Accéder au contenu principal

Fallait pas m'emmerder

Oh y a des moments où il ne faut pas trop me chercher.

Ok nous évoluons dans un contexte difficile, l'année 2010 fût particulière, chômage, précarité, baisse du pouvoir d'achat, la peur du lendemain exacerbent les esprits, mais il m'est de plus en plus difficile de supporter le populisme ambiant, les facilités d'esprits, les raccourcis éhontés, la connerie humaine dans toute sa splendeur.

Pour ceux qui me lisent régulièrement, vous savez que je travaille en usine (aéro) et que je suis donc confronté aux états d'âmes d'ouvriers qui force est de le constater ne réagissent qu'en fonction des gros titres dans les médias. Ils véhiculent souvent ce que vous venez de voir en boucle sur la quinzième chaine, ne vérifiant jamais d'autres sources, avec la certitude absolue, que puisqu'on en parle à la télé, c'est que ce que l'on dit doit être vrai.

Dès lors la responsabilité des journalistes est grande, et je mesure là le lien étroit entre des questions souvent imbéciles d'un Bourdin ou d'un Apathie, et les conneries que j'entends à longueur de journée.

Mais les ouvriers ne sont pas les seules catégories de français a se laisser tenter par des analyses un peu trop faciles pour être honnête.
Dernier exemple en date, l'immigration des Tunisiens venant d'Italie en France. Un cadre de banque m'explique très tranquillement hier, que nous n'avons plus les moyens d'assister, qu'il fallait effectivement suspendre les accords de Shengen, "les remettre à l'eau".

Voilà comment se traduisent dans les faits les dérives d'un Berlusconi, d'un Sarkozy.

Et puis y a cette question sous-jacente, du choix de civilsation que nous faisons collectivement. Dans cet article, Patrica Adam, député du Finistére, qui apporte sons soutien à DSK, annalyse bien comment l'image des français est incarnée par le président Nicolas Sarkozy. Impulsivité, brutalité, frivolité, inconséquence, cynisme sont les traits de caractère qui nous définissent dans la conscience internationale.

Difficile à assumer.


Wikio

Commentaires

  1. Malheureusement, beaucoup de blogueurs oublient le fonctionnement de la politique française, les grands titres et tout ça...

    Devraient lire mon blog avec plus de sérieux...

    RépondreSupprimer
  2. Tu as raison, les connards y en a pas que dans le monde ouvrier.

    RépondreSupprimer
  3. C'est peut être plus les réactions elles mêmes qui sont à la con, les gens ne sont pas foncièrement mauvais... C'est plus les conneries qu'on nous serine à longueur de journée qui nous rendent plus cons.

    J'ai la naïveté de penser que cela se soigne...

    RépondreSupprimer
  4. C'est donc DSK qui nous sortirait de ce bourbier ?
    Y'a pas que les ouvriers qui ...
    Tu devrais fouiller un peu plus le personnage avant de tenter d'influencer tes lecteurs et surtout de te considérer différent

    RépondreSupprimer
  5. @ AP

    C'est plus l'analyse de notre image à l'étranger qui m’intéresse dans l'article de soutien à DSK.

    Je ne me sents pas différent, seulement en décalage avec les états d'âmes de ceux qui m’entourent. Et comme c'est mon blog, je dis un peu ce que je veux !

    RépondreSupprimer
  6. Oui bien sûr que tu dis ce que tu veux sur ton blog ! M'enfin, si tu critiques les médias de masses (et là je suis évidemment d'accord avec toi sinon je n'irais pas lire des blogs politiques...) auxquels malheureusement la majorité se fie, ne déplore pas un fait dû en grande partie par le leader actuel en prêchant pour son frère jumeau ! Question de logique.
    Personnellement, et puisque j'ai en principe le droit de dire ce que je pense dans les commentaires d'un blog que je lis - pour le moment, pour moi et bien d'autres "informés" DSK-Sarkozy même combat. Alors autant que Sarkozy reste : il aura au moins l'expérience de son mandat précédent, hein ! Franchement comment peut-on imaginer que DSK "arrangera" quoi que ce soit ? C'est triste à pleurer !

    RépondreSupprimer
  7. Je suis d'accord avec toi AP, d'autant plus que je n'ai jamais dit que DSK nous sortirait de cette mouise...

    RépondreSupprimer
  8. Un dernier et puis j'arrête :
    si tu étais d'accord avec moi, tu ne mettrais pas en lien un site "en soutien à la candidature de Dominique Strauss-Kahn pour la présidentielle 2012" !!!
    Question de logique...
    Bonne continuation !

    RépondreSupprimer
  9. Pas d'accord avec Toi A.P
    Je ne vois pas ce qui peut être similaire entre DSK et Sarkozy à part les "unes" people que vous critiquez. Sinon dans le fonds des sujets, des convictions et des attitudes tout les opposent.
    Je pense que DSK président donnerait une autre image de la France et surtout agirait differemment sur le plan politique.

    Le plus grand danger c'est de tomber dans le panneaux tous pareil, lisez les projets, jugez les faits, ne vous arrêtez pas aux clichés des unes

    RépondreSupprimer
  10. Le soutien à DSK n'était pas le sujet

    RépondreSupprimer
  11. Non. D'après le titre du billet, c'est "fallait pas t'emmerder". Tu n'aurais pas du le mettre au passé...

    RépondreSupprimer
  12. c'est un peu pour ces raisons que je poste moins de politique sur mon blog. Nous n'avons absolument aucune influence sur qui que ce soit sinon les convaincus. Alors à quoi ça sert ? à nous faire plaisir ? à monter dans wikio ? c'est vraiment une affaire d'initiés, de l'entre soi, ou une sorte d'élites à notre sauce, je vois pas bien la différence…

    RépondreSupprimer
  13. On accepte d'être influencé ou influençable sur un certain nombre de sujets... C'est comme une couche de peinture, ça peut tenir parfois juste avec une couche ! Mais il y a des trucs, jamais tu n'accepteras de les repeindre... DSK, je comprends Pink Elephant, bien sûr qu'il y a des différences. L'un est gros, l'autre est maigre. L'un vient de la droite, pique des symboles à la gauche, ratisse à l'extrême droite, fait la politique des riches. L'autre vient de la gauche, pique des symboles à la droite, ratisse large (dans les sondages !). D'accord, il y a pire mais on connaît son programme : TINA...

    RépondreSupprimer
  14. mtislav,

    Merci de ces quelques précisions ^^

    Annie,

    Tu as raison, mais c'est un peu comme les sondages, on les ignores mais ils sont toujours suivis...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des…