Accéder au contenu principal

Planification d'un bébé pour 2012

J'évite ici de colporter des rumeurs, souvent j'essaye de ne m'en tenir qu'aux faits. Mais il y a un bruit qui court sur l'éventualité d'une maternité à venir chez le couple Sarkozy. De quoi se demander si un tel évènement arrivait, si c'était susceptible de peser dans la réélection de l'actuel chef de l'état.

Hum, la peoplisation des personnalités politiques vous agace à ce point ? Mais réveillez vous, la plupart de nos semblables s'intéressent plus à ce qui s'écrit dans Gala, plutôt qu'au dernier dossier de l'Expansion !


Qu'apprenons nous selon Gala ? La première dame serait prête à tout pour réaliser son vœu : celui de mettre au monde un bébé en 2012, année de la prochaine élection présidentielle à laquelle Nicolas Sarkozy se présentera très probablement. L'express en parle aussi.

L'opération de communication est lancée. Cela ne peut plus échapper à personne. Je trouve cela quand même incroyable, on se l'était imaginé et ils vont vraiment nous le faire. Planifier la naissance d'un bébé pour la campagne de 2012.

Quoi de plus attendrissant, qu'un père aimant pour diriger la nation. Combien faut-il faire pour se qualifier déjà ?

Wikio

Commentaires

  1. Sans déconner, j'avais préparé un billet depuis un mois sur ce sujet.

    Tu verras Stef, j'ai imaginé un scénario dramatique très plausible.

    J'attendais de le publier et à force d'attendre, je me fais griller : ô rage, ô désespoir ! ;-)

    Je le publierai cette semaine. Tant pis.

    Bonne année 2011 à toi et à tes lecteurs !

    RépondreSupprimer
  2. Merci à toi, et je suis sûr de passer un bon moment à la lecture de ton billet.

    Bonne année ^-^

    RépondreSupprimer
  3. Pour moi, c'est une évidence, depuis le mariage d'intérêt.

    Raison de plus pour le foutre dehors. Il aura mieux à faire que Président de la République.


    Meilleurs voeux, et merci pour tes billets.

    RépondreSupprimer
  4. en lisant le titre dans mon blogroll je pensais que tu avais prévu avec ta douce un bébé pour 2012.

    Patatras il s'agit de l'autre qui nous gouverne. Mais ceci étant tu as raison, la ménagère française va être tenue en haleine pendant toute la grossesse si elle se produit.

    Et pendant ce temps là on ne parlera pas de choses qui fâchent

    RépondreSupprimer
  5. moi aussi je suis déçu, je pensais que c'était toi, le père... l'autre, on s'en fout ! mais d'une force !

    RépondreSupprimer
  6. Je suis déjà Papa GdeC ^^

    Melclalex a raison. Si ça se produit, il sera vu autrement.

    RépondreSupprimer
  7. Planifier une naissance par rapport à une campagne électorale, c'est terrifiant quand même...

    RépondreSupprimer
  8. Je fais de la politique aun niveau bien moins important et je comprend qu'avoir sa femme enceinte en pleine campagne ne soit pas facile. Du coup faut faire attention. De la à instrumentaliser un enfant par contre...

    RépondreSupprimer
  9. Je trouve effectivement qu'ils pourraient faire un peu attention ;)

    RépondreSupprimer
  10. Rappelons nous la prédiction du Taj Mahal ! Bonne année à toi !

    RépondreSupprimer
  11. Blogueurs de Ruminances, bonne année à vous !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

[Copé doit virer] Vers une raclée historique de la droite

J'écrivais en commentaire d'un billet du blog "Partageons mon Avis" que Copé fait du Sarko. Qu'il faudrait continuer à dénoncer cette façon de faire de la politique, et que cela explique selon moi en partie les raisons de la défaite du président sortant. Que cela pourrait expliquer l’échec de la droite aux prochaines législatives de Juin.

Copé n'a pas sa place à la tête de l'UMP

La "droitisation" des discours des leaders de la droite dite républicaine, dans l'espoir de récupérer l'électorat du Front national, est un flagrant échec, et persister dans cette stratégie est une grave erreur.

Je me demande si J-f Copé a bien sa place à la tête de l'UMP, quand il accuse les français fêtant la victoire de F.Hollande de ne pas porter assez de drapeaux français !? Qu’espère t-il encore sinon de se rabaisser à tenter de récupérer une fois de plus l’électorat de Marine le Pen. C'est juste lamentable. Faut-il rappeler que ce vote d’extrême dr…

Moins on en sait, mieux c'est...

Je rentrais du boulot quand j'ai entendu cette annonce à la Radio : le nouveau programme de sciences économiques est en consultation, et "le chômage" disparait des manuels scolaires.

Alors une fois rentré, je m'installe devant le clavier et tente de me renseigner.

Et j'apprends que le nouveau programme de seconde en sciences économiques et sociales (SES), est à l'étude jusqu'au 12 Mars par le ministère de l'éducation nationale. Il est question d'enlever des thèmes abordés par les professeurs, qui font l'objet d'explications aux élèves sur les questions de société, d'emploi, de discrimination, de précarité, des inégalités de revenus, de la valeur ajoutée et sa répartition ou encore des conditions de travail...

L'association des professeurs de sciences économiques et sociales (Apses), déplore que"le ministère ait demandé d'enlever des questions comme la discrimination à l'emploi ou le chômage et imposé deux fois celle du ma…

L'avenir/la fin du nucléaire est avant tout politique

300 tonnes/jour d'eau radioactive rejetée dans l'océan Deux ans après la catastrophe de Fukushima, on cherche mois après mois à estimer la quantité d'eau contaminée qui se déverse dans l’océan pacifique.  On sait très exactement l'estimer, mais la pression est forte au Japon depuis les dernières élections de décembre dernier pour minimiser l'impact. Face à l’inquiétude de la population et la mobilisation des associations anti-nucléaire, le gouvernement Japonais a officiellement communiqué ce 7 Août, le chiffre de 300 tonnes/jour d'eau radioactive rejetée dans l’océan. C'est la veille, que la NRA, l'autorité de régulation nucléaire Japonaise, déclarait Fukushima en "situation d'urgence".
C'est donc contraint que le nouveau premier ministre Shinzo Abe , a admis "un problème urgent qui suscite beaucoup d'inquiétude dans la population"il ne pouvait dire moins que ça ! Issu du Parti libéral-démocrate de droite, il prône le redé…