Accéder au contenu principal

Droitosphère contre gauchosphère, on va continuer à les défoncer

Dans un très bon billet comme à son habitude Captainhaka nous apprend que J-F.Copé a appelé ses militants à investir la toile. C'est un élément de plus dans ce qu'on a nommé la iRiposte. Comprenez donc qu'il y avait besoin pour l'UMP de riposter.

Benjamin Lancar, le président des jeunes populaires, impopulaire sur le Web il le reconnait lui-même, s'en plaignait "Aujourd'hui sur Twitter et sur le Web, on se fait défoncer"

Le parti présidentiel s'est lancé dans l'aventure de la iRiposte, dans la guéguerre du net. Ont déjà été mis en œuvre deux sites "les créateurs de possibles" et "l'observatoire des mensonges de la gauche". Constatez par vous même que le titre du dernier est un brin provocateur, pour ne pas dire racoleur.

Aussi le titre de mon billet est bien plus provocateur. Mais je voulais insister sur la différence qu'amène l'expression par le net de ses opinions politiques, du pouvoir des mots. A savoir que par claviers interposés, les habituelles manipulations journalistiques dans les médias dits classiques ne peuvent s'appliquer aux billet, articles, et commentaires.

Comme le dit le vieil adage, les paroles s'envolent, les écrits restent. Dans une émission politique télévisée, le temps de parole est très important, et c'est ainsi que les meilleures "bêtes médiatiques", charismatiques, remportent quelques joutes verbales.

Ici, c'est différent, on peut écrire un texte court mais percutant, ou s'étaler dans un argumentaire implacable.

Enfin, la droite ne prend par encore assez conscience que lors de la campagne présidentielle en 2012, elle sera confrontée à un bilan économique et social qui s'annonce désastreux.
Deux chiffres me viennent très rapidement à prendre en exemple, record de déficit budgétaire de l'État en 2010 de 148,8 milliards d'euros, et une balance commerciale négative de 51.4 milliards.
En gros incapable de se financer, notre modèle social est à genou.
Là où on attendait un peu d'efficacité à droite sur l'esprit d'entreprise, et la relance de l'innovation, force est de constater que la France ne vend plus de produits à l'étranger. Les faits sont là, toutes les politiques sarkozystes peuvent être ainsi mises en cause ne serait-ce qu'au travers de ces deux sujets. Et la liste est longue.

C'est pourquoi, depuis 2007, cette droitosphère est aux abonnés absents. Certains se sont essayé à quelques commentaires en début de quinquennat, mais depuis, ce sont bien les sites et blogs de gauche qui sont en vogue.

Alors si réellement une déferlante numérique de droite devait envahir le net comme le souhaite Mr Copé, je suis sûr que mes camarades ci-dessous auraient du répondant. Et j'en profite pour tous les saluer.


Cestjustehistoirededire


Alluvions-mc
des pas perdus

Ruminances

De tout et de rien, surtout de rien d'ailleurs

Unhuman

La Maison du Faucon

Mon Mulhouse

Le coucou de Claviers

Peuples.net

Hashtable

Avec nos gueules...

Partageons mon avis

Les privilégiés parlent aux Français...

Partageons l'addiction

Unique et commun à la fois

Carnet de notes de Yann Savidan

Internet Chine

Comité de Sévice Public

Le blog de Hypos

Trublyonne voit la vie en rouge

Chez Homer

LES JOURS ET L'ENNUI DE SEB MUSSET

Reversus

Les Peuples du Soleil

le blog de polluxe

Gularu #Blog

Mon Mulhouse le blog 100 % BIO

Nouvel Hermes

Pur Délire

buzzz marketing

Anti-Sarkomania

Pierre Braun

http://www.penseesderonde.fr/


Wikio

Commentaires

  1. Copé est juste dans la comm, pas certain qu'il croit ses propres conneries ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Mazette quelle liste de liens !

    Ils n'ont besoin de personne pour les "défoncer" et les "caricaturer", ils le font très bien tous seuls comme des grands.

    L'autre fois sur i-télé, l'expert économie maison ( je me rappelle plus son blaze,) expliquait doctement que le déficit commercial était dû à notre modèle social et aux trop lourdes charges sur les entreprises. Quel sacré con !

    RépondreSupprimer
  3. Captain,

    C'est vrai ils se caricaturent seuls souvent, ton exemple est bon.

    RépondreSupprimer
  4. tout ça pour que la gauchosphére fasse buzzer l'interv de sarko seul moyen de le faire parce que la droitosphére ne sait pas le faire... bien joué Copé.

    RépondreSupprimer
  5. Tiens, je suis dans les liens. C'est sympa. Merci.

