Accéder au contenu principal

Première analyse du programme PS pour 2012.

La présentation du programme de gouvernement du PS pour les cinq prochaines années est maintenant partiellement connu. 10 milliards d'euros par an de marge de manœuvre pour financer des politiques que tous parti de gauche pourrait défendre. Un premier socle d'idées qui ressemble à une plateforme de revendications communes à toutes les forces de gauche.

Et je dois dire que je suis étonné que mes amis blogueurs ne s'emparent pas d'un tel sujet, certes il faut attendre les détails pour se plonger plus précisément sur les modalités d'application, les financements, etc... Mais de très importantes données ont été officialisées, et véhiculées par les membres du bureau national du PS, depuis deux jours.

Une première analyse permet de constater qu'on y retrouve une idée forte de chaque organisation politique, la sortie du nucléaire d'EELV, le plafonnement des salaires des patrons du parti de gauche.

Mais ce plan montre surtout le virage à 180 degrés d'un parti de gouvernement qui veut solder la période sarkosyste. Fin des ristournes loi TEPA, de la TVA dans la restauration, de la réforme de la taxe professionnelle, de l'ISF.
Avec la fin des privilèges, des cadeaux fiscaux, le programme socialiste pense avant tout aux financements des politiques publiques, de nouveau on nous propose de la création d'emploi, des policiers, des juges, etc...

Alors bien sûr, on entend déjà les artilleurs de l'UMP faire les malins, il est toujours plus facile de commenter que d'être dans l'action, dans les propositions.

Première analyse donc, chacun peut s'y retrouver dans ce programme, et c'est déjà un bon début. Plus de détails dès demain.

Wikio

Commentaires

  1. Je pense qu'il faut attendre le machin de 80 pages avant de juger...

    RépondreSupprimer
  2. Je crois qu'on en sait déjà suffisamment pour faire une première analyse, vu l'énormité des propositions !

    Et puis je ne porterai pas de jugement négatif, peut être regretterai-je qu'il y manque tel ou tel points de politique, mais il me semble que ce qui a été présenté est suffisamment en opposition avec les politiques menées que cela ne peut être que positif.

    Hamon parlait d'un programme clivant, le mot est presque faible.

    RépondreSupprimer
  3. Et le peu que l'on sait pour l'instant laisse présager le pire pour la suite :)

    RépondreSupprimer
  4. Le pire, nous le vivons déjà Corto ^^

    RépondreSupprimer
  5. Quant à moi, j'ai déja réagi sur tel (http://gauchedecombat.wordpress.com/2011/04/03/un-programme-socialiste-dultra-gauche/ ) ou tel point (http://gauchedecombat.wordpress.com/2011/04/04/nucleaire-le-ps-ne-joue-pas-franc-jeu/ ), mais j'attends en effet la totalité du programme pour me faire une idée plus préciser et proposer une analyse. A présent, je l'ai. c'est ici : http://www.leparisien.fr/complements/2011/04/04/1393198_projetsocialiste2012bureaunational.pdf on va donc pouvoir commencer à travailler sérieusement... j'aimerais ainsi pouvoir mettre sur une même page un panorama des mesures phares des différents partis pour permettre à tout un chacun de faire son marché de consommateur politique... Quitte à pour ce qui me concerne travailler davantage sur le fond. Mais ça... c'est un travail collectif, toutes les contributions sont les bienvenues.

    RépondreSupprimer
  6. pareil que Nico.Moi je veut le programme, pas les têtes de chapitre.

    RépondreSupprimer
  7. Étant Socialiste Romain, tu devrais savoir de quoi on parle.. apparemment pas...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des…