Accéder au contenu principal

En 2011 Sarkommence, mais il fait moins le malin.

Je n'ai pas pu m'empêcher de prendre quelques notes lors des vœux télévisés du Président Sarkozy. C'est que ne l'ayant pas si souvent entendu depuis cet été, boudant les français lors de la réforme des retraites et longeant les murs depuis le pseudo remaniement ministériel du mois dernier, je me suis dit qu'il serait intéressant de voir comment Nicolas Sarkozy allait s'adresser à la nation.

Allait-il tenir un discours de vérité ou persisterait-il dans ses erreurs ? Les vœux du Président à 20h le dernier jour de l'année, un rendez-vous traditionnel entre le président de la République et les français, une occasion pour Nicolas Sarkozy de redorer son blason, de reprendre quelques points de popularité.

Mais le contexte est lourd, l'enjeu devait être de rester crédible. Et objectivement cette prestation TV pour N.Sarkozy n'a pas été le moyen pour celui-ci de convaincre ou même d'expliquer, de faire preuve de pédagogie. J'ai senti le chef de l'état, malgré son bronzage marocain, fatigué.

Il n'a finalement rien avancé que l'on ne sache déjà, j'avais l'impression d'entendre le même discours du mois dernier quand il y eu le remaniement.

Les trois mêmes dossiers évoqués : la dépendance, l'alignement de notre fiscalité sur celle de l'Allemagne, et la mise en place de jurés populaires. Des sujets de politique intérieure bien vite balayés, par, on le sent bien, l'enthousiasme de N.Sarkozy de présider G8 et G20.

Là je me suis dit qu'il se sentirait plus proche encore de son ami DSK : s'occuper des problèmes du monde étant un bon échappatoire, quand on s'est rendu incapable de solutionner ceux de son propre pays.

Wikio

Commentaires

  1. Tiens ? amuse toi à lire les réactions du l'UMP et du PS. C'est toujours aussi drolement caricatural.

    (sinon tu peux pas t'empêcher de parler de Sarkozy le premier jour de l'année toi ^___^)

    Bon weekend !

    RépondreSupprimer
  2. quel courage de subir volontairement Sarko présenter ses vœux... ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Je n'avais pourtant pas beaucoup bu jusqu'alors.. :)

    RépondreSupprimer
  4. et oui... il va surement s'en tirer par le haut, grâce à sa communication d'enfer... et tout le monde oubliera (s'il n'en reste qu'un je serai celui là qu'il a laissé la France exsangue, sans valeurs, sans saveurs, et plus aucun fonctionnaire pour déneiger nos routes...

    RépondreSupprimer
  5. Le titre est excellent !!!!!!!!!

    l'article est bon aussi, mais j'aime mieux le titre :-)

    RépondreSupprimer
  6. J'ai pourtant hésité sur le titre, et sur le billet aussi d'ailleurs ;)

    RépondreSupprimer
  7. il reste tellement peu de monde pour croire encore à ses discours, que l'on peut se demander pourquoi il continue à s'épuiser

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

[Copé doit virer] Vers une raclée historique de la droite

J'écrivais en commentaire d'un billet du blog "Partageons mon Avis" que Copé fait du Sarko. Qu'il faudrait continuer à dénoncer cette façon de faire de la politique, et que cela explique selon moi en partie les raisons de la défaite du président sortant. Que cela pourrait expliquer l’échec de la droite aux prochaines législatives de Juin.

Copé n'a pas sa place à la tête de l'UMP

La "droitisation" des discours des leaders de la droite dite républicaine, dans l'espoir de récupérer l'électorat du Front national, est un flagrant échec, et persister dans cette stratégie est une grave erreur.

Je me demande si J-f Copé a bien sa place à la tête de l'UMP, quand il accuse les français fêtant la victoire de F.Hollande de ne pas porter assez de drapeaux français !? Qu’espère t-il encore sinon de se rabaisser à tenter de récupérer une fois de plus l’électorat de Marine le Pen. C'est juste lamentable. Faut-il rappeler que ce vote d’extrême dr…

Moins on en sait, mieux c'est...

Je rentrais du boulot quand j'ai entendu cette annonce à la Radio : le nouveau programme de sciences économiques est en consultation, et "le chômage" disparait des manuels scolaires.

Alors une fois rentré, je m'installe devant le clavier et tente de me renseigner.

Et j'apprends que le nouveau programme de seconde en sciences économiques et sociales (SES), est à l'étude jusqu'au 12 Mars par le ministère de l'éducation nationale. Il est question d'enlever des thèmes abordés par les professeurs, qui font l'objet d'explications aux élèves sur les questions de société, d'emploi, de discrimination, de précarité, des inégalités de revenus, de la valeur ajoutée et sa répartition ou encore des conditions de travail...

L'association des professeurs de sciences économiques et sociales (Apses), déplore que"le ministère ait demandé d'enlever des questions comme la discrimination à l'emploi ou le chômage et imposé deux fois celle du ma…

L'avenir/la fin du nucléaire est avant tout politique

300 tonnes/jour d'eau radioactive rejetée dans l'océan Deux ans après la catastrophe de Fukushima, on cherche mois après mois à estimer la quantité d'eau contaminée qui se déverse dans l’océan pacifique.  On sait très exactement l'estimer, mais la pression est forte au Japon depuis les dernières élections de décembre dernier pour minimiser l'impact. Face à l’inquiétude de la population et la mobilisation des associations anti-nucléaire, le gouvernement Japonais a officiellement communiqué ce 7 Août, le chiffre de 300 tonnes/jour d'eau radioactive rejetée dans l’océan. C'est la veille, que la NRA, l'autorité de régulation nucléaire Japonaise, déclarait Fukushima en "situation d'urgence".
C'est donc contraint que le nouveau premier ministre Shinzo Abe , a admis "un problème urgent qui suscite beaucoup d'inquiétude dans la population"il ne pouvait dire moins que ça ! Issu du Parti libéral-démocrate de droite, il prône le redé…