Accéder au contenu principal

DSK, t'es trop vieux...

Hier, j'ai réalisé que Dominique Strauss Kahn avait quand même d'ores et déjà 61 ans. Qu' il terminerait son mandat si il était élu président de la république à l'âge de 67 ans. Puisqu'on se posait dernièrement des questions sur la représentativité de nos élus, je me demande si l'âge de nos élus n'aurait pas aussi son importance sur le réalisme et la fraîcheur de leurs propositions.


Pourquoi considérerions-nous que les conditions de travail, les critères de pénibilité, d'âge pour lesquels on peut physiquement et intellectuellement exercer une profession peuvent-être l'objet de règles, et ne pas les appliquer à nos élus ?

Si de prime abord, la situation des uns est peu comparable avec celle des autres, il reste un lien en commun, celui de l'âge auquel on exerce une profession ou un mandat d'élu.

Aussi il me semble que l'âge de départ à la retraite devrait être le même pour tous quelles que soient les conditions salariales, seule la durée de cotisation pour obtenir une pleine pension pourrait être modulée en fonction de la pénibilité des métiers.

Pour nos élus, cela devrait être la même chose, leur situation devrait être soumise aux mêmes réglementations.

Au delà de l'aspect technique et réglementaire, il y a la question du renouvellement des idées et solutions politiques à mettre en oeuvre.

Dominique Strauss kahn a été ministre de l'industrie et du commerce extérieur sous Mitterrand, a participé à l'élaboration du projet de loi sur les 35 heures avec Martine Aubry dans le gouvernement de Lionel Jospin.

Il a suffisamment eu l'occasion d'agir au plus haut niveau, et dans des moments différents. Son expérience est-elle une garantie d'un renouvellement des solutions, alors que les problèmes sont bien souvent les mêmes ? Rien ne permet de le dire, l'homme reste silencieux...

Peut être que nos représentants politiques devraient faire plus de rétrospectives, des bilans de leurs actions. Dominique Strauss Kahn a de fortes chances de remporter l'élection en 2012, apportera t-il quelque chose de plus ?

âge de quelques dirigeants :

Angela Merkel en Allemagne a 56 ans
Barack Obama, le président des Etats-Unis a 49 ans.


Wikio

Commentaires

  1. D'un autre côté, De Gaulle était un très vieux président quand la France était beaucoup plus jeune...

    RépondreSupprimer
  2. Donc tu voudrais qu'on suive les politiques de Merkel et Zapatéro !

    Profitons-on pour jeter l'héritage de Mitterrand, élu à 65 ans.

    Quant à Blum, on fait quoi ? Il a été président du conseil à 64 ans.

    Jospin, premier ministre à 60 ans, ça ne fait pas sérieux.

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai pas dit cela Nicolas, simplement je m'interroge sur la "capabilité" politique, quand certains ont déjà une carrière politique derrière eux...

    RépondreSupprimer
  4. C'est pas qu'il est trop vieux. C'est qu'il n'a pas l'expérience gouvernementale des autres. Il en a tout de même profité pour mettre en place, en France, les stocks-options.

    A la tête du FMI, il se dit aujourd'hui le gardien de la liberté de mouvements des capitaux au sein du G20. Mais au fait, êtes-vous bien sûr que DSK soit encore de gauche ?

    Non... son grand atout, c'est d'avoir permis la mise en place des plans de purge sociale partout dans le monde. Comme ça, il pourra se faire valoir de son expérience et, en 2012, au moins, DSK saura comment s’y prendre avec nous !

    RépondreSupprimer
  5. Mouais. Comme on dit, la vieillesse n'attend pas le nombre des années... Ainsi, l'autocrate en chef... Mauvais argument. Et pourtant chacun sait à quel point j'apprécie fortement le patron du fmi, un homme de gauche hors paire... :)

    RépondreSupprimer
  6. Au moins Denis est honnête: il reproche des choses de fond à DSK, par exemple de prêter de l'argent aux pays qui en ont besoin et le demandent.

    RépondreSupprimer
  7. Romain,

    Je pense que l'âge est à prendre en compte. On le voit avec MAM à 64 ans, les vielles pratiques ont la vie dure...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

[Copé doit virer] Vers une raclée historique de la droite

J'écrivais en commentaire d'un billet du blog "Partageons mon Avis" que Copé fait du Sarko. Qu'il faudrait continuer à dénoncer cette façon de faire de la politique, et que cela explique selon moi en partie les raisons de la défaite du président sortant. Que cela pourrait expliquer l’échec de la droite aux prochaines législatives de Juin.

Copé n'a pas sa place à la tête de l'UMP

La "droitisation" des discours des leaders de la droite dite républicaine, dans l'espoir de récupérer l'électorat du Front national, est un flagrant échec, et persister dans cette stratégie est une grave erreur.

Je me demande si J-f Copé a bien sa place à la tête de l'UMP, quand il accuse les français fêtant la victoire de F.Hollande de ne pas porter assez de drapeaux français !? Qu’espère t-il encore sinon de se rabaisser à tenter de récupérer une fois de plus l’électorat de Marine le Pen. C'est juste lamentable. Faut-il rappeler que ce vote d’extrême dr…

Moins on en sait, mieux c'est...

Je rentrais du boulot quand j'ai entendu cette annonce à la Radio : le nouveau programme de sciences économiques est en consultation, et "le chômage" disparait des manuels scolaires.

Alors une fois rentré, je m'installe devant le clavier et tente de me renseigner.

Et j'apprends que le nouveau programme de seconde en sciences économiques et sociales (SES), est à l'étude jusqu'au 12 Mars par le ministère de l'éducation nationale. Il est question d'enlever des thèmes abordés par les professeurs, qui font l'objet d'explications aux élèves sur les questions de société, d'emploi, de discrimination, de précarité, des inégalités de revenus, de la valeur ajoutée et sa répartition ou encore des conditions de travail...

L'association des professeurs de sciences économiques et sociales (Apses), déplore que"le ministère ait demandé d'enlever des questions comme la discrimination à l'emploi ou le chômage et imposé deux fois celle du ma…

L'avenir/la fin du nucléaire est avant tout politique

300 tonnes/jour d'eau radioactive rejetée dans l'océan Deux ans après la catastrophe de Fukushima, on cherche mois après mois à estimer la quantité d'eau contaminée qui se déverse dans l’océan pacifique.  On sait très exactement l'estimer, mais la pression est forte au Japon depuis les dernières élections de décembre dernier pour minimiser l'impact. Face à l’inquiétude de la population et la mobilisation des associations anti-nucléaire, le gouvernement Japonais a officiellement communiqué ce 7 Août, le chiffre de 300 tonnes/jour d'eau radioactive rejetée dans l’océan. C'est la veille, que la NRA, l'autorité de régulation nucléaire Japonaise, déclarait Fukushima en "situation d'urgence".
C'est donc contraint que le nouveau premier ministre Shinzo Abe , a admis "un problème urgent qui suscite beaucoup d'inquiétude dans la population"il ne pouvait dire moins que ça ! Issu du Parti libéral-démocrate de droite, il prône le redé…