Villepin, 2012, et Sarkozy. Les raisons de la chute venaient de l'intérieur.

Allons bon, ne perdons pas notre temps en pronostics pour savoir qui de DSK ou d'Auby ou de Melenchon serait le meilleur candidat de gauche, la droite va finir par avoir autant de mal que nous à passer le premier tour.

59% des français ne souhaitent pas que N.Sarkozy ne se représente en 2012. un FN a 20%, un Villepin, vont considérablement diviser le résultat de la droite au premier tour.

Sarkozy en est à devoir rencontrer Dominique de Villepin tant le rassemblement au sein de l'UMP est vacillant. L'ancien premier ministre a d'ailleurs annoncé qu'il quittait l'UMP.

Avec un anti-européen comme Dupont Aignant, un centre qui va se reconstituer avec des Borloo, Villepin et Morin qui ont eux aussi l'envie de jouer un rôle, l'union pour la majorité présidentielle ne sera plus ce qu'elle était en 2007.

Et pourtant Sarkozy reste le mieux placé à droite. Selon un sondage CSA pour BFM/RMC 20 Minutes, publié ce jeudi 24 février, même si 59% des français ne souhaitent pas que Nicolas Sarkozy ne se représente en 2012, c'est lui qui reste la meilleure chance de la droite. Un vrai paradoxe !

Chez les sympathisants de droite, ils sont 69 % à souhaiter sa candidature en 2012, 29 % d'un avis contraire et 2 % ne se prononcent pas.

Alors certes, Nicolas Sarkozy est le plus apprécié des sympathisants de droite, mais si l'on prend en considération que 30% de cette population n'aurait rien contre une autre candidature à droite, comme celle de DeVillepin, il se dessine une division à droite comme autant de Balladur-Chirac-Pasqua et autre Séguin l'ont faite à leur époque.

Celui qui voulait pendre à un croc de boucher Dominique de Villepin, qui a reconduit Fillon, et placé Copé à la tête de l'UMP, pourrait souffrir de quelques erreurs stratégiques.

Wikio

Commentaires