    Pour le coup, faudrait vraiment que je ressorte le lourd (mais un peu vieux) que j'ai sur Lancar et le plus lourd encore trouvé sur Pécresse.

    Mais quelle bande de baltringues !

    Arf !

    Zgur_

    RépondreSupprimer
  6. Sarkozy : «Le multiculturalisme est un échec.»

    22h20.

    Interrogé sur le multiculturalisme, Nicolas Sarkozy ne mâche pas ses mots :

    «On s'est trop préoccupé de l'identité de celui qui arrivait en France, pas assez de l'identité du pays.»

    Refusant des communautés vivant les unes à côté des autres, le président évoque la place de l'islam, («un islam de France, pas un islam en France»), rappelant la loi sur la burka et l'interdiction des prières dans la rue, tout en soulignant la nécessité, pour tous, de pratiquer sa religion librement et dignement.

    http://www.leparisien.fr/politique/en-direct-sarkozy-le-multiculturalisme-est-un-echec-10-02-2011-1309495.php

    RépondreSupprimer
  7. Quand l'UMp National Sarkoziste va t elle comprendre que s'ils se font défoncer sur le web comme dans les élections, c'est uniquement à cause de leur politique et de leurs idées.
    Pas à cause de ces nouveaux médias, ni en raison d'une opposition fanatique.
    Non juste à cause de ce qu'ils font à notre pays et à son peuple, abusé par leurs promesses.

    RépondreSupprimer
  8. La fachosphère nous a d'ores et déjà largement enfoncés.

    Je vous recommande la lecture attentive de ces quelques articles publiés sur ce thème sur Voie Militante.

    -> http://www.voie-militante.com/?s=fachosph%C3%A8re

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

[Copé doit virer] Vers une raclée historique de la droite

J'écrivais en commentaire d'un billet du blog "Partageons mon Avis" que Copé fait du Sarko. Qu'il faudrait continuer à dénoncer cette façon de faire de la politique, et que cela explique selon moi en partie les raisons de la défaite du président sortant. Que cela pourrait expliquer l’échec de la droite aux prochaines législatives de Juin.

Copé n'a pas sa place à la tête de l'UMP

La "droitisation" des discours des leaders de la droite dite républicaine, dans l'espoir de récupérer l'électorat du Front national, est un flagrant échec, et persister dans cette stratégie est une grave erreur.

Je me demande si J-f Copé a bien sa place à la tête de l'UMP, quand il accuse les français fêtant la victoire de F.Hollande de ne pas porter assez de drapeaux français !? Qu’espère t-il encore sinon de se rabaisser à tenter de récupérer une fois de plus l’électorat de Marine le Pen. C'est juste lamentable. Faut-il rappeler que ce vote d’extrême dr…

Moins on en sait, mieux c'est...

Je rentrais du boulot quand j'ai entendu cette annonce à la Radio : le nouveau programme de sciences économiques est en consultation, et "le chômage" disparait des manuels scolaires.

Alors une fois rentré, je m'installe devant le clavier et tente de me renseigner.

Et j'apprends que le nouveau programme de seconde en sciences économiques et sociales (SES), est à l'étude jusqu'au 12 Mars par le ministère de l'éducation nationale. Il est question d'enlever des thèmes abordés par les professeurs, qui font l'objet d'explications aux élèves sur les questions de société, d'emploi, de discrimination, de précarité, des inégalités de revenus, de la valeur ajoutée et sa répartition ou encore des conditions de travail...

L'association des professeurs de sciences économiques et sociales (Apses), déplore que"le ministère ait demandé d'enlever des questions comme la discrimination à l'emploi ou le chômage et imposé deux fois celle du ma…

L'avenir/la fin du nucléaire est avant tout politique

300 tonnes/jour d'eau radioactive rejetée dans l'océan Deux ans après la catastrophe de Fukushima, on cherche mois après mois à estimer la quantité d'eau contaminée qui se déverse dans l’océan pacifique.  On sait très exactement l'estimer, mais la pression est forte au Japon depuis les dernières élections de décembre dernier pour minimiser l'impact. Face à l’inquiétude de la population et la mobilisation des associations anti-nucléaire, le gouvernement Japonais a officiellement communiqué ce 7 Août, le chiffre de 300 tonnes/jour d'eau radioactive rejetée dans l’océan. C'est la veille, que la NRA, l'autorité de régulation nucléaire Japonaise, déclarait Fukushima en "situation d'urgence".
C'est donc contraint que le nouveau premier ministre Shinzo Abe , a admis "un problème urgent qui suscite beaucoup d'inquiétude dans la population"il ne pouvait dire moins que ça ! Issu du Parti libéral-démocrate de droite, il prône le redé…