DSK, les sondages ne l'attendent pas

J'ai écrit hier que se sont les instituts de sondage qui, annonçant un duel DSK/Sarko à la présidentielle, avaient porté dans l'opinion publique ce scénario pré-fabriqué d'une candidature possible du président du FMI.
Ce sont ces mêmes études qui nous signifient aujourd'hui la désapprobation des français d'un tel scénario.

L'inculpation aux états-unis pour agression sexuelle du directeur général du fonds monétaire international, jusqu'ici favori des sondages, change la donne des primaires PS.

Si DSK n'est pas candidat, F.Hollande est en tête. Il recueille 37% des suffrages, 15 points devant Martine Aubry.

En cas de candidature de Dominique Strauss Kahn, F.Hollande reste en tête avec 30% des voix.

Ces sondages ne sont que des "focus" de l'état de l'opinion publique à l'instant "T". François Hollande est populaire pParce qu'il est candidat déclaré, et qu'il s'exprime beaucoup dans les médias depuis plusieurs semaines maintenant.

Si Martine Aubry fait campagne à son tour, elle pourrait disputer le leadership à Hollande.

Pour DSK, la chute dans l'opinion est déjà actée.



- Posted using BlogPress from my iPhone

Commentaires