Accéder au contenu principal

Le coup de la majorité presidentielle

Nous avons eu le droit hier à une manipulation par le ministère de l'intérieur concernant les résultats des cantonales. Pour minimiser l'échec de l'UMP, a été présenté un résultat de plus de 32% de ce que serait la majorité présidentielle si une telle alliance avait fait campagne.

Une tromperie d'autant plus choquante, que ce ministère qui officialise le résultat des élections, a refusé de transmettre un résultat qui prenne en compte les alliances du front de gauche.

Certes, elles ne sont pas nombreuses mais des candidats se sont présentés sous cette étiquette, il est donc anormal de ne pas en connaitre le résultat.

Comme il est également anormal puisque je parle du parti de gauche, que son représentant en la personne de J-L Melenchon n'ait pas accepté un vrai front de gauche pour le coup, quant au rassemblement voulu par le Ps-EELv et le PCF.

Nous nous sommes donc référés aux instituts de sondage qui pour le coup nous ont donné dans ces résultats, la photographie a peu près exacte au vu de la participation, de ce que pourrait être un sondage grandeur nature, aux sondages connus jusqu'alors (confirmation de la montée du FN).

Ne pouvoir se référer aux résultats officiels du gouvernement montre la déliquescence de notre démocratie. Le front républicain n'a qu'a bien se tenir... Ils s'en foutent, ils s'imaginent (mais les militants ont du mal quand même) avoir fait 32%. En réalité les candidats étiquetés majorité présidentielle reçoivent 5,45% des suffrages, les candidats divers droite 9,34%.

Propagande et manipulation médiatiques sont les armes de ce gouvernement.

Si nous nous projetions dans une majoriité présidentielle façon gauche de gouvernement, et au vu des résultats, nous serions de toute façon encore gagnant quel que soient les scrutin, et même sans le parti de gauche de Mr Melenchon.

Wikio

Commentaires

  1. N'oublie pas de faire un billet à propos de Mélenchon pour attirer les trolls.

    RépondreSupprimer
  2. Tu t'en es bien chargé je trouve ^^

    RépondreSupprimer
  3. Ouais. J'ai un don pour les appeaux à trolls. Il y a un temps, j'attirais tous les Ségolistes...

    RépondreSupprimer
  4. eureka, (mais j'ai du te relire 2 fois pour comprendre) je lisais les résultats du Limousin sans rien comprendre, sans retrouver terre de gauche, je crois (d'après les chiffres) qu'ils appellent ça le COM je comprends pas le sens de ça qui ne peut pas être "communistes" alors ça veut dire quoi ?
    dans les résultats dit et redits sur les médias il a fallu attendre ce jour, et encore, pour entendre causer du fdg

    RépondreSupprimer
  5. Je pensais devoir voter aussi mais, ce n'était pas pour cette fois.

    La mauvaise foi de cette majorité m'exaspère.
    Ils sont mauvais dans leurs analyses, dans leur communications, dans leurs réformes et ils pensent pouvoir encore attirer les pigeons ??
    Quelques uns, certainement mais je pense qu'à ce stade-là, il faut cesser de prendre les gens pour des idiots..

    RépondreSupprimer
  6. Annie,

    Oui nous sommes en pleine manipulation, de la propagande gouvernementale...

    Christie,

    Non ça n'attire plus personne cette façon de faire, ils sont à la ramasse !

    RépondreSupprimer
  7. j'ai enfin trouvé : dans le site résultats on trouve ici
    http://elections.interieur.gouv.fr/CN2011/nuances.html
    que com = communistes
    pg on connait
    mais eux ils connaissent pas le fdg elle est bien bonne (connivence ps/ump . non je suis pas parano)

    RépondreSupprimer
  8. Cantonales : l'UMP au bord de l'implosion.

    Coup de tonnerre : François Fillon contredit Nicolas Sarkozy !

    La consigne décidée par Nicolas Sarkozy et Jean-François Copé -refuser toute notion de front républicain contre le FN- passe mal au sein de l'UMP. Déjà, les centristes et les radicaux s'en étaient éloignés.

    Lundi soir, au bureau politique de l'UMP, François Fillon, en demandant à son tour, en cas de duel entre le Parti socialiste et l'extrême droite, de "voter contre le FN", commet un acte politique majeur. Celui qui s'érige en chef de la majorité contredit ainsi le chef de l'Etat et le chef de l'UMP.

    http://www.lexpress.fr/actualite/politique/cantonales-l-ump-au-bord-de-l-implosion_974727.html

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des…