Accéder au contenu principal

Un front anti-Hollande se dessine.

A la lecture de cet article, je me dis que le candidat Hollande a du souci à se faire. Effectivement, Martine Aubry et Ségolène Royal pourraient opérer une alliance de circonstance pour faire barrage à l'ancien premier secrétaire du PS actuellement plébiscité par les instituts de sondages.

Martine Aubry ne s'est pas encore déclarée candidate à la primaire socialiste mais cache de moins en moins son envie d'en être. Dans ce parcours qui la conduirait à être investie candidate à la présidentielle, elle a au moins deux obstacles à surmonter.

Le premier est de rallier les soutiens à DSK, d'obtenir l'aval de ceux qui ne sont influents uniquement dans les arcanes du parti, mais qui peuvent encore réellement désorganiser celui-ci si ils jugent que l'unité doit voler en éclat. Je pense notamment à Fabius ou Delanoé.

Le deuxième obstacle est de se déjouer de l'ancien couple socialiste Hollande-Royal.

Pour cela, il y a une méthode qui semble se dessiner pour M.Aubry, celle de s'afficher au bras de Ségolène Royal en meeting comme c'est le cas à Poitiers aujourd'hui. Elle répond à une invitation de la présidente de Poitou-Charentes, et ces échanges d'amabilités, auxquels nous sommes peu habitués depuis le duel du congrès de Reims, pourraient profiter aux deux femmes en retard dans les sondages d'opinion.

Le chemin de la primaire sera long pour F.Hollande.

Wikio

Commentaires

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Nécessaire ou pas, c'est les conséquences de la primaire...

    RépondreSupprimer
  3. Faut dire qu'il cumule de sacrés handicaps, tout de même ! En plus, c'est un homme.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…