encore confirmé aujourd'hui par les déclarations inattendues de F.Fillon, qui comme le soulignait Mr.Mazerolle de la quinzième chaine, "le premier ministre fait publiquement acte de candidature à sa propre succession".

Cela fait maintenant plus de deux semaines qu'on voit en la personne de J.L Borloo le nouveau premier ministre à la fibre plus sociale selon certains observateurs. Fin tacticien N.Sarkozy avait lui-même alimenté la rumeur en lâchant un "c'est lui le mieux placé". Il était surtout question de tromper l'attention médiatique dans un climat de tension sociale importante. Et puis F.Fillon laissait entendre lui-même qu'il était sur le départ avant ces dernières déclarations :

« Je crois à la continuité de notre politique réformiste parce que l'on ne gagne rien à changer de cap au milieu de l'action et parce que le redressement de la France réclame de la durée »

Voilà comment clôturer le débat sur la possibilité de voir Mr.Borloo propulsé au poste de premier ministre. Le couple exécutif aura bien manœuvré une nouvelle fois.

Parce que je reste convaincu que tout cela est savamment orchestré depuis Juillet dernier. Parce que le plus important n'était pas de mettre un "centriste" au poste de premier ministre en bousculant sa propre famille politique, mais d'opérer un resserrement des liens de son socle électoral.

Fadela Amara et Bernard Kouchner devraient être remplacés, seul E.Besson pourrait rester.
Pour les centristes, J.L.Borlo pourrait être aux affaires sociales, Morin pourrait sauter et laisser place à MAM à la Défense. Hortefeux, ministre de la justice, histoire d'être réhabilité (pourquoi pas ?) Juppé à l'intérieur ?

L'intox aura consisté à faire croire à un remaniement important de fin de règne, alors qu'il devrait être finalement minime, juste l'occasion de solder une ouverture à gauche qui a fait grincer des dents. Promouvoir les ex-chiraquien pour résorber les risques de dissension.

Pour sûr que les déclarations de F.Fillon auront fait l'objet de nombreux billets dans les blogs, mais j'aimerais savoir ce qu'en pense les vingts premiers du classement Wikio de Novembre annoncé ici.

1 Partageons mon avis
2 Sarkofrance
3 Hashtable
4 Le coucou de Claviers
5 cginisty
6 intox2007.info
7 Carnet de notes de Yann Savidan
8 LES JOURS ET L'ENNUI DE SEB MUSSET
9 Lyonnitude(s)
10 lepost.fr/perso/bruno-roger-petit
11 Les coulisses de Sarkofrance
12 Bah !
13 Une Autre Vie
14 Piratage(s)
15 A perdre la raison
16 des pas perdus
17 L'Hérétique
18 RichardTrois
19 cpolitic
20 Peuples.net

Wikio

Commentaires

  1. Ca fait plusieurs billets que je fais sur le sujet...

    RépondreSupprimer
  2. Oui mais alors G.Tron dont tu parles aujourd'hui, vraiment je vois pas...

    RépondreSupprimer
  3. J'ai fait plusieurs billets sur Borloo, sur deux blogs...

    RépondreSupprimer
  4. Pareil, pourquoi Sarkozy aurait demandé à Fillon de s'"exprimer sur le sujet si ce n'est pour annoncer indirectement à l'opinion publique qu'il sera reconduit.

    Borloo pourrait récupérer le poste de Woerth dans un super ministère des affaires sociales...

    RépondreSupprimer
  5. Woerth est aux affaires sociales ?

    RépondreSupprimer
  6. Quasiment, il est ministre du travail, de la solidarité et de la fonction publique qui pourrait être revisité en "super ministère des affaires sociales" et qui engloberait d'ailleurs le poste de G.Tron simple secrétaire d'état à la fonction publique actuellement...

    Le but, faire des économies, c'est en vogue...

    RépondreSupprimer
  7. Oups ! Merde ! Je ne suis pas réveillé, ce matin... J'ai confondu avec Besson... Faudrait pas boire...

    RépondreSupprimer
  8. Ras-le-bol planétaire !

    Et un matin on se lève avec l’envie de tout faire cesser.
    Ni A, ni B, c’est la levée de tous les boucliers :
    On vient de réaliser que rien ne sert de vivre ou de mourir, si nous ne sommes pas en mesure de ré-enchanter le monde avec un plan C ! Qui n’a rien de commun avec les deux premiers.

    http://www.tueursnet.com/index.php?journal=Balle%20de%20plombes

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

[Copé doit virer] Vers une raclée historique de la droite

J'écrivais en commentaire d'un billet du blog "Partageons mon Avis" que Copé fait du Sarko. Qu'il faudrait continuer à dénoncer cette façon de faire de la politique, et que cela explique selon moi en partie les raisons de la défaite du président sortant. Que cela pourrait expliquer l’échec de la droite aux prochaines législatives de Juin.

Copé n'a pas sa place à la tête de l'UMP

La "droitisation" des discours des leaders de la droite dite républicaine, dans l'espoir de récupérer l'électorat du Front national, est un flagrant échec, et persister dans cette stratégie est une grave erreur.

Je me demande si J-f Copé a bien sa place à la tête de l'UMP, quand il accuse les français fêtant la victoire de F.Hollande de ne pas porter assez de drapeaux français !? Qu’espère t-il encore sinon de se rabaisser à tenter de récupérer une fois de plus l’électorat de Marine le Pen. C'est juste lamentable. Faut-il rappeler que ce vote d’extrême dr…

Moins on en sait, mieux c'est...

Je rentrais du boulot quand j'ai entendu cette annonce à la Radio : le nouveau programme de sciences économiques est en consultation, et "le chômage" disparait des manuels scolaires.

Alors une fois rentré, je m'installe devant le clavier et tente de me renseigner.

Et j'apprends que le nouveau programme de seconde en sciences économiques et sociales (SES), est à l'étude jusqu'au 12 Mars par le ministère de l'éducation nationale. Il est question d'enlever des thèmes abordés par les professeurs, qui font l'objet d'explications aux élèves sur les questions de société, d'emploi, de discrimination, de précarité, des inégalités de revenus, de la valeur ajoutée et sa répartition ou encore des conditions de travail...

L'association des professeurs de sciences économiques et sociales (Apses), déplore que"le ministère ait demandé d'enlever des questions comme la discrimination à l'emploi ou le chômage et imposé deux fois celle du ma…

L'avenir/la fin du nucléaire est avant tout politique

300 tonnes/jour d'eau radioactive rejetée dans l'océan Deux ans après la catastrophe de Fukushima, on cherche mois après mois à estimer la quantité d'eau contaminée qui se déverse dans l’océan pacifique.  On sait très exactement l'estimer, mais la pression est forte au Japon depuis les dernières élections de décembre dernier pour minimiser l'impact. Face à l’inquiétude de la population et la mobilisation des associations anti-nucléaire, le gouvernement Japonais a officiellement communiqué ce 7 Août, le chiffre de 300 tonnes/jour d'eau radioactive rejetée dans l’océan. C'est la veille, que la NRA, l'autorité de régulation nucléaire Japonaise, déclarait Fukushima en "situation d'urgence".
C'est donc contraint que le nouveau premier ministre Shinzo Abe , a admis "un problème urgent qui suscite beaucoup d'inquiétude dans la population"il ne pouvait dire moins que ça ! Issu du Parti libéral-démocrate de droite, il prône le redé…