Accéder au contenu principal

4499 € net par mois tout de même ! Et les contreparties à la solidarité nationale Mr Ferry ?

Luc Ferry s'en défend, c'est une erreur administrative dit-il. Notre grand philosophe a été convoqué tel un mauvais élève à Matignon pour s'expliquer. C'est le canard enchainé qui a publié l'information selon laquelle l'ancien ministre de l'éducation nationale est payé 4 499 € net par mois par l'université Paris-VII depuis septembre 2010, alors qu'il n'a donné aucune heure de cours.

Si c'est une erreur administrative, Mr Ferry fait également des erreurs d'appréciation. Depuis qu'il a quitté le gouvernement en 2004, il était effectivement dispensé de donner des cours, d'une manière tout à fait légale, puisqu'en mission pour le premier ministre au sein d'un organisme, le CAS, conseil d'analyse de la société. Rien que ça. Mais le problème serait que cette dispense de travail courrait jusqu'au 30 Septembre 2010.

Depuis la réforme sur l'autonomie des universités fait que le ministre aurait dû négocier sa dispense de travail, avec le directeur d'établissement, et non plus avec le premier ministre, nous explique t-on.

Toujours est-il que Mr Ferry vit paisiblement de ses différentes "rentes" publiques que nous lui versons sans qu'en contrepartie il ne fasse quoi que ce soit. Tiens ça me fait penser aux contreparties souhaitées par l'UMP quant aux bénéficiaires du RSA. Nous devrions être plus compréhensifs ? Avant de chercher des coupables qui abuseraient de la solidarité nationale, peut être que nos gouvernants et personnalités publiques devraient être un peu plus irréprochables.


Wikio

Commentaires

  1. Il ne s'est même pas rendu compte que ça tombait tous les mois sur son compte en banque, pour te dire sa bonne foi.

    RépondreSupprimer
  2. Oh ben non, il est encore sur sa paye de janvier 2009, celui-là ^^

    RépondreSupprimer
  3. Ca fait combien d'équivalent RSA à taux plein ça?

    (rire jaune)

    RépondreSupprimer
  4. Fred,

    Rire jaune également...

    RépondreSupprimer
  5. apres quelques recherches:

    RSA personne seul sans enfant à cherge: 467€

    donc 4499/467= 9.63

    en gros, par mois "oubliés" (j'ai bien compris qu'il y avait droit jusqu'à Sept 2010) il touchait une allocation équivalent à 9.63 RSA

    Donc il s'est reposé sur 9.63*8 (mois en trop perçu)= 77.04 équivalents RSA.

    MOUARF
    elle me fait bien rire (toujours jaune) la présidence EXEMPLAIRE de NS

    RépondreSupprimer
  6. Pendant qu'il n'allait pas donner ses cours et qu'il encaissait le fric des contribuables, il cherchait ce qu'il allait dire sur celui qui s'adonnait aux plaisirs pédophiles.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…