Accéder au contenu principal

Avec ou sans le conseil de sécurité des Nations unies ?

Arrêtons de nous demander si une intervention de l'occident en Libye serait perçue comme de l’ingérence, c'est l'opposition à Kadhafi, elle-même, qui réclame notre intervention.


Ne pas y répondre serait quasiment de la non assistance à population en danger !

Déjà des dizaines de milliers de personnes sont en fuite, souhaitant s'éloigner de la contre offensive menée par le dictateur, déjà responsable de milliers de morts. Un habitant de Tripoli s'exprimant devant les caméras, réclame "juste une bombe" sur le campement de Kadhafi.

Mais voilà que cette idée d'une intervention divise la communauté internationale. Ce ne sont pas les menaces du déséquilibré Mouammar Kadhafi qui comptent, mais l'expérience de la communauté internationale d'un enlisement comme en Irak ou en Afghanistan. Il faut s'assurer que le monde Arabe soit en accord avec une intervention extérieure.

Défendre la démocratie : Surtout que la situation n'est pas la même, nous avons ici une population qui s'est majoritairement soulevée contre le pouvoir en place. En aspirant à la démocratie, le peuple Lybien attend de nous que nous les soutenions face à la folie d'un seul homme.

La cour pénale internationale évoque la possibilité d'envoyer un mandat d'arrêt international contre Kadhafi.

Contrairement à ce que l'on entend dans les médias, il n'y a pas que l'OTAN qui pourrait décider d'une intervention. L'organisation du traité de l'Atlantique Nord a un champ d'intervention qui concerne surtout la stabilité de la zone Euro-Atlantique.

Non, ce qui est important aujourd'hui, c'est que l'organe exécutif de l'ONU, le conseil de sécurité des nations unies décide avec ses 5 membres permanents d'une intervention.

Problème : ses 5 membres (Chine, Etats unis, France, Royaume unie, Russie) ont chacun un droit de veto.

Leurs réactions timorées pourraient nous orienter vers une intervention unilatérale d'un ou plusieurs de ces membres, comme ce fût le cas en IRAK. Le plus tôt sera le mieux.

Wikio

Commentaires

  1. Rien à voir avec le fond de ton article. Mais je trouve toujours intéressant de faire référence à un regard extérieur sur des événements intérieurs ou internationaux.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…