Accéder au contenu principal

Démission !! Brice Hortefeux troisième délit !

"Ce n'est pas un dérapage, c'est un délit."

Ces propos sont ceux d'un élu d'Europe écologie qui a porté plainte contre le ministre de l'intérieur. C'est une plainte qui arrive après déjà deux condamnations par la justice. La première pour propos racial, la seconde pour atteinte à la présomption d'innocence.

Cette dernière affaire concerne l'intervention de Brice Hortefeux quand sept policiers sont jugés coupables pour avoir faussement accusé un automobiliste d'avoir renversé l'un d'eux. Quand le 10 Décembre il commente la condamnation du tribunal correctionnel de Bobigny, le ministre va au delà des prérogatives de sa fonction, il outrepasse ses droits, il est d'ailleurs recadré par le ministre de la Justice.

Sachant que les policiers ont fait appel, on peut considérer ceci comme étant un délit d'entrave, puisque cela exerce des pressions sur le jugement à venir en appel.

Il va donc y avoir une enquête, dès lors et avant même la mise en examen de ce délinquant multi-récidiviste, il serait légitime et attendu que Brice Hortefeux remette sa démission.

J'ai trouvé la réponse Melclalex. ^^

Wikio

Commentaires

  1. Là, je suis embété... Pour vous aussi (gens et copains de gauche).

    Beaucoup d'entre vous ont hurlé, pendant tout le mandat, à "la démission" de ceux avec qui vous étiez pas d'accord. Besson, Dati, Pécresse, Woerth, même Sarkozy en invitant à un no Sarkozy Day...
    Aujourd'hui, c'est un peu comme le loup. A force d'hurler "démission" de manière parfois un peu bête, on n'écoute plus...

    Pourtant là, vous avez putain de raison. Il est scandaleux que Brice Hortefeux reste ministre, en plus de l'intérieur...

    Bonne soirée et bonne fin d'année à toi

    RépondreSupprimer
  2. Bonnes fêtes à toi aussi. J'ajouterai simplement à tes contre-exemples, que pour beaucoup, ils auraient dû effectivement démissionner :)

    RépondreSupprimer
  3. Il est inutile de demander sa démission. C'est tout un système qu'il faudrait changer. Tout un système et une manière de faire de la politique. Dans celui-ci, il ne faut pas s'attendre à mieux. Ces messieurs font ce qu'ils veulent et sans aucune honte. Ce que pense le population est le cadet de leur soucis.

    RépondreSupprimer
  4. comme tu y vas ! que fais tu de la présomption d'innocence ? ;)

    RépondreSupprimer
  5. @ l'anonyme,

    A eux d'assumer...

    @ GdeC

    ... En tout cas ça commence a faire beaucoup. C'est toute la classe politique qui s'en retrouve décrédibilisée....

    Sinon, il est innocent jusqu'à ce qu'un juge dise le contraire...

    RépondreSupprimer
  6. je savais bien que tu étais perspicace :))

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour à tous et à toutes,

    Les jérémiades de la gauche sur le Front national ne m'intéressent pas, pas plus que ne m'intéresse la surenchère de la droite sur le sécuritaire. Ce qu'on aimerait de ces deux partis majoritaires, c'est une claire définition et une claire application de la laïcité. Or sur la question, les deux partis sont en faute. Le parti présidentiel pour avoir entre-ouvert la boîte de Pandore du communautarisme avec la « laïcité positive ». Le PS pour ne pas savoir où il habite, divisé entre partisans d'une laïcité pure et dure et partisans d'un accommodement comme Martine Aubry à Lille. Les Français attendent des politiques leurs réponses à cette question, pas leur positionnement concernant le Front national.

    rachid

    http://lavenircestmaintenant.skyrock.com/

    RépondreSupprimer
  8. Hortefeux restera jusqu'au bout car c'est l'ami personnel du Président et il rassure une partie de l'électorat de droite limite extrême droite.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

[Copé doit virer] Vers une raclée historique de la droite

J'écrivais en commentaire d'un billet du blog "Partageons mon Avis" que Copé fait du Sarko. Qu'il faudrait continuer à dénoncer cette façon de faire de la politique, et que cela explique selon moi en partie les raisons de la défaite du président sortant. Que cela pourrait expliquer l’échec de la droite aux prochaines législatives de Juin.

Copé n'a pas sa place à la tête de l'UMP

La "droitisation" des discours des leaders de la droite dite républicaine, dans l'espoir de récupérer l'électorat du Front national, est un flagrant échec, et persister dans cette stratégie est une grave erreur.

Je me demande si J-f Copé a bien sa place à la tête de l'UMP, quand il accuse les français fêtant la victoire de F.Hollande de ne pas porter assez de drapeaux français !? Qu’espère t-il encore sinon de se rabaisser à tenter de récupérer une fois de plus l’électorat de Marine le Pen. C'est juste lamentable. Faut-il rappeler que ce vote d’extrême dr…

Moins on en sait, mieux c'est...

Je rentrais du boulot quand j'ai entendu cette annonce à la Radio : le nouveau programme de sciences économiques est en consultation, et "le chômage" disparait des manuels scolaires.

Alors une fois rentré, je m'installe devant le clavier et tente de me renseigner.

Et j'apprends que le nouveau programme de seconde en sciences économiques et sociales (SES), est à l'étude jusqu'au 12 Mars par le ministère de l'éducation nationale. Il est question d'enlever des thèmes abordés par les professeurs, qui font l'objet d'explications aux élèves sur les questions de société, d'emploi, de discrimination, de précarité, des inégalités de revenus, de la valeur ajoutée et sa répartition ou encore des conditions de travail...

L'association des professeurs de sciences économiques et sociales (Apses), déplore que"le ministère ait demandé d'enlever des questions comme la discrimination à l'emploi ou le chômage et imposé deux fois celle du ma…

L'avenir/la fin du nucléaire est avant tout politique

300 tonnes/jour d'eau radioactive rejetée dans l'océan Deux ans après la catastrophe de Fukushima, on cherche mois après mois à estimer la quantité d'eau contaminée qui se déverse dans l’océan pacifique.  On sait très exactement l'estimer, mais la pression est forte au Japon depuis les dernières élections de décembre dernier pour minimiser l'impact. Face à l’inquiétude de la population et la mobilisation des associations anti-nucléaire, le gouvernement Japonais a officiellement communiqué ce 7 Août, le chiffre de 300 tonnes/jour d'eau radioactive rejetée dans l’océan. C'est la veille, que la NRA, l'autorité de régulation nucléaire Japonaise, déclarait Fukushima en "situation d'urgence".
C'est donc contraint que le nouveau premier ministre Shinzo Abe , a admis "un problème urgent qui suscite beaucoup d'inquiétude dans la population"il ne pouvait dire moins que ça ! Issu du Parti libéral-démocrate de droite, il prône le redé…