Les "vrais Français", les vraies conneries

C'est l'ancien garde des sceaux socialiste Robert Badinter qui était à l'origine de cette formule "Lepenisation des esprits". force est de constater que depuis, le phénomène s'est amplifié.

C'est le résultat des législatives en Finlande ce dimanche qui nous rappelle que les thèses nationalistes peuvent prendre plus de place dans la représentativité politique de nos démocraties, mais pas seulement.
Une des dernières fausses idées nationalistes, mais surtout populiste en vogue ces derniers temps, reprise par C.Guéant et maintenant X.Bertrand ministre du travail, est de faire croire que le chômage est lié au fait que des étrangers puissent travailler en France, alors qu'ils ne représentent que quelques milliers de personnes.

En Finlande, le parti les "vrais Finlandais" vient donc de se placer comme étant la troisième force politique du pays sur ce même genre de thème, préférence nationale, sortie de l'Euro, etc..

Ce sont ces clichés et contre vérités qui permettent de tels scores aux élections alors qu'ils ne sont pas des solutions à nos problèmes qui ont des causes plus profondes.

Une folie collective jusque dans le nom même de l'organisation politique "les vrais Finlandais" ! Imaginez donc le front national avec un tel sobriquet à la française...

La campagne présidentielle à venir va être extrêmement violente, des "vrais français", l'enjeu sera de leur faire comprendre le sens des "vraies conneries" que véhicule Marine le Pen.



- Posted using BlogPress from my iPhone

Commentaires

  1. Juste un correctif: les étrangers ne sont pas que quelques milliers. N'exagerons pas dans le sens inverse, même si la rhétorique de l'invasion est gonflante.

    RépondreSupprimer
  2. Oui, je voulais dire quelques dizaines de milliers de travailleurs étrangers...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !