Accéder au contenu principal

Doit-on bousculer Marine Le Pen dans les débats ?

Mme Le Pen a été reçue dans la nouvelle émission "des paroles et des actes" sur France 2. Une émission qui s'est terminée sur de très vifs échanges entre la présidente du Front national et deux journalistes. En est-elle ressortie gagnante, rien n'est moins sûr.

Doit-on bousculer Marine Le Pen dans les débats ?

En finissant en pleine confusion, l'émission donne l'impression qu'on a bien essayé de laisser sa chance à Marine Le Pen, mais qu'en refusant de répondre aux questions, elle ne profite pas de cette tribune.
Si la première partie des débats avec Cécile Duflot se déroule d'une manière courtoise, laissant la présidente du FN contre-argumenter à loisir, la seconde partie de l'émission est nettement à l'avantage des journalistes. Marine Le Pen en ressort telle une boxeuse KO sur le ring.

Alors quel est le ressenti des téléspectateurs, rien ne permet de le dire réellement à cet instant, seule une enquête d'opinion permettrait de nous éclairer. Mais, le fait est que Marine Le Pen qui a été plébiscitée dans les sondages en début d'année, stagne aujourd'hui entre 16 et 20%, et même en baisse dans certains sondages d'opinions.

Il me semble qu'en confrontant Marine Le Pen à la réalité de son programme, les journalistes ont réussi à dé-crédibiliser la candidate à la Présidentielle. En rappelant à plusieurs reprises qu'elle ne répondait pas aux questions posées, a été mis en évidence le creux des propositions. En jouant la victime des journalistes, Marine Le Pen se défend mais ne fait pas de politique.

Cela suffira-t-il pour convaincre ? Cela augure de la manière dont devrait se dérouler la camapagne présidentielle, lorsque seront abordés les thèmes sulfureux portés par le front national et en partie par N.sarkozy. Les électeurs se feront-ils une opinion sur le réalisme des propositions ou sur la force de celles et ceux qui les porteront ?

La campagne devrait être musclée. Pour ma part, je crois qu'il ne faudra pas hésiter à opérer comme hier.

Commentaires

  1. Bien sûr que l'on doit !
    Son programme est celui de son père , bourré d'impossibilités démocratiques et d'hérésies économiques ; elle a perdu pied hier soir , il faut continuer à la mettre face à ses contradictions , le temps n'est plus au politiquement correct , sa candidature est une imposture qui se nourrit du désespoir d'une classe de la population , bonne journée et merci pour cet article !

    RépondreSupprimer
  2. Je suis d'accord, il faut continuer à la mettre en face de ses contradictions

    RépondreSupprimer
  3. Elle a montré, hier soir, son vrai visage : celui de l'incompétence !

    RépondreSupprimer
  4. J'ai lu ton billet Denis, avec lequel je suis complètement d'accord

    RépondreSupprimer
  5. "bourré d'impossibilités démocratiques et d'hérésies économiques"
    ahaha

    RépondreSupprimer
  6. Bel exercice de wishful thinking

    RépondreSupprimer
  7. @ Mr Goux,

    Nous verrons bien...

    RépondreSupprimer
  8. Démonter son programme ne suffit pas, mais c'est un minimum à faire.

    RépondreSupprimer
  9. On ne comprend plus rien dans cette élection.
    Plus personne ne veut de Sarko.
    Personne ne veut de la gauche.
    Personne ne veut de Lepen.

    Alors on vote quoi ?
    Il ne reste plus grand choix.

    Dans mon cas, je voterais blanc ce sera plus simple.

    RépondreSupprimer
  10. Pourtant jai l impression, que la grece va abondonner la zone euro, et le portugal suit le meme chemin... je ne vois pas son programme politique comme irrealiste. Je tiens à preciser que je ne partage pas certaines idees de son programme. Sincerment ce lynchage malsain à permis je pense à lui faire gagner des points. Pour gagner contre marine lepen il faudra etre intelectuellement honnete...

    RépondreSupprimer
  11. Super article, instructif et bien écrit, merci!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

[Copé doit virer] Vers une raclée historique de la droite

J'écrivais en commentaire d'un billet du blog "Partageons mon Avis" que Copé fait du Sarko. Qu'il faudrait continuer à dénoncer cette façon de faire de la politique, et que cela explique selon moi en partie les raisons de la défaite du président sortant. Que cela pourrait expliquer l’échec de la droite aux prochaines législatives de Juin.

Copé n'a pas sa place à la tête de l'UMP

La "droitisation" des discours des leaders de la droite dite républicaine, dans l'espoir de récupérer l'électorat du Front national, est un flagrant échec, et persister dans cette stratégie est une grave erreur.

Je me demande si J-f Copé a bien sa place à la tête de l'UMP, quand il accuse les français fêtant la victoire de F.Hollande de ne pas porter assez de drapeaux français !? Qu’espère t-il encore sinon de se rabaisser à tenter de récupérer une fois de plus l’électorat de Marine le Pen. C'est juste lamentable. Faut-il rappeler que ce vote d’extrême dr…

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des…

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…