Accéder au contenu principal

Woerth lâche Matignon, qui lâche Woerth

Y a t-il eu "favoritisme" dans la vente d'une parcelle de la forêt de Compiègne ? Le gouvernement a t-il respecté les règles de ventes qui concernent les marchés publics, la vente des biens de l'état ?

Mr Woerth pourrait être poursuivi dans différentes affaires. Mais, il n'est pas question ici des soupçons qui pèsent sur l'ancien trésorier de l'UMP dans le financement occulte d'un parti politique pour la campagne de 2007, ce sont ici d'autres magistrats qui s'occupent d'une petite affaire qui n'est rien de plus que la vente à son locataire, de la parcelle de l'état qu'il occupe, celle de l'hippodrome de Compiègne.

Les chefs d'inculpation pourraient être néanmoins très lourds. « abus d’autorité, complicité de prise illégale d’intérêt, trafic d’influence par personne dépositaire de l’autorité publique, trafic d’influence par particulier et favoritisme ainsi que recel dans tous les cas » C'est Mr Woerth, ancien ministre du budget qui pourrait y répondre.

On comprend mieux dès-lors que personne ne veule assumer. C'est donc le maire de Chantilly, l'ancien ministre du budget, Eric Woerth, qui a donc botté en touche précisant que c'était Matignon qui avait tranché sur cette vente, lors d'une réunion ministérielle informelle. Une façon de se dédouaner et de faire appel au soutien de ses camarades de travail d'il y a à peine quelques semaines...

Problème, Matignon nie avoir eu à trancher.

C'est moche. Ceux qui se disaient totalement convaincus de l'innocence et de l'intégrité du ministre Woerth ne le soutiennent plus aujourd'hui. La Cour de Justice de la République pourrait se prononcer le jeudi 13 janvier sur l’ouverture ou non d’une enquête concernant M. Woerth dans cette affaire.


P-S : Je tiens à apporter mon soutien ici, aux blogueurs et étudiants contre l'oppression et la censure du Web en Tunisie. Mon accord à la décision de la CGT de ne pas être présent lors des voeux de N.Sarkozy aux partenaires sociaux. Sur les 35 heures, de rappeler que la suppression de la loi n'est demandée ni par les salariés, ni par les entreprises.

Wikio

Commentaires

  1. a voir un pps edifiant!

    http://2ccr.unblog.fr/2010/12/15/pps-la-nebuleuse-woerth/

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…